Plateforme emploi adb Les Anciens élèves de maisons salésiennes de France lancent leur plate-forme business ! Il s’agit de répertorier les offres d’emploi ou de formation, les propositions de stages et toutes les opportunités possibles pour aider les élèves actuels des établissements Don Bosco de France et de Belgique. Pourquoi ce projet ? Réponses de Simon-Pierre Escudero et Benoît Deseure, anciens élèves de Don Bosco.

 

Notre rencontre récente avec le père provincial, le Père Daniel Federspiel nous a interpellé sur notre vocation d’ancien élève : nous « devons » nous mettre au service des jeunes de nos maisons, notamment pour ce qui concerne la délicate question du travail.

Nous avons également entendu le désir des jeunes (de l’Institut Lemonnier à Caen, par exemple) de mettre le réseau et la famille salésienne au service de leurs besoins, autant en stages (parfois dans des contextes géographiques et économiques différents) qu’en travail-emploi après leur formation.

Et puis, l’expérience des « Business Plateform » de certaines fédérations étrangères d’ADB, notamment celle de Slovaquie nous a marqué : l’expérience a obtenu des résultats spectaculaires !

Nous souhaitons poursuivre le travail déjà entrepris par certaines amicales d’anciens élèves, au niveau local. Nous pouvons répondre au problème de la situation difficile de l’emploi en France, par les qualités de formations de nos maisons et une bonne communication entre nous.

Lancer un projet de coordination locale, provincial, et international

Notre souhait est de lancer un projet de coordination locale et provinciale (qui pourra sûrement prendre des dimensions internationales par la suite) des ressources professionnelles qui sont à notre disposition. Il s’agirait de créer, dans un premier temps, une plateforme, une sorte de site de « covoitur-stage » qui réponde à la fois aux attentes de nos jeunes en formation (et aux jeunes anciens ) élèves et à celles des entreprises des anciens élèves en responsabilité.

Dans un premier temps, grâce à l’expertise, aux relations et au travail de nos amicales d’ADB, nous pouvons, quand ce n’est pas déjà fait, faire un recensement des entreprises en lien avec nos anciens - entreprises qui accepteraient de recevoir, dans la mesure du possible, un ou plusieurs stagiaires dans le domaine qui les concerne.

 

Les obligations pour les entreprises et les stagiaires

  • Pour les entreprises : être capable de garantir à ces entreprises une bonne formation des élèves, un suivi et un accompagnement des stagiaires avant, pendant et après le stage. Leur offrir la possibilité de mettre leur logo dans des plaquettes de l’école.

  • Pour les stagiaires : offrir un accompagnement, des conseils et des orientations pour bien choisir son stage en fonction de son projet personnel. Disposer de conseils en matière de rédaction de CV, de lettre de recommandation, d’entretien d’embauche, etc. Avoir un suivi, une veille pendant le stage. Puis disposer d’un retour, proposer une évaluation après le stage. Offrir la possibilité de présenter des candidatures spontanées sur la plateforme et d’avoir un accès direct 24h/24 et 7j/7 aux récapitulatifs des entreprises prêtes à accueillir des stagiaires.

Nous le savons, il faudra sûrement prévoir la signature de conventions entre l’entreprise, la maison et les ADB lorsqu’une entreprise est prête à rentrer dans notre réseau. Il en est de même pour la convention de stage. Nous souhaitons y travailler.

Mise en place de la plateforme

La fédération nationale doit pouvoir centraliser et concentrer l’information pour la rendre nationale, accessible sur la plateforme, et dans l’objectif de proposer un véritable service (proposition/kit/convention pour l’entreprise ; kit d’accompagnement pour les ADB ; kit pour le stagiaire, etc.). L’exemple des anciens élèves slovaques nous servira. Idéalement, il conviendrait de tester d’abord cette plateforme pendant une année et au sein de quelques amicales inscrites au cœur d’une maison salésienne (si possible de milieux professionnels et géographiques différents).

