vides formation volontariat international 003 Comme chaque année, le VIDÈS invite les futurs volontaires à une formation début juillet. Cet été la session se déroulera du 7 au 23 juillet. Ecoutons sœur Marie-Béatrice, présidente du VIDÈS.

 

 

vides formation volontariat international 001 Le camp de préparation au volontariat de longue durée se déroulera à Lille, du 7 au 23 juillet, avec les enfants et les animateurs du Valdocco-Lille. En plus des temps d’enseignement, les futurs volontaires animent les jeux pour les enfants du Centre de Loisirs.

 

Les intervenants de la session sont d’anciens volontaires VIDÈS

L’an dernier, David et Hélène ont témoigné auprès des futurs volontaires. Le couple a fondé l’association « Grandir dignement » à Madagascar ; dont l’objet est d’améliorer les conditions de vie des prisonniers mineurs. D’autres jeunes, Anne-Claire, Blandine, Ludivine, sont venues à Lille pour donner un enseignement et parler de leur expérience auprès des jeunes en partance. Eléonore, qui arrivait directement d’Ivato, a témoigné de son séjour de six mois à Madagascar avec beaucoup d’émotion.

 

Salésiennes et salésien de Lille impliqués dans la formation

Les sœurs salésiennes de Lille : Anne, Amélie, Valentine, interviennent, chaque année, pour préparer les temps d’animation. Elles nous épaulent : moi-même et le Père John Williams, salésien de Don Bosco et co-responsable de la session de formation. Pour le plus grand bonheur des enfants accueillis au Valdocco !

 

 

Sœur Marie-Béatrice,
Salésienne de Don Bosco,
présidente du VIDÈS
21 avril 2016

 

 

Les témoignages de Samuel, Jean-Baptiste et Florian

 

vides formation volontariat international 002 Samuel : « Le travail sur soi m’a beaucoup aidé. Il m’a permis de faire une relecture de là où j’en étais arrivé dans ma vie. J’ai partagé avec des gens formidables et je suis plus que jamais motivé pour découvrir le monde et me rendre utile. »

 

Florian Lucchini : « Le camp de formation à Lille a été vraiment formateur. Que ce soit les jeunes Lillois ou les jeunes de Mahajanga (à Madagascar où je suis actuellement), les situations sont les mêmes. Le camp a été très formateur aussi bien au niveau de la compréhension des situations, que je peux rencontrer, que sur moi-même. Les témoignages des anciens volontaires ont vraiment été bénéfiques. Je me retrouve quelquefois dans les mêmes situations que celles qu’ils décrivaient lors du camp de formation. »

 

Jean Baptiste (en photo ci-dessus) : « Ce que je retiens d’essentiel durant cette quinzaine de jours, c’est la pédagogie salésienne ! On a un vrai souci des particularités et des merveilles que chaque jeune représente. »

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Mot du jour

 " Et aussitôt en jaillit de l'eau et du sang ". Certes il s’agit du côté plus que du cœur… Et pourtant, dans ce côté ouvert, c’est l’intérieur même de Dieu, son cœur pour ainsi dire, qui s’ouvre à nous, tout son amour qui se déverse sur nous.

Le disciple est comme une vasque : il se remplit de cette eau et de ce sang, jusqu’à en déborder. Mais pourquoi du sang en plus de l’eau ?

Dans le rêve de la tonnelle de roses, Don Bosco prend l'image de cette fleur, magnifique, odorante... mais pleine d'épines. Suivre Jésus avec Don Bosco, c'est aussi accepter les épines pour que les roses éclosent.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

École de Vie Don Bosco
Interview de Prisca
Voir l'article

Aftermovie : retour sur la journée Défi
Citoyenneté du 3 Mai 2017 dans l’Ouest
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Victor
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...