jeune chemin vers dieu 002 La spiritualité, au sens large, c’est tout ce qui donne du souffle à nos vies, c’est la source d’inspiration de nos gestes, de nos paroles. L’enjeu, c’est d’aimer la vie, d’accueillir la vie, toute la vie, la vie torrentueuse, avec ses joies et ses grâces, mais aussi avec ses turbulences et ses bouleversements. La question fondamentale est : « Quand suis-je véritablement vivant ? » Cela concerne aussi les non-croyants.

 

Pour les croyants, la spiritualité, c’est plus précisément ce qui nous conduit à Dieu, ce qui nous rend créateurs de vie avec Dieu. La spiritualité est un chemin.

 

Nous rendre créateurs de vie avec Dieu

Le point de départ de Don Bosco et des salésiens, ce sont les jeunes. Le récent Chapitre Général écrit qu’ils sont « notre buisson ardent » à travers lequel Dieu nous parle. Chaque jeune est un mystère à respecter, à accueillir ; un mystère à prier et approfondir et devant lequel il faut retirer les sandales de ses pieds pour contempler l’Eternel présent à nos côtés, dans notre histoire.

 

jeune chemin vers dieu 003 Les garçons perdus de Turin ont été le buisson ardent de Don Bosco, son envoi en mission. Le jeune paysan, puis le jeune prêtre qu’il est devenu, a orienté toute sa vie pour servir les jeunes laissés trop seuls au monde. La spiritualité salésienne rejoint l’expérience du peuple de la Bible : quitter l’opulence de l’Egypte pour rejoindre le désert que les jeunes vivent souvent trop seuls. Permettre aux jeunes de quitter l’esclavage pour devenir réellement libres. Cela est possible si le jeune comprend (et fait l’expérience) que Dieu aime le premier, et que Dieu seul est assez grand pour combler notre espérance et notre soif de bonheur.

 

Comme Don Bosco, nous faisons l’expérience de Dieu à travers les jeunes. Ils sont le chemin concret de notre rencontre avec le Christ.

 

L’adulte, comme Jésus bon berger, conduit le troupeau hors de la bergerie

Il y a deux versants à cette spiritualité : celle des éducateurs, et celle des jeunes. Mais les deux se tiennent.

 

La sainteté des adultes consiste à être des accompagnateurs, des éducateurs. Chez les salésiens, on médite et on vit la figure de Jésus bon berger qui conduit le troupeau hors de la bergerie : on trouve dans ce texte le mot « educare », « conduire dehors ». Le berger rassemble dans la bergerie, mais c’est pour conduire les brebis ensemble dans les verts pâturages de l’accomplissement humain et divin, sans crainte des ravins des ténèbres, ni des torrents de la mort.

 

Saint François de Sales

 

« Gravis la montagne de ton existence en gardant les yeux fixés vers les sommets... Tu es en chemin et tu traverseras des terres qui ne sont que des étapes. Certains paysages en seront fort beaux, d’autres te donneront le vertige ou t’épuiseront...Ne perds pas de vue la beauté de ton chemin d’Homme, il est déjà chemin d’éternité ».

La sainteté des jeunes est toujours une sainteté accompagnée

La sainteté des jeunes est toujours une sainteté accompagnée. Même un jeune de la trempe de Dominique Savio n’est pas devenu saint tout seul. La bonne étoffe avait besoin du tailleur pour en faire un bel habit à offrir au Seigneur. C’est pourquoi une des clés de la pédagogie de Don Bosco, c’est la proximité, la présence au milieu des jeunes, les heures vécues au milieu d’eux. Du côté du jeune, la clé est l’écoute, qui s’enracine dans la confiance en l’éducateur qui peut le sauver des errances dans les chemins de la facilité, du non respect, de la tristesse et de la désespérance. C’est ainsi qu’il fera l’expérience que Dieu est un père qui aime et qui invite à vivre comme ses fils.

 

La spiritualité salésienne prend au sérieux le mystère de Noël : ce sont les gestes d’affection de Marie, ce sont les bras protecteurs de Joseph, son travail et ses décisions qui font grandir Jésus comme homme et comme Dieu. C’est à nous de faire grandir Dieu dans chaque enfant.

