farnieres week end musique 001 Neuf mois ont été nécessaires pour accoucher de ce week-end musique dans un lieu enchanteur et idyllique : Farnières. Une rencontre au sommet entre jeunes, moins jeunes, musiciens, chanteurs, familles, célibataires, prêtres, religieuses… bref une rencontre avec pour seule objectif : chanter et jouer pour le plaisir. Retour sur cette parenthèse enchantée durant le pont du 8 mai…

 

 

farnieres week end musique 002 Vendredi 5 mai après-midi : les premiers participants arrivent et découvrent le gite du Centre Don Bosco au domaine de Farnières. D’autres ne tardent pas à les rejoindre dans la soirée et dans le courant de la nuit.

Le week-end commence par prendre le temps de dormir pour ceux qui le souhaitent et par un brunch aux crêpes et galettes de sarrasin…

Se découvrir à travers la musique

Le 1er rendez-vous est à 13 heures, le temps de faire connaissance, par de petits jeux, et de prier. L’heure du 1er atelier a sonné. Trois heures pour « chanter à plusieurs voix » ou pour s’essayer à l’improvisation. Un pur moment de grâce et de bonheur. Trois heures c’est long, trop peut-être même : l’heure tant attendue du goûter a sonné. C’est le moment de profiter du lieu, de se balader, d’échanger, de cuisiner, d’aller à la messe avec la communauté. Après le dîner, un Time’s up musical est donc organisé avant de boire et partager la délictueuses et savoureuse bière de Farnières…

Le dimanche, il faut répéter pour la messe. De l’avis de l’assemblée présente ce matin-là, c’était magnifique, très beau. Plusieurs animatrices se succèdent et exercent leur talent ; le psaume avec un air composé pour l’occasion est magnifiquement psalmodié. L’Agnus de la Petite Messe d’Akepsimas, appris la veille au cours de l’atelier, est chanté à plusieurs voix ainsi qu’un magnifique chant en arabe, pour l’offertoire.

farnieres week end musique 003 farnieres week end musique 004

Prendre le temps d’écouter son corps, d’écouter les autres

L’après-midi : c’est reparti comme la veille mais cette fois avec un atelier Gospel et un atelier création et composition. Toujours aussi long mais c’est tellement savoureux de prendre le temps d’écouter son corps, d’écouter les autres, d’oser chanter en soliste, de se découvrir à travers la musique. Après le dîner, le jeu qui devait durer 10 minutes peine à s’arrêter malgré la fatigue des uns et des autres, tellement il est prenant !

Lundi 8 mai, nous avons un nouveau président ! Et oui ! Alors que nous étions en Belgique, tous les participants, français, n’ont pu que déplorer l’absence de chanteurs et musiciens belges qui pourtant ne manquent pas, nous le savons. En ce matin du dernier jour, nous apprenons l’art et la manière de sonoriser et d’utiliser le matériel mis à disposition par les 3 paroisses de Lyon. Merci à elles ! Nous terminons par un « bœuf créole » suivi d’un bilan avec des symboles musicaux. Puis, c’est l’heure de ranger, nettoyer, balayer, terminer les restes et les répartir. Rendez-vous donc l’année prochaine car gageons qu’il y aura d’autres week-ends comme celui-là !

 


Mot du jour

 " Et aussitôt en jaillit de l'eau et du sang ". Certes il s’agit du côté plus que du cœur… Et pourtant, dans ce côté ouvert, c’est l’intérieur même de Dieu, son cœur pour ainsi dire, qui s’ouvre à nous, tout son amour qui se déverse sur nous.

Le disciple est comme une vasque : il se remplit de cette eau et de ce sang, jusqu’à en déborder. Mais pourquoi du sang en plus de l’eau ?

Dans le rêve de la tonnelle de roses, Don Bosco prend l'image de cette fleur, magnifique, odorante... mais pleine d'épines. Suivre Jésus avec Don Bosco, c'est aussi accepter les épines pour que les roses éclosent.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

École de Vie Don Bosco
Interview de Prisca
Voir l'article

Aftermovie : retour sur la journée Défi
Citoyenneté du 3 Mai 2017 dans l’Ouest
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Victor
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...