edouard halbout 2016 002 Comment développer une pédagogie de l’autonomie et de la responsabilité dans le cadre de l’apprentissage de la musique ? Edouard Halbout, enseignant au collège Saint Paul de Roanne, révèle sa méthode.

 

Imaginez quatorze jeunes de la 5è à la 3è s’activant en silence dans une grande pièce. Seuls, quelques chuchotements se font entendre ici ou là. Voilà qui n’est pas habituel pour des jeunes de cet âge. Quelques accords de guitare ou de piano résonnent dans cette atmosphère feutrée et paisible. Mais ne vous y trompez pas : tout le monde travaille avec énergie.

Ici, Pierre avec un autre élève s'entraîne à la lecture des notes sur une portée. Un peu plus loin, Emmanuel et Kilian font de même et jouent au piano. Là-bas, se trouve Justine qui s'exerce avec application au doigté d'un accord de guitare. Devant un ordinateur, Vincent et Marion préparent le travail d’un autre élève.

A chacun sa compétence

Le père Pierre Faure 

Le père Pierre Faure a créé une méthode d’enseignement originale fondée sur une pédagogie personnalisée. L’association AIRAP diffuse sa démarche dans les écoles, collèges et lycées en proposant des formations aux enseignants

Vous êtes dans l’atelier-musique d’Edouard Halbout qui mène depuis quelques années une expérience d’autonomie et de responsabilité des jeunes pour l’apprentissage du piano et de la guitare. Cette pédagogie s'inspire très largement de celle de Pierre Faure [voir l'encadré]. Elle a été mise au point avec les élèves eux-mêmes. Edouard affirme : « Ce que je fais aujourd'hui, je ne pourrais pas le faire sans eux. »

Sollicités par Edouard, ils ont proposé une organisation. Certains sont secrétaires, d’autres préparent les programmes, d’autres transmettent aux débutants les connaissances déjà acquises. Par exemple, Vincent, élève de 5è, est professeur de solfège d’une jeune de 4è (il en est à sa 4è année de solfège en conservatoire en dehors de l'établissement). Manon est la secrétaire : elle s'occupe de faire l'appel, de noter les présences, de remettre aux élèves leur travail.

Chaque élève reçoit une fiche de compétence qui explique ce qu’il a à faire. Quand il considère qu'il a acquis ce qui est demandé sur sa fiche, il va voir un élève professeur pour valider cette compétence. On lui donne alors la fiche suivante. Chacun peut ainsi avancer à son rythme. Certains vont acquérir une compétence en trois semaines, d'autres, en trois mois. Le plus important est d'avancer.

Libre accès à l’atelier

edouard halbout 2016 001 Les élèves ont un accès libre à l'atelier entre midi et deux heures. Ils peuvent venir s'exercer et apprendre comme ils le souhaitent. Les deux instruments proposés sont le piano et la guitare.

L'objectif : qu'un élève validé dans une compétence puisse devenir à son tour professeur d'un autre élève, que chacun trouve sa place, la prenne et se sente reconnu. Cela les motive d'avoir des responsabilités, d’être profs des autres.

Chacun doit être en silence. Cela fait partie de la méthode. On chuchote avec son professeur mais on ne gêne pas les autres. C'est une difficulté, une exigence. Les élèves apprennent progressivement à s'emparer de cette méthode et la respectent avec bonheur.

 

Vidéo : Interview d'Edouard


Mot du jour

« Il faut marcher et penser, et non pas s’asseoir et penser » Maxime arménienne

La vie moderne peut être très sédentaire. Pour la première fois de l’histoire, l’homme peut vivre une vie entièrement sédentaire. Les moyens de transport, les escaliers mécaniques, les ascenseurs, lui permettent de se déplacer d’un endroit à l’autre en restant assis, les téléphones et les ordinateurs de se nourrir, se divertir ou travailler en restant sur place.

Mais l’esprit est aussi le maître du corps. Lorsque l’esprit commande, le corps doit nécessairement suivre ! Cette relation corps et âme est remplie de subtilités et de récompenses. Lorsqu’on marche, quelque chose s’opère entre le corps et l’esprit : une forme de synergie créatrice et de magie. Alors promenons-nous !

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Patrick Loyer, Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Question d’éducation : « En famille, on n’arrive pas à se parler ! »

      education parler en famille 02 Si le développement de l’esprit critique est au centre de la mission éducative de l’école, il est aussi, évidemment, central… dans nos propres familles. Comment se déroulent les échanges ? Comment donner du poids à la parole de l’enfant ? Et ouvrir leur horizon ? Les parents s’expriment sur les règles qu’ils adoptent.

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le langage des jeunes change… vous comprenez quelque-chose ?

      Le langage des jeunes et ados le dico pour les parents Vous comprenez quelque chose ? Le langage des jeunes évolue et change constamment ; tout est une affaire de mode, de tendance. Si je vous parle de « tchatcheur », vous reconnaîtrez, pour la plupart, la signification : une personne qui parle beaucoup. Mais, nous pouvons les interpréter de différentes manières. Besoin d’un dictionnaire ?

      Lire la suite

    • Développer l’esprit critique dans toutes les matières

      esprit critique educateurs Avec les nouveaux moyens de communication, les jeunes ont bien du mal à prendre du recul par rapport aux informations qu'ils reçoivent dans leur entourage ou par les médias. Qu'en disent les profs ?

      Lire la suite