L’engagement déjà effectif et le dynamisme de ces amicales, en particulier sur le plan des relations avec leurs anciens, avec la direction de la maison, et leur sensibilité sur le travail, faciliteront la mise en place test de cette plateforme pendant une année.

Ce chantier est ambitieux, complexe... mais ô combien salésien. Pour qu’il réussisse, nous avons besoin de la mobilisation du plus grand nombre. Nous lançons donc, solennellement, ce jour, un appel : venez nous rejoindre et nous aider, n’hésitez pas à nous rejoindre spécifiquement pour ce projet !

 

Les premières annonces :  

Conception paysagère 

Recherche d’emploi en conception paysagère (Aix-en Provence et environs)

Brianna Dulieux, 26 ans, a étudié au Bocage de Chambéry entre 2010 et 2013 (BTS production horticole et BTS aménagement paysager). Elle est aujourd’hui à la recherche d'un premier emploi en conception paysagère dans le sud de la France (autour d’Aix-en-Provence) et est parrainée par l’association ADB du Bocage-Chambéry. Brianna est mobile et titulaire du permis de conduire. Elle s’est classée 30e au concours national des paysagistes DPLG, à Versailles, en 2014.

Demander les coordonées de Brianna à B. Deseure

Animateur en villages-vacances AEC 

 Les villages-vacances de l’AEC recrutent, chaque année, des animateurs saisonniers.

Si vous êtes titulaires du BAFA et que vous connaissez bien la famille salésienne, n’hésitez pas à prendre contact avec Dominique De Lat, président (CV + lettre de motivation), par mail à Dominique Delat.

 

Un éducateur/animateur (temps plein)

Pour accompagner le travail d’éducation populaire et d’animation de l’équipe sur le quartier de Lille-sud, nous recherchons un référent. Vos missions : sous l’autorité de la directrice, vous ferez partie d’une petite équipe travaillant dans le quartier de Lille-Sud, dans le champ de l’animation, l’accompagnement scolaire et du travail avec les familles (actions menées par le service animation du centre de loisirs pour des enfants et des adolescents ; ateliers socio-culturels liés à l’accompagnement scolaire ; accompagnement de l’équipe de bénévoles, etc.).

Votre profil : 3 ans d’expérience minimum d’animation avec des enfants et adolescents. Diplôme d’animation BAFD ou équivalent minimum. Capacités de travail en équipe et en réseau. Qualités relationnelles, d’écoute, capacités de médiation. Engagement, enthousiasme, et sens des initiatives. Capacités à prendre du recul, à décider, à relire les pratiques éducatives. Rigueur, aisance en communication écrite (par informatique) et orale.

Plus d’info sur le site internet du Valdocco.

Éducateur

Ecole de vie Don Bosco (80)

L’Ecole de vie Don Bosco est un établissement rattaché à la direction diocésaine de l’enseignement catholique de Paris. Au cœur du domaine Sainte-Marguerite, à Trie-Château (Oise), elle accueille une dizaine d’étudiants chaque année (lire page 8) et dispose d’une hôtellerie de 90 lits. Elle recherche un éducateur (H), âgé d’une trentaine d’années environ, pour assurer l’accompagnement des élèves, sous la direction de Véronique Leguay.

Contact ecoledevie-donbosco.fr.

 

Huit volontaires de service civique

Le Valdocco recherche huit volontaires de service civique dans les domaines de l’éducation, de la médiation famille, école, cité et de la médiation éducative et ouverture culturelle. Mise en place d’ateliers, de sorties, d’animations (animation de rue, accueil de loisirs, sorties, camps) et d’aide aux devoirs.