 

jeune chemin vers dieu 001 La pastorale propose de prendre au sérieux le quotidien à vivre

Concrètement, la pastorale de la spiritualité salésienne sera attentive aux premiers pas, mais aussi aux étapes de la vie spirituelle. Elle propose de prendre au sérieux le quotidien à vivre : elle n’est pas faite d’exploits, mais de simplicité et de ténacité jour après jour. Même s’il est fasciné par les extases de Dominique, Don Bosco ne l’encourage pas dans ce sens, il le renvoie plutôt à ses tâches d’étudiant et à sa vie avec le groupe. C’est là qu’il pourra développer son goût pour Dieu en devenant le serviteur de ses compagnons, le porteur d’un geste de paix, d’une parole de réconfort ou d’un conseil judicieux. C’est là sa place. Cette manière de vivre unifie l’existence : tout ce que l’on fait est inspiré de Dieu et pour la gloire de Dieu. On peut mettre de l’amour et de la passion en tout.

 

 

Jean-François MEURS,
Salésien de Don Bosco
14 juillet 2016

 

 

La sainteté selon Don Bosco est à la fois facile et exigeante.

 

  • lle a une couleur, un climat : la joie. Elle se vit joyeusement et elle débouche sur la vraie joie qui naît du sentiment d’avoir grandi.
  • Elle est « salésienne » : comme François de Sales, Don Bosco veut convaincre que la spiritualité n’est pas affaire de spécialistes.
  • Elle a un contenu : le travail quotidien. Dans les écrits de Don Bosco, le mot « travail » apparaît plus souvent que le mot « prière ». Le travail réalise la volonté de Dieu.
    Elle a ses dévotions, ses fidélités : un attachement à Marie Immaculée et secours des chrétiens, une fidélité au pape, un amour de l’Eglise.
  • Elle a ses moyens : les sacrements, la Parole de Dieu et la prière.
  • L’eucharistie, qui fonde la communauté de partage et qui réveille notre recherche du Christ ; la confession, qui nous sauve de notre pauvreté et nous rend l’estime de soi.
  • L’écoute de la Parole qui éclaire nos choix et qui donne du sens à notre histoire.
  • La prière est fervente mais sobre : ce qui est demandé à tout chrétien sans en rajouter.

 

 

 

 

 

 

 

 


Mot du jour

« Que veux-tu que je fasses pour toi ? »

Dieu à l’écoute de mon désir profond, mon désir de vivre malgré les circonstances de la réalité complexe.

Il est proche de ceux qui l'invoquent, De tous ceux qui l'invoquent en vérité.

Il répond au désir de ceux qui le craignent ; Il écoute leur cri : il les sauve (Ps 145)

Le psaume le dit avec enthousiasme : dès que nous exprimons la moindre envie de vivre, au moment où notre volonté de vivant bourgeonne à nouveau, Dieu veut lui aussi y répondre, même si cela prend du temps dans notre existence humaine. Il ne rate jamais une occasion de satisfaire notre demande de vie, surtout quand c’est devenu pour nous une affaire de vie ou de mort.

Et si nous n’en voulons plus, parce que nous n’en pouvons plus …

Alors demandons-Lui de renaître à son désir à Lui.

Les yeux sur toi, tous, ils espèrent : Tu leur donnes la nourriture au temps voulu ;

Tu ouvres ta main : Tu rassasies pour tout vivant, le plaisir, la volonté.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Patrick Loyer, Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Maisons Don Bosco

    • « Va à la pompe ! » L’éducation selon Don Bosco

      education don bosco 03 Lorsque des éducateurs se plaignaient auprès de Don Bosco de ne pas être écoutés par les jeunes et de ne pas savoir comment les prendre, Don Bosco disait : « Va à la pompe ». Il y avait, dans la cour du Valdocco, une fontaine autour de laquelle il y avait toujours un attroupement de jeunes qui se bousculaient pour boire ou pour ramollir la pagnote trop dure du petit déjeuner. C’est là que l’éducateur, en se mêlant à la file, pouvait entendre les conversations, connaître les centres d’intérêt des garçons, leurs préoccupations du moment. L’éducateur était ainsi en prise directe sur leur culture et pouvait sentir l’atmosphère générale. Don Bosco suggérait aussi à l’éducateur d’être moins dur, moins rigide, de « ramollir » son quotidien.

