msj taize bale 2018 01 La famille salésienne a séjourné à Bâle. 30 jeunes du Mouvement Salésien des Jeunes participaient avec 17000 jeunes au rassemblement européen organisé par la communauté de Taizé. Pendant le séjour, les jeunes étaient logés à la communauté salésienne de Landser et dans des familles de Sirentz, à quelques kilomètres de la paroisse salésienne. Voici le témoignage de Tantely, jeune confrère salésien malgache.

 

« Je viens de vivre une expérience unique et très forte. Du 28 décembre au 1er janvier 2018, j’ai participé au « pèlerinage de confiance » avec 17000 jeunes, un rassemblement européen à Bale (Suisse), organisé par la communauté de Taizé. Le thème était : « une joie ne s’épuise jamais ». Je voudrais vous partager quelques points qui m’ont vraiment touché.

Le rassemblement est œcuménique. Les jeunes venaient de différents pays et aussi de différentes confessions chrétiennes (catholiques, protestantes, orthodoxes,...). J’ai été touché de les voir prier ensemble en toute confiance et par la qualité des échanges qu’on a faits. Je me suis dit : « La foi n’a pas de frontière ! »

Le « pèlerinage de confiance » avec 17000 jeunes

Le silence pendant la prière était vraiment impressionnant. Avec cette expérience, je suis convaincu que les jeunes ont besoin de quelque chose profond et intérieur. Pendant la prière, il y avait des chants calmes et profonds.

Et la dernière chose que je voudrais vous partager et qui est en même temps un souhait en ce début de l’année. Il s’agit d’un extrait d’une méditation de Frère Alois, le prieur de la Communauté de Taizé : « L’être humain est fait pour la joie et la joie n’a pas vocation à être conservé mais à être partagée. La joie, qui a sa source dans l’amour de Dieu, cette joie qui ne s’épuise jamais, est le ressort secret d’un engagement pour les autres qui ne faiblira jamais. » (médiation du 31 décembre 2017).

 

msj taize bale 2018 02
msj taize bale 2018 04

 


Mot du jour

Bon, pour le jour du Seigneur, je vais y aller franco. Benoît XVI m'a dit dimanche dernier, à propos de la phrase de la multiplication des pains « Donnez-leur vous-même à manger » : « La vocation de chacun de nous consiste véritablement à être, avec Jésus, pain rompu pour la vie du monde. » Ou en d'autres termes, « si la graine qui tombe en terre ne meurt pas, elle ne donne pas de fruit. » Rien de moins. Bon appétit !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi