chantal mukase province fma 2016 004 « Les voyageurs du groupe “ Notre Dame des Nations ” sont priés de se rassembler ! » C’est ainsi que 74 sœurs salésiennes venues de France, de Belgique-Sud, de Tunisie débarquent à Lyon les 19-20 novembre. Sœur Chantal Mukasé, religieuse rwandaise, conclut son périple après trois mois et demi d’un allègre parcours dans les différentes communautés. Elle rassemblait les sœurs durant ces deux jours autour du thème : « J’aime ma Province ». Interview de Sœur Marie-Bé Scherperel.

 

Don Bosco Aujourd'hui : Pourquoi ce rassemblement à Lyon de toutes les sœurs de la Province ?

Marie-Bé Scherperel : Il faut savoir que notre Institut des « Filles de Marie Auxiliatrice » est composé de plus de douze mille membres dispersés dans 84 nations sur tous les continents ! Il faut se rassembler pour garder l’unité dans cette diversité et l’esprit de famille qui nous est cher. La supérieure générale Mère Yvonne Reungoat ne peut pas visiter toutes les communautés dispersées de par le monde, Chantal Mukasé, a été chargée de visiter les provinces et ainsi de faire remonter à Rome, les réalités des lieux rencontrés.

chantal mukase province fma 2016 002 Sœur Chantal Mukase, avec Sr Genevièvechantal mukase lilleSr Chantal en visite à la communauté de Lille

 

Notre train s’est donc arrêté ce vendredi soir 18 novembre, dans le gymnase renouvelé du lycée Don Bosco. Après avoir écouté le mot d’accueil de Sœur Geneviève Pelsser, notre provinciale, nous avons pris un beau temps de prière autour du thème de la fidélité à notre vocation. Puis nous avons partagé le repas dans la joie des retrouvailles.

D.B.A. : Que retenir de ce voyage dans la province qui compte plus de 40.000 élèves ?

Vidéo : le bilan de sœur Chantal

M-B. S. : Nous avons repris notre voyage et parcouru les différents paysages de notre grande Province. Nous avons mieux pris conscience de l’ampleur du réseau salésien qui comprend une cinquantaine d’établissements scolaires et accueille quelques 40 000 élèves ! Nous visitons ensuite l’économat avec ses différentes associations propriétaires et locataires présenté par Madame Marie-Caroline Regnault, nouvellement nommée à la gestion de la Province. Avec Sr Anne Orcel, nous parcourons les activités multiples de la pastorale qui se déclinent à travers le Campobosco, le Mouvement Salésien des Jeunes, le Volontariat VIDÈS, le Valdocco de Lille, les rencontres pastorales régionales, les temps forts, les conseils d’administrations,... Le voyage s’avère très intéressant et enrichissant. Nous étions pleine de reconnaissance au Seigneur, pour tout le travail accompli par nos sœurs.

D.B.A. : Que vivent les sœurs au quotidien dans les maisons Don Bosco ?

M-B. S. : Après le repas, les chefs de gare se sont précipités sur leurs sifflets pour nous inviter à rejoindre nos trains. Nous avons donc bien regardé notre billet pour savoir où nous devions nous rendre !

Nous avons pu monter dans le train des « sœurs aînées », celui des « écoles », des « foyers », du « social » et de « l’annonce explicite »... A travers des Powerpoints, des affiches, des photos, des objets artisanaux, nous avons découvert ou redécouvert ce que vivent et réalisent nos sœurs au quotidien dans les maisons, les écoles, les foyers, dans la catéchèse et activités socio-éducatives... Ce parcours nous a permis d’accueillir toute la richesse des cœurs, des mains, des intelligences de chacune des ces femmes dont la plupart sont âgées et qui se donnent totalement avec amour, avec ardeur, avec la passion éducative à la mission auprès des jeunes.

chantal mukase province fma 2016 001 chantal mukase province fma 2016 005  

 

D.B.A : Le voyage de Sœur Chantal Mukasé, visitatrice. Quelles conclusions ?

M-B. S. : Sœur Chantal Mukasé nous a rendu compte de son voyage parmi nous durant ces trois mois. Elle nous a exprimé sa reconnaissance pour les œuvres réalisées dans la Province, pour le dynamisme des plus jeunes, la fidèle générosité des aînées, la disponibilité des missionnaires venues d’Italie, de l’Inde, du Vietnam, d’Afrique de l’ouest, du Congo, de Pologne... Elle nous a partagé ses découvertes, ses joies, ses interrogations. Elle nous a aussi avoué avec émotion que c’était la première fois qu’elle commençait une visite canonique dans une communauté de sœurs aînées et que cela l’avait beaucoup marqué.

Dans la soirée, nous avons eu la joie de voir débarquer nos premières sœurs missionnaires d’Amérique latine, descendues du paradis pour fêter l’anniversaire de Sr Geneviève et encourager la toute jeune province « Notre Dame des Nations ». Grâce à un sketch plein d’humour et de salésianité, nous avons bien joué et beaucoup ri, dans une atmosphère très fraternelle et très joyeuse. Le chant « O qual sorte, siamo figlie di Maria auxiliatrice... » en finale a certainement été entendu jusqu’à la gare de Perrache !