Le volontariat en service civique est une première expérience professionnelle valorisante et valorisable : formation BAFA théorique, aide à la recherche de stage pratique ; formation professionnelle continue (2 matinées par mois) ; formation citoyenne (rencontre avec d’autres volontaires) ; participation aux réunions et aux temps forts de la vie associative ; tutorat individualisé par un professionnel ; accompagnement à la définition de votre projet d’avenir. Ouvert aux 17-25 ans. Travail à 28 heures à 35h par semaine et indemnité de 573 Euros par mois (+ 105 euros de remboursement de frais par mois).

Plus d’info sur le site internet du Valdocco.

Encadrant technique

CDD de six mois d’encadrant technique à Argenteuil

Dans le cadre d’un chantier d’insertion à Argenteuil (95), le Valdocco recrute un encadrant technique en CDD pour une durée de 6 mois (30h/semaine).

Poste à pourvoir fin septembre-début octobre 2016.

Le/La candidate aura une expérience dans le secteur du bâtiment (particulièrement dans celui de la peinture) ou de l’éducatif et/ou une appétence dans ces deux secteurs. De préférence, le/la candidate sera en possession du permis B.

Plus d’info sur le site internet du Valdocco.

 

Volontariat

Partir en volontariat avec le VIDES France-Belgique

Tu es enseignant, infirmière ou informaticien, tu viens d'achever tes études... et tu aimerais te poser pour réfléchir et discerner ton avenir. Une expérience de vie en communauté et un service éducatif, te tenteraient en France ou dans un pays en voie de développement. Tu fais du soutien scolaire dans ton quartier, tu es cheftaine dans le scoutisme, tu aimerais partager cette expérience avec d'autres... Tu as entendu parler de Don Bosco, tu aimerais découvrir la pédagogie de cet éducateur hors du commun... Tu es sensible aux problèmes humanitaires et tu voudrais venir en aide à eux qui souffrent... ici ou là-bas.

Le volontariat salésien propose aux 18-30 ans un service (en général, quelques mois), en France ou à l’étranger, au cœur d’une œuvre salésienne. Le lieu et le type de travail sont établis en fonction d’une part de tes compétences, de ta disponibilité, de ta personnalité et, d’autre part, des besoins du lieu d’accueil.

Plus d’infos sur le site internet du VIDES France-Belgique.

 

 


Mot du jour

Ce qui est merveilleux avec Dieu, c'est que nous n'avons rien à prouver pour qu'il nous aime. 

Dans notre monde, nous avons toujours à mériter l'amour, à gagner la confiance, à prouver nos mérites. Dieu nous aime parce qu'il est Amour et nous sommes aimables à ses yeux parce que son regard est étincelle d'amour !

Quand j'ai mis au monde mon enfant, je l'ai regardé et je l'aimais comme ça, sans qu'il n’ait rien à faire, rien à dire, rien à prouver. Mon cœur débordait d'amour et de joie !

Sûrement, ce jour-là, j'étais très proche du cœur de Dieu !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Lucie
Voir l'article

Campobosco 2017
le diaporama
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

https://vimeo.com/221142294
  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite

    • Amine : du Ghana à l’Allemagne et retour…

      Amine Après cinq années de voyage – où il a connu la peur et l’angoisse – Amine, 23 ans, originaire du Ghana, a réussi à gagner Stuttgart en Allemagne. Mais sa demande de régularisation n’a pu aboutir. Il y a quelques semaines, Amine a été reconduit au Ghana. Durant son passage en Europe, des salésiens de Don Bosco l’ont accueilli et accompagné. L’interview a été réalisé, alors qu’Amine se trouvait en Allemagne.

      Lire la suite

    • Les jeunes migrants deviennent acteurs avec Welcome Jeunes

      JRS Welcome Jeunes au Campobosco 001 L'idée phare du programme Welcome Jeunes est de permettre aux réfugiés de sortir du statut de bénéficiaire dans lesquels ils sont souvent placés et de devenir des acteurs. Interview de Lucile, responsable du programme, que nous avons rencontrée au Campobosco l’an dernier.

      Lire la suite