formation jeunes religieux voeu obeissance 003 La rencontre annuelle des frères et sœurs de Don Bosco en formation a permis d’aborder le thème de l’obéissance. Durant un week-end, les 13 frères et sœurs, avec leurs accompagnateurs, se sont ainsi retrouvés en région parisienne pour approfondir l’un des trois vœux religieux.

 

 

Depuis de nombreuses années, les provinces des salésiennes et des salésiens de Don Bosco organisent, une fois par an, un week-end commun de formation pour les jeunes frères et sœurs. C'est une occasion privilégiée de partage et d'approfondissement de leur engagement à la suite du Christ. Depuis quelques années, se joignent aussi les jeunes femmes qui s'engagent dans l'institut séculier des Volontaires de Don Bosco.

 

L'obéissance : un peu de jeu ne fait pas de mal !

L'obéissance est un des trois vœux prononcés au début de la vie religieuse, pour toute congrégation. Avec la chasteté et la pauvreté, ces vœux qualifient la suite radicale du Christ. Oui, mais comment le vivre au quotidien ? Comment accepter de suivre les « ordres » d'un(e) autre qui serait « l'expression de la volonté de Dieu » ? Alors, pour faciliter les échanges, le Père Olivier Robin, responsable de la formation des jeunes salésiens, leur a proposé des jeux collaboratifs : comprendre le besoin des autres pour gagner ! C'est ainsi que l'obéissance pourrait être perçue : lorsque le supérieur demande au frère/sœur sa participation, c'est toujours en vue de « gagner » dans la mission !

 

formation jeunes religieux voeu obeissance 001 formation jeunes religieux voeu obeissance 002  

 

Des questions, source de convictions

Lors de ce week-end, les jeunes religieuses et religieux ont pu aussi échanger en petits groupes ou tous ensemble. Ils étaient accompagnés par Sœur Bénédicte Pitti et Marie-Agnès Chetcutti, et par le Père Dominik Salm. Le Père Olivier leur avait proposé, juste avant, de regarder la source de l'obéissance chez St François de Sales : la vertu d'humilité.

 

Est-ce plus facile de vivre l'obéissance quand la vie fraternelle est bonne ? Comment ne pas devenir attaché(e) à sa mission au point de ne plus accepter un changement ? Comment vivre le discernement en communauté, suite à un appel ? Comment discerner entre les compétences personnelles mises au service de la mission et l'appel à répondre à de nouvelles missions ? Autant de questions échangées, débattues, où chaque jeune religieuse ou religieux a pu se forger des convictions.

 

 

Sébastien ROBERT, sdb
10 mars 2016

 

 formation jeunes religieux voeu obeissance 004 formation jeunes religieux voeu obeissance 005

 


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p
  • Société

    • Cultures jeunes : Sportifs engagés !

      pixabay Pexels Chaque année, ça recommence. Quoi donc ? Mais Roland Garros, bien sûr. En tant que sportifs, passionnés de tennis, nous souhaitons vivre ce temps d’immenses rencontres autour de nos champions, de nos idoles.

      Lire la suite

    • Ils nous parlent de l’Europe

      don bosco minimes europe En novembre dernier, 60 élèves, en 3è à l'école Notre-Dame-des-Minimes à Lyon, sont partis dans l’Est de la France pour un voyage scolaire d’une semaine intitulé : « Voyage de mémoire. De la guerre à la paix ». Ils ont découvert les lieux des deux guerres mondiales ainsi que le parlement européen de Strasbourg. Mathis, Thomas et Mathis nous parlent de leurs visions de l’Europe.

      Lire la suite

    • Construire l’Europe aux yeux des jeunes

      MSJ jeunes vote europe 01 Ils n’étaient pas encore nés lorsque la Communauté Economique Européenne a été créée en 1957. Ils ont entre 20 et 30 ans. Pablo est espagnol, Antonija croate, Anne-Florence française. Engagés dans le Mouvement Salésien des Jeunes au sein de leur pays et au niveau de l’Europe, ils nous partagent leur vision de l’Europe et ce que le « vieux continent » apporte à leur pays.

      Lire la suite

    • Les citoyens ont besoin de l’Europe

      citoyens europe don bosco 2019 02 Bogna Suda est polonaise. Elle travaille au Parlement européen depuis plus de 15 ans. Elle est conseillère dans un groupe politique et dirige une équipe de 9 personnes. Elle explique le travail du Parlement et relève les défis à venir.

      Lire la suite