campobosco 2017 001 Pour cette 13e édition du Campobosco (20 - 24 août 2017) à Ressins (à côté de Roanne), l'équipe d'organisation a choisi un thème audacieux : « Abba où t'es ? ». Le sujet a permis aux jeunes de s'exprimer sur leur foi et leurs doutes, sur leur questions et leurs convictions sur Dieu. Ce thème a tissé les temps de témoignage, de jeu, de veillée, d'échanges dans une ambiance de joie, de fraternité et d'enthousiasme.Logo video80

 

Jeunes et adultes, tous animateurs... 

L'édition 2017 du Campobosco a réuni plus de 210 jeunes, de 13 à 25 ans. Parmi les « aînés » (les 18 – 25 ans), une trentaine de jeunes étaient « Volontaires ». Ils ont participé au « pré-campobosco », 2 jours de préparation avant l'arrivée des jeunes. Pendant le rassemblement, ces jeunes volontaires sont les acteurs principaux des animations, dans l'esprit de Don Bosco.

Plus de 70 adultes viennent coanimer le Campobosco. Ils sont issus de la famille salésienne : anciens élèves, salésiens coopérateurs, volontaires de Don Bosco, religieux et religieuses de Don Bosco.

Sur 5 jours, les participants partagent plusieurs animations de Réflexion, avec les témoins et les « fraternités », d'Activité, comme le tournoi ou les ateliers, de Prières avec les célébrations et la veillée spirituelle. C'est le R.A.P. du Campobosco !

Les dates de l'édition 2018 à Turin sont déjà sur le site du Campobosco.

 

Chaque année, les jeunes sont plus impliqués dans la prise de responsabilité de l'animation du Campobosco. Les Jeunes Volontaires sont partout, dans l’ensemble des services, dans l'animation, les préparatifs et les rangements. Leur joie contagieuse est un témoignage d'engagement et de foi pour les plus jeunes.

campobosco 2017 011

 

Une implication des jeunes volontaires de plus en plus forte

Paroles de jeunes 

 « Si Dieu était un animal, ce serait une abeille parce que sans les abeilles les hommes ne peuvent pas vivre. »

« En arrivant, je croyais en tout et maintenant (dernier jour du Campo) j'ai envie de me faire baptiser. »

« Maintenant je sais ce que je veux faire de ma vie : je veux aider les autres. »

« L'avantage c'est que quand on prie on n'est pas obligé de faire de belles phrases car Dieu il comprend notre cœur. »

« Au début, j'étais athée ; maintenant j'ouvre la porte à un Dieu-Père... »

L'orchestre, composé de jeunes, a entraîné tous les participants dans le chant et la musique avec une prestation de grande qualité. L'apothéose a été le spectacle de la dernière veillée, préparée en seulement 7 heures d'ateliers, avec des adolescents qui ne se connaissaient pas et qui, la plupart du temps, découvraient des arts aussi variés que zumba, taekwondo, sculpture sur siporex, ou clip vidéo.

Une joie contagieuse

Adultes comme jeunes ont vécu une expérience en famille salésienne, pour et avec les jeunes. La motivation est déjà grande pour la 14e édition qui aura lieu au Colle Don Bosco(à côté de Turin), du 26 au 30 août 2018. A noter dès maintenant dans les agendas !

campobosco 2017 005

campobosco 2017 007

 

 

Le Campobosco en vidéo... 

Depuis de nombreuses années, les jeunes du Campobosco produisent un journal télévisé. Appelé Chti'NN, ce journal est diffusé tous les soirs au Campobosco. C'est une forme de relecture, où les journalistes en herbe ouvrent à tous les participants ce qui s'est vécu dans la journée… avec humour !

Lors de la dernière veillée du Campobosco, les jeunes passent sur scène ou à l'écran pour exprimer leurs talents devant leurs pairs. C'est le point d'orgue du rassemblement qui marquent tous ceux qui l'ont vécu. Depuis 13 ans, les organisateurs ont été, à chaque fois, surpris de la qualité des productions des jeunes. Les habitués du Campobosco n'ont pas hésité à filmer avec leur smartphone ces belles productions préparées en 6 heures !

 

campobosco 2017 010

campobosco 2017 003

 

campobosco 2017 004

campobosco 2017 006

 

campobosco 2017 008

campobosco 2017 009


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Anthony

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Peser sur la politique de la ville »

      Animation de rue 2 Les Salésiens de Don Bosco viennent de fédérer toutes leurs oeuvres d'action sociale au sein du réseau DBAS. Don Bosco Action Sociale compte 60 établissements et est coordonné par Jean-Marie Petitclerc.  Ce spécialiste des questions d'éducation et des banlieues, fondateur du Valdocco, connait bien les différents rouages de la politique de la ville menée, en France, depuis dix ans. Sœur Joëlle Drouin l’a interrogé.

      Lire la suite