D.B.A : « Oui, j’aime ma Province ». Pourquoi ce thème ? 

Vidéo : Sœur Chantal témoigne au Campobosco

M-B. S. : « J’aime ma province » était le thème de cette rencontre. En prenant le train cette fois, pour regagner sa communauté, chacune a du penser dans son cœur : Oui, j’aime ma province, j’aime mes sœurs ! Oui, la fraternité exprimée dans les multiples gestes concrets d’affection et la reconnaissance que chacune porte à l’autre pour le bien qu’elle accomplit, pour ce qu’elle est et ce qu’elle vit, est une grande richesse. Oui, rendons grâce à Dieu pour notre Province internationale « Notre Dame des Nations ».


Mot du jour

ʺ Adolescent, j’ai découvert que Dieu, en la personne de Jésus, nous aimait et m’aimait d’un amour fou, inimaginable, mais très concret. A partir de ce jour, ma vie a changé. Mes faiblesses ne me découragent plus, au contraire, elles sont une raison de m’appuyer entièrement sur l’Amour tout puissant et la Force de mon Père. Presque chaque jour, depuis lors, je vois dans ma vie des signes tangibles de l’Amour de Dieu. 

… Malgré mes fautes et mes faiblesses, j’expérimente cette paix et cette joie quelles que soient les difficultés et les divisions qui nous entourent. ʺ

Le roi Baudouin était ʺ un pasteur selon le cœur de Dieu ʺ. A l’heure où tout nous pousse au pessimisme stérile, à la peur du lendemain, soyons passeurs d’espoir et artisans de paix, humanisons la vie !

j offre une messe

temoignages

Défi Citoyenneté 2025

Multimédia

Formation Médiation : Pourquoi proposer
la médiation dans une école ?
Voir l'article

Père Daniel Federspiel devant les lycéens
de l’Ouest : le défi citoyenneté
Voir l'article

La journée Don Bosco au Bocage à
Chambery
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Éduquer à la fraternité par Jean-Marie Petitclerc

      eduquer a la fraternite 001 « Former d’honnêtes citoyens », tel fut l’un des objectifs majeurs de Don Bosco. Son vocable républicain surprend quand on sait qu’au XIXème siècle en Italie, Eglise et République ne faisaient pas bon ménage. Eduquer à la citoyenneté, pour Jean Bosco, c’est essentiellement promouvoir la fraternité.

      Lire la suite

    • Argenteuil, Liège, Lille, Lyon, Paris : quand les paroisses et leurs partenaires fêtent St Jean Bosco

      fete saint jean bosco 2017 argenteuil 006 Autour du 31 janvier, écoles, œuvres sociales et paroisses du réseau Don Bosco fêtent leur saint patron. C’est une belle occasion où les jeunes de ses différentes structures se retrouvent pour vivre diverses animations.  En 2017, la tradition a montré encore un visage jeune de « nos » paroisses. Grâce aux laïcs et aux partenaires, les fêtes au nord comme au sud ont exprimé la vitalité et la joie du charisme salésien ! Témoignages...

      Lire la suite

    • Chambéry : Le Bocage fait de la fête Don Bosco une journée de solidarité internationale

      chambery boccage fete don bosco 004 La réussite de la journée du 31 janvier réside dans la cohésion d’une équipe éducative et la participation des élèves dès sa conception. Plusieurs centaines de lycéens du Bocage ont bénéficié d’une sensibilisation à la dimension internationale autour d’une vingtaine d’ateliers. Hortense Destremau, animatrice en pastorale scolaire, Fabienne Dumas, enseignante en histoire-géo et Julien Cottarel, président de l’association « Les enfants de Bobo » transmettent les clés de cette réussite.

      Lire la suite

    • Les ouvriers se parlent avec les mains

      Alain Klinkenberg Parc industriel de Grâce-Hollogne à Liège. Les Ateliers du Monceau s’étalent sur 6 hectares de terrain, 20.000 m2 de bureaux et d’ateliers. Alain Klinkenberg dirige une entreprise où l’on fabrique des palettes, des ossatures en bois ou des cloisons. Les ouvriers, dont beaucoup sont jeunes, communiquent avec les mains. Il y règne une atmosphère singulière.

      Lire la suite

    • Rencontre des directeurs de communauté à Lyon autour du conseiller régional, le Père Tadeusz

      directeur sdb pere tadeusz 001 Toutes les communautés salésiennes de Don Bosco de France et de Belgique-sud étaient représentées. Les responsables de communauté, appelés directeurs, se sont retrouvés à Lyon, au Centre Jean Bosco, les 30 et 31 janviers 2017. Ce fut l'occasion de revoir le Père Tadeusz Rozmus, conseiller régional pour l’Europe Centre-Nord des salésiens de Don Bosco.

      Lire la suite

    • Lyon - Aux Minimes, les élèves construisent des ponts

      lyon les minimes 190 ans 003 Vendredi 27 Janvier, l’établissement scolaire des Minimes de Lyon était en fête : les élèves et les adultes célébraient, en même temps que la Saint Jean Bosco, leurs 190 ans de fondation. Au total : 600 lycéens et 500 collégiens ont participé à une journée sous le thème « citoyens du monde ».

      Lire la suite