Marie Piro Animatrice aux Camps InterJeunes, engagée au Mouvement Salésien des Jeunes, Marie Piro témoigne de son attachement à Don Bosco...

 

J’ai rencontré Don Bosco par les Camps InterJeunes. Puis j’ai participé au week-end de relecture des animations d’été organisé par le MSJ (Mouvement Salésien des Jeunes). Et là, j’ai découvert ce qu’était l’animation salésienne. C’est ce que j’avais fait pendant l’été sans en connaître la théorie. J’ai voulu en savoir plus. J’ai commencé à lire plein de trucs sur Don Bosco et sur sa vie. Et très vite, cela m’a semblé comme une évidence que les jeunes se sentaient bien avec ça et qu’il fallait leur apporter cet esprit.

J’ai pris des responsabilités et, peu à peu, j’ai compris que Don Bosco nous apprend que chaque jeune a de l’importance. Dans une colonie de 15 jeunes, tu fais du vélo avec 15 fois 1 jeune ! Ils sont tous différents. On les aide à avoir confiance en eux. Une phrase de Don Bosco m’a toujours touchée : « Que chaque jeune se sente aimé. »

J’ai pris toutes mes vacances cet été pour aller animer les jeunes. Je ne regrette rien. Tout ce qu’on donne on le reçoit 1000 fois : on voit le jeune évoluer. C’est beau. Et je me sens récompensée !