VDB Il y a un siècle, le 20 mai 1917, trois femmes italiennes révolutionnent la vie consacrée salésienne à l’écoute de l’Esprit Saint, aidées par Don Rinaldi, 3ème successeur de Don Bosco, et sœur Felicina Fauda, Fille de Marie Auxiliatrice. Voici leur histoire.

 

Le choix de ne pas entrer dans une forme de vie religieuse, mais de vivre en immersion dans la vie ordinaire tout en se consacrant à Dieu par vœux, n'était pas nouveau à l'époque. Mais c'était une nouveauté dans la famille salésienne. Il a fallu attendre 1978, avant que cette forme d'engagement soit reconnue officiellement et confirmée par l'Eglise.

L’origine des Volontaires de Don Bosco

Luigina Carpanera, Francesca Riccardi et Maria Verzotti, travaillaient à Turin, début 1900, à l'époque des débuts de l'industrialisation. Dans leurs moments libres, elles aidaient les sœurs de Don Bosco à l'Oratoire qui offrait un éventail d'activités aux jeunes de Turin. Ces femmes savaient ce qu'elles voulaient.

Dès 1911, à plusieurs reprises, et même avec un certain entêtement, elles allèrent frapper à la porte du supérieur salésien, demandant un accompagnement pour la mise en œuvre de leur projet : animées du même esprit que les sœurs salésiennes, elles voulaient s'engager toute leur vie à rayonner l’Evangile, dans leur famille, leur milieu social et de travail. Le supérieur général de l'époque, après des années d'hésitation, leur donna Don Rinaldi comme accompagnateur spirituel. Dès lors le petit groupe fondateur, en lien avec la sœur Felicina Fauda, Fille de Marie Auxiliatrice, Provinciale de Belgique, pu tenir sa réunion de fondation le 20 mai 1917.


don rinaldi

Discrète sur leur consécration mais pas sur la foi qui les anime

Les Volontaires, comme beaucoup de membres d’Instituts Séculiers, ne s’affichent pas comme consacrées mais vivent dans la discrétion afin de travailler mieux et avec plus d’efficacité, surtout dans les milieux particulièrement difficiles et dans les situations-frontières, là où l’appartenance à un Institut de vie consacrée pourrait susciter des préjugés.

En ne révélant pas explicitement leur consécration, elles ont la possibilité d’attirer l’attention sur les signes de la présence de Dieu plutôt que sur elles-mêmes. La discrétion est pour elle un signe de pauvreté, une invitation à « être avant de parler ou de se montrer » ; c’est vouloir provoquer des questions qui font réfléchir et amènent à discuter.

Qui sont les Volontaires de Don Bosco Aujourd’hui ?

100 plus tard, elles sont environ 1.300, réparties dans 177 groupes dans le monde, organisé en 25 régions. Elles sont dans la pleine lignée de ce que recommande le Pape François, le 25 mars 2017 aux personnes consacrées.

L’essentiel n’est pas le nombre mais d’être levain et sel dans la pâte et surtout de combattre « la résignation ». Il les invite aussi à être ce qu’elles sont et d’aller, aux périphéries et aux confins, rencontrer le Seigneur, renouveler la mission des origines, à la Galilée de la première rencontre. Il leur demande de choisir les périphéries, de réveiller les processus et d’allumer l’espérance éteinte et affaiblie d’une société qui est devenue insensible à la douleur des autres. Voici le défi des 100 prochaines années !

 

Pour aller plus loin

Le site mondiale des Volontaires : www.volontariedonbosco.org

Contacter les Volontaires de Don Bosco
(France et Belgique)


Mot du jour

J’aime la musique, c’est un peu comme une passion, grâce à elle je vis et proclame ma foi fois deux. 

Il y a une citation de St Augustin que j’aime beaucoup qui dit : « Chanter c’est prier deux fois. » Quand je prie en faisant de la musique, je me sens vibrer et j’arrive mieux à transmettre ce qui m’habite, à m’exprimer quand je n’arrive pas à le faire avec des mots. Pour vivre ma foi, la partager, faire vibrer d’autres, j’anime souvent la messe dans ma paroisse où lors des week-ends MSJ, au Campobosco…, j’organise avec de fabuleux musiciens/chanteurs des soirées louange depuis plus d’un an et c’est magnifique de pouvoir connaître tous ces moments.

Écouter : je te donne mon coeur

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Patrick Loyer, Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Move with Africa : une école de Bruxelles en immersion au Bénin

      bruxelles benin via don bosco 01 Comment pouvons-nous faire des vrais citoyens de nos jeunes ? C'est une question sur laquelle beaucoup d'enseignants débattent. Jérôme Merckx, a travaillé pendant un an avec ses élèves –avec le soutien de Via Don Bosco - à une culture citoyenne ouverte et internationale. Ils sont actuellement au Bénin.

      Lire la suite

    • Les Salésiens de Don Bosco dans un pays en mutation : le Vietnam

      vietnam ecole db dong thuan 07 Depuis ces dernières années, une dizaine de missionnaires salésiens, hommes et femmes, arrivent du Vietnam en France. Grâce aux échanges entre pays, nous connaissons de mieux en mieux ce pays en pleine évolution. Les salésiens et salésiennes de Don Bosco y sont présents, au nombre de 600. Leur travail prend de multiples formes. Toujours auprès des jeunes.Logo video80

      Lire la suite

    • Radio Don Bosco Madagascar : Évangéliser jusqu'aux extrémités de l'île !

      radio don bosco madagascar 04 La province des salésiens a mis en œuvre la phrase de Don Bosco « Faire des jeunes de bons chrétiens et d'honnêtes citoyens » d'une façon originale pour la congrégation : le Radio Don Bosco. Depuis 1996, cette radio permet de diffuser des émissions éducatives et catéchétiques. Elle est nationalement connue sur l'île !

      Lire la suite

    • Mexique : une frontière, une blessure…

      mexique don bosco 05 La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique est une blessure ouverte entre deux mondes si proches géographiquement et en même temps si différents culturellement. Et pourtant elle forme une nouvelle région avec sa culture de passage. C’est là que les présences salésiennes se multiplient.

      Lire la suite

  • Société

    • Philo pour enfants : enseigner la morale, mais pas comme un cours de grammaire

      philo pour enfants 02 Enseigner le jugement moral par la philo ! C’est le pari de certains animateurs qui interviennent dans les écoles ou les centres socio culturel… Les ateliers philo destinés aux plus jeunes se développent un peu partout en France et en Belgique. Les approches et les méthodes sont nombreuses. Il s’agit de se familiariser avec les idées, de faire de l’éducation morale et civique par l’apprentissage du questionnement.

      Lire la suite

    • Question d’éducation : « En famille, on n’arrive pas à se parler ! »

      education parler en famille 02 Si le développement de l’esprit critique est au centre de la mission éducative de l’école, il est aussi, évidemment, central… dans nos propres familles. Comment se déroulent les échanges ? Comment donner du poids à la parole de l’enfant ? Et ouvrir leur horizon ? Les parents s’expriment sur les règles qu’ils adoptent.

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le langage des jeunes change… vous comprenez quelque-chose ?

      Le langage des jeunes et ados le dico pour les parents Vous comprenez quelque chose ? Le langage des jeunes évolue et change constamment ; tout est une affaire de mode, de tendance. Si je vous parle de « tchatcheur », vous reconnaîtrez, pour la plupart, la signification : une personne qui parle beaucoup. Mais, nous pouvons les interpréter de différentes manières. Besoin d’un dictionnaire ?

      Lire la suite