msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

 

Formation au plaidoyer 

Pendant la semaine du 8 au 15 avril 2018, Aubérie Samson, membre du MSJ, a participé à une session de formation de Don Bosco Youth-Net en lien avec le Conseil de l’Europe. Cette session a eu lieu au Centre Européen de la Jeunesse à Budapest, en Hongrie, avec pour thème « Advocates for Education* ». Elle partage son expérience :

« La session de formation ressemblait à une session BAFA avec aussi bien des apports théoriques que des plages de travail pratique. Un rythme rude mais toujours dans la joie et la bonne humeur, avec une quantité de travail et d’apprentissage fournie impressionnante !

msj don bosco youth net 01

Nous étions 24 jeunes européens venant de 13 pays différents. Parmi les apports théoriques, nous avons entre autres abordé : le Conseil de l’Europe et son département en charge de la jeunesse ; les Droits de l’Homme ; le cycle de « Advocacy » ; comprendre en quoi Don Bosco était un précurseur pour ce qui est de la défense des Droits de l’Homme.

Et du côté travail pratique : création de projets de défense des Droits de l’Homme lors de l’observation d’une injustice ; des temps en groupe de réflexion par 4 ou 5 pour partager notre journée.

En conclusion, si on me proposait l’expérience à nouveau, je le referais sans hésiter une seule seconde ! Et je le conseille également à tous ceux qui sont intéressés par cette dimension européenne ! L’Europe est une chance formidable et, quel que soit où l’on est ou ce que l’on fait, l’esprit de famille salésien est toujours bien présent. »

* Défenseurs de l’éducation

Pourquoi le MSJ a-t-il demandé à devenir membre de DBYN ?

Faire partie de DBYN est, pour le MSJ, un super tremplin qui permet aux jeunes animateurs de notre réseau de découvrir d'autres réalités salésiennes en Europe. Avec DBYN, les jeunes de MSJ pourront se former à la citoyenneté, animer des camps à l'étranger et rencontrer des jeunes de cultures différentes. Et tout cela dans une autre langue ! DBYN réunit un réseau d'animateurs européens composé déjà de 16 pays !

Quelle est la spécificité de DBYN ?

Ses deux principaux axes sont la formation et l’animation. D’une part, DBYN organise des séjours de formation dans le registre de la citoyenneté et des Droits de l’Homme avec une approche salésienne ; d’autre part, il propose des actions éducatives « Summer Exchange of Animators » (Échange estival pour les animateurs) afin de permettre à des jeunes de partir animer des camps dans d’autres pays (lire les expériences de Victor et Aubérie). Au-delà de ces deux orientations, DBYN soutient financièrement et accompagnent les projets entrepreneuriaux à engagement social et citoyen.

msj don bosco youth net 03  

Une belle opportunité de rencontres, de découvertes, d’ouvertures proposées aux jeunes ?

En effet, les témoignages d’Aubérie et de Victor vont dans ce sens. Et ces propositions de DBYN répondent bien à ce que souhaitait Don Bosco : former de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens. Le contexte de la politique de l’Europe sur l’accueil des migrants ainsi que de la montée des eurosceptiques, nous montre l’urgence de favoriser les liens entre les jeunes. Il s’agit à la fois de dépasser certaines peurs et de voir, dans la rencontre des jeunes, une chance de réaliser des espaces de fraternité au sein même de notre continent.

 

 Retrouver dans la prochaine édition...

Le témoignage de Victor, membre du MSJ et animateur à la paroisse Saint François de Sales à Liège, qui a participé, l’été dernier, à un camp de 15 jours en République tchèque, auprès de jeunes de 14-18 ans, dans la prochaine édition...

 

Prochaine rencontre du MSJ 

 Du 28 au 30 septembre à Lyon pour le week-end provincial du MSJ

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Anthony

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Peser sur la politique de la ville »

      Animation de rue 2 Les Salésiens de Don Bosco viennent de fédérer toutes leurs oeuvres d'action sociale au sein du réseau DBAS. Don Bosco Action Sociale compte 60 établissements et est coordonné par Jean-Marie Petitclerc.  Ce spécialiste des questions d'éducation et des banlieues, fondateur du Valdocco, connait bien les différents rouages de la politique de la ville menée, en France, depuis dix ans. Sœur Joëlle Drouin l’a interrogé.

      Lire la suite