      Lire la suite

    • Le Festiclip est cette année un festival européen sensible au monde des laissés pour compte

      fasticlip 2018 04 La treizième édition du FestiClip, festival de vidéoclips réalisé par et pour des jeunes de 15 à 20 ans, s’est déroulé au Centre Jean Bosco le 2 juin. Participaient cette année, outre bien sûr la Belgique et la France, l’Espagne, le Portugal et l’Allemagne. Les films étonnent par leur qualité et leur thématique. Aujourd’hui, c’est la manière de traiter les laissés pour compte qui interroge les jeunes. Logo video80

      Lire la suite

    • Festifoot 2018 : la coupe du monde version salésienne

      festifoot 2018 caen 07 La coupe du monde de foot en version salésienne ? Comment ça, vous ne connaissez pas ? Festifoot ! Mais si, c’est ce rassemblement de 60 jeunes venus de toute la France pour partager un week-end exceptionnel, plein de partage, de fair-play, et de sport ! Avec la participation de huit équipes, soit 55 jeunes de 15 ans environ, le Festifoot du mois de juin n’a jamais connu un tel succès.

      Lire la suite

    • Quatre jours de formation approfondie pour les élèves les plus engagés

      formation eleves engages 01 Voyage à Biville : c’est une initiative des quatre établissements scolaires de l'Ouest au début des vacances de Pâques.  Une quarantaine d'élèves des établissements de l'Ouest. Elèves en difficulté ou non. Il s'agit de quelques jeunes parmi les plus engagés dans la vie de l'établissement. Le projet est une formation approfondie pour les élèves les plus engagés à l’image de ce que faisait Don Bosco.

      Lire la suite

    • Les premières Assises de Don Bosco Action Sociale

      don bosco action sociale assises 01 Les 24 et 25 mai 2018, le réseau Don Bosco Action Sociale a organisé ses premières assises à l’Institut Don Bosco de Gradignan (Gironde). Celles-ci ont regroupé plus de 100 dirigeants des 65 établissements et services d’action sociale du réseau : présidents, administrateurs, directeurs, cadres de direction. Ces participants ont pu ainsi prendre conscience de la force et du dynamisme de ce réseau.Logo video80

      Lire la suite

    • « Foi et Science » s’invitent à l’institut Lemonnier à Caen

      lemonnier mai 2018 02 Les jeunes de 2ndes de l’Institut Lemonnier à Caen ont couronné leur année pastorale autour du thème : Science et foi. Autour d’une table ronde, étaient réunis des témoins de la foi des religions monothéistes présentes dans l’agglomération.

      Lire la suite

  • Société

    • Valoriser l’éducation informelle… Comment ? Ou comment éduquer « l’air de rien »

      education informelle 01 Les interventions éducatives des adultes sont formalisées dans des programmes, mais il restera toujours des espaces et des moments qui donnent du jeu pour la spontanéité. On parle alors de pédagogie informelle ou non-formelle. Dans les écoles salésiennes on parle de pédagogie « du patio » ou « de la cour de récré ». Don Bosco y était très sensible. Qu’est ce qui caractérise cette pédagogie non formelle ? Comment y être attentif ?

      Lire la suite

    • Culture Jeunes. Happy Time ! Des rencontres vécues différemment

      culture jeunes rencontres 02 Voyage scolaire, sortie de classe, cours de récréation, self, tous ces lieux où les jeunes sont… et où la rencontre avec un adulte peut se faire. Mais quelle rencontre ? Rencontre institutionnelle ou spontanée ? Comment percevez-vous la présence de l’adulte ? Votre sentiment relève du domaine de l’indifférence ou du rejet ? Autant de questions auxquelles quatre jeunes journalistes collégiens à Notre Dame des Minimes ont bien voulu répondre. Voici quelques tranches de vie.

      Lire la suite

    • Une sélection de films pour l’été

      film ete 2018 Alors que nous commençons les vacances d’été, Don Bosco Aujourd’hui vous propose une sélection de films à voir après la plage, en famille. Voici quelques coups de cœur de la rédaction, proposés par Florent Leruste, salésien de Don Bosco.

      Lire la suite

    • Carnet d’exil, le voyage de Khairollah

      Khairollah Karl Joseph 1 Émus par le témoignage de Khairollah, jeune réfugié Afghan de 15 ans, une classe de Bac Pro en Aquaculture de l’ISETA de Poisy (établissement d'Annecy associé au réseau Don Bosco) a décidé de faire de son récit un livre. Leur but ? Toucher le lecteur avec cette histoire qu’ils ont partagée avec émotion.

      Lire la suite