WEEKEND DON BOSCO 2017 10 A l’automne 2008, les fédérations d’anciens élèves se lançaient dans un projet un peu fou : offrir aux familles et aux jeunes professionnels un temps de détente, de réflexion et de prière au cœur de l’un des villages-vacances de l’AEC, l’association « fille » du réseau Don Bosco. Aujourd’hui ce sont plus de 200 participants qui viennent chaque année fêter, prier, réfléchir au sein du réseau Don Bosco.Logo video80

 

Jean-Philippe témoigne... 

5 jours de rencontre où l’on se sent en sécurité. On accepte de se laisser regarder. Et l’on se découvre mutuellement, au gré des échanges, des questions qui sont posées lors des témoignages. On réalise peu-à-peu les fêlures, les difficultés, les fardeaux de chacun. Comme un bruit de fond au milieu de ces partages, on entend le « sois parfait » de notre éducation.

Les 3 témoins nous invitent, avec une étonnante convergence, à ne pas nous mettre la pression. Faire ce qu’on peut…, regarder l’autre pour ce qu’il est et non pour ce qu’il (nous) a fait…, laisser agir son cœur…
Et à considérer chaque progrès comme un succès, chaque petit pas comme une victoire. Avec nos enfants, nos proches, ou les autres.

La pression remonte quand les salésien(ne)s nous interpellent. Anne, dans son mot du soir : les oiseaux accueillis sur ce grand arbre sont appelés à s’envoler de nouveau. Xavier nous challenge sur notre petit confort, entre nous, à Forgeassoud...

En rentrant, il me revient alors cette phrase de Dominique Savio : « Sache qu'ici nous faisons consister la sainteté à être toujours joyeux ». Je vais commencer par cela…

La première édition, à Grasse, réunissait environ 80 participants, autour de plusieurs grands témoins, dont Christian Chesnot, journaliste à Radio-France et ex-otage en Irak. Avec le temps, l’équipe d’organisation s’est étoffée, le programme a fortement évolué (avec les trois veillées, les temps de prière du matin, la naissance d’une rando sportive intitulée Boscathlon en 2012, etc.) et l’esprit de famille et de fête s’est ancré profondément ! La participation a aussi fortement progressé : pour la huitième édition, qui s’est tenu fin octobre à Saint-Jean-de-Sixt, en Haute-Savoie, le village-vacances Forgeassoud était… complet ! Deux cent dix participants, dont une cinquantaine de personnes qui découvraient ce temps fort… et parfois la famille salésienne !

L’esprit de famille et de fête s’est ancré profondément !

En huit éditions, des témoins de grande qualité sont venus interpeller notre tête et nos cœurs : le philosophe Fabrice Hadjadj, le frère Alain Richard (fondateur des Cercles de silence), le chanteur Grégory Turpin, l’ex-chanteur des Garçons Bouchers Piero Sapu, le théologien et physicien Thierry Magnin…

Aurélie Monkam-Noubissi, Sœur Pilar, Henri Marescaux

Cette édition 2017 a, elle aussi, offert trois belles rencontres. Aurélie Monkam-Noubissi a impressionné par son regard lucide sur l’éducation des jeunes et sa fidélité en Dieu, elle qui, en 2012, a perdu l’un de ses fils, Kevin, lynché dans la banlieue de Grenoble pour un motif futile. Des liens avec la famille salésienne de Don Bosco ont d’ailleurs été tissés. Ils porteront du fruit ! 

En ces temps où la question des migrants a marqué la campagne présidentielle, les débats politiques et où le pape François bouscule nos consciences, le témoignage de sœur Pilar, salésienne de Don Bosco, a permis à chacun de cheminer. Pilar est mexicaine, missionnaire en France et en Belgique. Elle est donc, au sens propre, une migrante. « En fait, je suis citoyenne du monde », a-t-elle répondu. Son regard sur notre pays, sur notre façon de vivre en chrétien, nous a enrichis... et beaucoup touchés.

Enfin, avec l’ex-général Henri Marescaux, diacre à Versailles et président de l’association Tamaris, nous nous sommes plongés dans une autre « périphérie », pour reprendre le terme du pape François : le monde de la prostitution parisienne. Des idées reçues sont tombées.

Deux sœurs, Rasha et Dima, réfugiées syriennes, ont témoigné

Invités de dernière minute, deux sœurs, Rasha et Dima, réfugiées syriennes de 27 et 32 ans, actuellement accueillis par les Salésiens de Don Bosco de Paris, nous ont raconté leur pays, avant la guerre. Et la déchirure que cela fut, pour elles, de mettre, dans une valise, « leur vie » pour un voyage certainement sans retour. Elles nous ont aussi fait très plaisir en nous disant : « Nous avons vécu ici dans le même esprit de fraternité que chez les Salésiens de Syrie. Nous sommes tous Salésiens, où que l’on soit dans le monde. Nous sommes une famille ! »

23231539 509078399471554 8928151179268238379 n

Un formidable week-end Famille autour de Don Bosco

Comment conclure ? Peut-être simplement en citant Marie-Gabrielle, une petite « nouvelle », originaire de Grenoble : « Un grand bravo et merci pour ce formidable week-end famille qui nous a permis de faire une véritable pause dans nos vies, de goûter à une vraie fraternité, de trouver de nouveaux amis. Don Bosco permet des rencontres incroyables ! »

WEEKEND DON BOSCO 2017 18

 

WEEKEND DON BOSCO 2017 02

WEEKEND DON BOSCO 2017 04

 

WEEKEND DON BOSCO 2017 05

WEEKEND DON BOSCO 2017 06

 

WEEKEND DON BOSCO 2017 07

WEEKEND DON BOSCO 2017 08

 

WEEKEND DON BOSCO 2017 09

WEEKEND DON BOSCO 2017 12

 

WEEKEND DON BOSCO 2017 13

WEEKEND DON BOSCO 2017 14

 

WEEKEND DON BOSCO 2017 15

WEEKEND DON BOSCO 2017 16

 

WEEKEND DON BOSCO 2017 17

WEEKEND DON BOSCO 2017 19

 


Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Maisons Don Bosco

    • Des collégiens sur la route… des migrants !

      jeu migrants 02 Cet après-midi du jeudi 16 novembre 2017 les élèves de 4e du collège Bon-Accueil ont participé à une animation qui avait pour but de sensibiliser les jeunes aux problématiques des migrations internationales et d’en comprendre les enjeux. La sensibilisation s’est déroulée en trois temps : une introduction en classe sur les différents types de migrations et le partage de témoignages de mineurs non accompagnés, une mise en situation, sous forme de grand jeu puis une relecture du ressenti et des savoirs abordés à la suite de cette expérience.

      Lire la suite

    • Découvrez le nouveau site : www.oxyjeunes.net

      oxyjeune Animer un veillée spirituelle, préparer un temps d’animation, proposer un tournoi sportif… autant d’activités, pour enfants, jeunes et familles, disponibles sur le site www.oxyjeunes.net, à télécharger…. sans modération ! Le père Xavier Ernst et sœur Anne Orcel, délégués à la pastorale des jeunes, expliquent pourquoi ils ont voulu créer un nouveau site, dédié à la Pastorale.

      Lire la suite

    • « Réussir sa vie…, réussir dans la vie : les lycéens de Ressins ont la parole

      ressins reussir sa vie 01 Les élèves accompagnés par les animateurs en pastorale scolaire et les enseignants du lycée Etienne Gautier de Ressins ont débattu sur la question : « Réussir sa vie… Qu’est-ce que cela veut dire pour moi ? » Les réponses des jeunes futurs agriculteurs sont pleines de bon sens et de lucidité.

      Lire la suite

    • 20 jeunes en formation de « Secouristes pour la paix »

      secouristes de la paix 01 Une vingtaine de jeunes de secondes du réseau des établissements scolaires Don Bosco de France et de Belgique ont suivi la formation « Secouriste pour la paix ». Cette session a eu lieu du 22 au 27 octobre, à Nice. Animée par Myriam Maréchal accompagnée de formateurs de l’IFHIM* en collaboration avec le Valdocco Nice. L’objectif ? Apprendre à se découvrir pour avoir un meilleur engagement dans les projets.

      Lire la suite

    • Le Lycée Costa de Beauregard en visite à Turin

      chambery turin 01 Chaque année le lycée Costa de Beauregard organise un voyage à Turin pour permettre au personnel enseignant et administratif de découvrir Don Bosco. Le Père Paul Ripaud se fait le guide de ces voyages. Une aventure magnifique pour les jeunes lycéens.

      Lire la suite

    • Réussir dans la vie ou réussir sa vie ? Comment ne pas se contredire ?

      reussir dans la vie 003Parents et enseignants souhaitent la réussite de leurs enfants ou de leurs élèves, réussite aux examens bien sûr, mais aussi réussite sociale. Mais l'expression même « réussir dans la vie » est problématique pour les chrétiens. Le Père Paul Ripaud, salésien et membre de la communauté éducative du Lycée Etienne Gauthier de Ressins, pose le problème et évoque la position originale de Don Bosco.

      Lire la suite

  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite