Claude Berruer Adjoint au secrétaire général de l’enseignement catholique depuis 2006, Claude Berruer a pris sa retraite en septembre. Originaire de Blois, Claude Berruer a été directeur diocésain Bourges-Orléans. Il fait partie de ces premiers laïcs qui ont remplacé des religieux à des postes clefs de l’institution. Que retient-il du message de Don Bosco ?

 

« Une image me revient souvent dans mes réflexions sur l’éducation, celle de Don Bosco funambule. Le cœur de la pédagogie salésienne est pour tous une belle allégorie de l’éducateur... toujours en mouvement, sans se laisser entraîner.

Une assise qui n’a peut-être pas la solidité du roc, mais la souplesse du fil

Un mouvement tout en subtilité, en retenue, toujours en recherche d’une assise qui n’a peut-être pas la solidité du roc, mais la souplesse du fil. Le fil qui peut ployer, sans risquer la rupture.

Entre l’héritage à partager et la nouveauté à accueillir

Le funambule, comme l’éducateur, est un équilibriste. Entre l’héritage à partager et la nouveauté à accueillir ; entre des savoirs à enseigner et des personnes à éduquer ; entre l’utilité des connaissances et le goût d’une culture gratuite ; entre l’attention à l’épanouissement personnel et la préoccupation du vivre ensemble ; entre la présence qui accompagne et le retrait qui autorise l’autonomie, le funambule recherche la stabilité avec son balancier et dessine alors dans l’espace une croix mouvante, parfois incertaine. L’éducateur est au croisement de la trajectoire verticale d’une histoire éducative et l’horizon des attentes de ses contemporains. Don Bosco est porté par saint François de Sales, mais vit de plain-pied dans son temps.

Don Bosco rayonne bien au-delà de ce qu’il a fondé. Tous, nous pouvons aller y ressourcer notre passion d’éduquer pour vivre la fidélité créatrice à laquelle appelle le Statut de l’Enseignement catholique. »

 

 


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite