msj sept 2017 suzanne temoigne 001 À Lyon, week-end de fin septembre, 130 jeunes ont vécu le temps fort du Mouvement Salésien des Jeunes. Weekend de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Le thème : autorité et affectivité prend un sens particulier pour ces jeunes adultes. Pour Suzanne (au centre de la photo), c'était sa troisième expérience avec ce mouvement, avec Don Bosco, qu'elle a découvert par hasard. Elle témoigne avec d’autres jeunes

 

« J'ai rencontré le MSJ un peu par hasard. Je viens de la paroisse Saint-Gabriel à Paris. J’ai rejoint le groupe de la paroisse voisine – Saint Jean-Bosco – pour partir aux JMJ l’année dernière. Je ne savais pas que cette paroisse était salésienne. Je ne savais d’ailleurs même pas ce que signifiait être salésien et j’avais vaguement entendu parler de Don Bosco au catéchisme ! C’est donc aux Journées Mondiales de la Jeunesse que j’ai découvert le Mouvement Salésien des Jeunes.

Après avoir participé cette année au Campobosco, ce week-end du MSJ au lycée Don Bosco de Lyon, constitue ma 3e expérience salésienne.

msj sept 2017 suzanne temoigne 002

 Hugo

Je vais m’occuper cette année de jeunes du Valdocco de Lille avec un groupe d’étudiants de mon école. Le thème : l’autorité, l’affectivité et le rapport au jeune est donc super important et c’était très intéressant de pouvoir se former à cela. Ce thème résonne avec ma vie d’étudiant, permet de relancer mon année et mes engagements.

François Le Clère, directeur du Valdocco, a témoigné de son expérience

Je suis venue au week-end MSJ de septembre pour retrouver les membres du mouvement et l’ambiance. Mais surtout pour découvrir les animations organisées autour du thème « Autorité et affectivité ». François Le Clère, directeur du ValdoccoValdocco, a témoigné de son expérience. Il nous a fourni plusieurs conseils pratiques pour l'animation avec des jeunes. Après son intervention, nous avons pu échanger en petits groupes sur nos propres expériences en tant qu’animateur. Cela m’a permis de prendre confiance quant à l'animation d’un groupe de jeunes, notamment dans la gestion de conflits.

 Marie

Après une rentrée mouvementée, le weekend MSJ a fait pour moi office de boussole. Il m'a rappelé  le cap de la rencontre, de l'enseignement, de la prière et du jeu pour avancer sur les chemins de cette année. Que je sache m'en souvenir quand je chercherai le chemin à suivre.

L’implication des jeunes du MSJ

J’ai adoré l’implication des jeunes du MSJ dans la veillée animée du samedi soir – sur le thème de « Danse avec les stars ». Lors de la messe, revue à la « sauce salésienne », les jeunes du MSJ se sont aussi impliqués : acclamation de l’évangile au début, petits sketchs accompagnant les lectures…

msj sept 2017 suzanne temoigne 003

msj sept 2017 suzanne temoigne 004

 

Steph

Pour ma part, je n'ai jamais vécu un week-end qui était à la fois ressourçant, ludique, passionnant et surtout libérateur. Un moment dingue !

Les différents engagements possibles de la famille salésienne 

Lors de cette rencontre, j’ai aussi pu découvrir les différents engagements possibles en tant que jeune de la famille salésienne : les camps Interjeunes, les animateurs d’aumônerie, le soutien scolaire au Valdocco… Le VIDÈS m’a particulièrement plu car il permet aux jeunes de partir dans une communauté salésienne, généralement à l’étranger, pendant plusieurs mois. J'ai mieux compris aussi le fonctionnement du MSJ grâce à l'Assemblée Générale du dimanche matin.

msj sept 2017 suzanne temoigne 006

msj sept 2017 suzanne temoigne 005

Sarah

Toujours une aussi bonne ambiance pendant ces week-end MSJ !! J'ai adoré les jeux proposés, la veillé et la messe !

Le temps de prière dans un gymnase

Si j’avais un moment à retenir de ce week-end, je choisirais le temps de prière. Malgré le fait qu’il ait eu lieu dans un gymnase, il conduisait d’une belle façon les personnes présentes à se recueillir et à prier. Grâce aux chants et aux temps de silence, nous avons oublié ce lieu insolite pour une prière.

Je repars finalement de ce week-end la tête remplie de bons conseils, d’heureux souvenirs, de la musique accompagnant les incontournables jingles et avec l’envie de vivre une 4e expérience salésienne ! »

 


Mot du jour

Beaucoup échouent dans leurs projets par individualisme, par excès de confiance en eux ou par peur d’autrui. Or mieux vaut réussir à plusieurs qu’échouer seul !
En s’associant, on multiplie nos chances de succès. Les autres ont des idées, des points de vue, des sensibilités, des potentiels différents et complémentaires des nôtres.
Apprenons à partager un projet, offrons notre confiance, même aux moins compétents, en apparence. Multiplions les énergies, soyons solidaires et fraternels.
L’union fait la force !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « certains jeunes vivent mal Noël »

      rue de NoëlBientôt Noël, les rues et les maisons s’illuminent ! Il est temps de réfléchir à la fête, avec amis, famille, belle-famille… L’effervescence est au rendez-vous ! Pourtant, c’est l’une des périodes les plus difficiles pour les jeunes en institution. Voici le témoignage de Jean-Marie Petitclerc, qui durant 30 ans a dirigé des institutions sociales salésiennes.

      Lire la suite

    • Culture des jeunes : le rêve de devenir Youtubeurs

      YouTubeurs L’univers de Youtube est d’une grande richesse (musique, films…), mais les jeunes sont passionnés par ce que l’on appelle les youtubeurs. Vous connaissez ?

      Lire la suite

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite