superieur mondiale fma en tunisie 004 Du 15 au 25 mars 2017, Mère Yvonne Reungoat, supérieure mondiale des salésiennes de Don Bosco, a rendu visite à ses sœurs présentes en Tunisie. Depuis l'arrivée des salésiennes en 1895, c'est la première fois qu'une supérieure générale se rend dans ce pays.

 

À la Famille Salésienne réunie pour l’accueillir, Mère Yvonne dit : « Je viens vous rencontrer, je veux me mettre dans la disponibilité à l'écoute de ce que vous vivez, de ce que vivent les jeunes, les familles, les collaborateurs, le peuple tunisien. Je veux me mettre à l’écoute du cœur qui bat, qui vibre sur cette terre tunisienne. Je suis sûre qu'en nous mettant vraiment à l'écoute les uns des autres, nous en sortirons transformés. »

superieur mondiale fma en tunisie 005 superieur mondiale fma en tunisie 003

 

« Je veux me mettre à l’écoute de ce que vous vivez sur cette terre tunisienne »

La présence des sœurs salésiennes en Tunisie est diversifiée : un établissement scolaire et un foyer d’accueil pour jeunes d’Afrique subsaharienne, un groupe de scouts, un patronage, et du travail pastoral en collaboration avec l’Eglise locale. Les salésiens de Don Bosco, eux aussi, travaillent dans deux établissements scolaires. Frères et sœurs, même d’autres congrégations, travaillent ensemble dans l’établissement au centre de Tunis.

superieur mondiale fma en tunisie 001 superieur mondiale fma en tunisie 006

 

Les religieux et religieuses de Don Bosco ensemble

Les religieux et religieuses de Don Bosco se retrouvent régulièrement pour se soutenir mutuellement dans cette mission salésienne en terre musulmane. Ils réfléchissent ensemble aux défis de l’incarnation du Système Préventif de Don Bosco en ce lieu. Mais aussi, bien sûr, ils aiment prendre du temps ensemble pour prier, fêter et se détendre. En présence de Mère Yvonne, ils ont fait un pèlerinage sur les lieux du martyr de Perpétue et Félicité (203 ap. J.C.), dans la « Damous-El-Karita », grande église, lieu de pèlerinage important aux premiers siècles où St Augustin prêcha.

superieur mondiale fma en tunisie 008 superieur mondiale fma en tunisie 009

 

Face aux défis de la présence chrétienne en Tunisie

Mère Yvonne a pris le temps de rencontrer tous les acteurs de la mission salésienne, et de la mission de l’Eglise en cette terre. Elle a participé à la rencontre des supérieurs majeurs ayant des religieux en Tunisie. Deux jours pour réfléchir aux défis de la présence chrétienne en Tunisie, que ce soit dans les établissements scolaires, dans les centres sociaux, par exemple, en faveur des migrants souvent exploités par toutes sortes de réseaux. L'Église est composée majoritairement par des consacrés ; ceux-ci sont amenés à travailler souvent en collaboration. L'Église est certes petite, fragile et multiculturelle. Mais elle est appelée à être signe du Christ par le témoignage de la vie, qui est le seul évangile que liront nos frères et sœurs tunisiens.

superieur mondiale fma en tunisie 007 superieur mondiale fma en tunisie 002

 

« Hamza, 7 ans, voulait voir Mère Yvonne pour lui dire un mot à l’oreille ! »

Bâtir une culture de la paix

Partout Mère Yvonne a été accueillie très chaleureusement. Les enfants et les jeunes des écoles de Menzel Bourguiba, comme ceux de Tunis d’ailleurs, lui ont présenté leurs danses traditionnelles, des mots de bienvenue, ils ont manifesté leur joie de vivre à l’école « des sœurs ». Elle a conquis le cœur des enfants et des adultes ; au-delà de la langue arabe, ils se sont compris. Hamza, 7 ans, tous les jours, voulait voir Mère Yvonne pour lui dire un mot à l’oreille ! Les scouts et les anciens élèves étaient présents aussi pour exprimer leur reconnaissance. Elle y a rencontré la communauté éducative au complet en encourageant, en invitant à travailler ensemble, par une relation ajustée entre enseignants, éducateurs et aussi avec les jeunes et les familles, afin de bâtir une culture de la paix.

Les sœurs et toute la Famille Salésienne ont été confirmées, par la présence de Mère Yvonne. Son écoute bienveillante les a confortées dans leur engagement à servir le Seigneur dans la rencontre de ce peuple.

 

Sœur Geneviève Pelsser,
Provinciale des Salésiennes de Don Bosco


Mot du jour

Une note sur une feuille pour un devoir rendu. Une feuille exhibée sous les yeux de tous les autres. Une feuille tenue avec mépris entre deux doigts et puis jetée sur ma table, sous mes yeux. J’ai compris. J’ai eu « zéro ». C’est ce que je vaux. C’est ce que je suis. Un zéro. Un raté, un moins que rien. Le « zéro » n’a aucune réalité ; il n’existe même pas. En rouge, et souligné deux fois, avec un point d’exclamation juste après. Ce n’est même pas une humiliation, c’est une négation. Je suis du néant, perdu dans le néant. Alors, j’essaie de disparaître, de me fondre. J’ai envie qu’on m’oublie.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Pierre Favre, ancien chanteur des Garçons Bouchers
devenu bénévole au Secours Catholique
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Paul
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite