camps interjeunes 2018 04 Du 12 au 25 juillet, 80 jeunes de 11 à 17 ans ont participé aux Camps Interjeunes à Saint-André-le-Gaz en Isère (38). Chaque année, ces camps permettent à des jeunes de diverses régions de se rencontrer pour échanger sur leurs projets d'avenir et de vivre ensemble des temps de vacances dans l'amitié, la détente et la découverte d'une région.

 

4 camps en même temps... 

Les photos de cet article présentent les activités des différents camps qui ont lieu durant cette période.

  • 11-13 ans - "Déclic" : Pour une première expérience de camps

  • 13-16 ans - "Sac'Ado" : Pour faire vivre tes envies d'aventure

  • 13-15 ans - "Horizon" : Participer ensemble à une action solidaire

  • 15-17 ans - "Cré'action" : Créer et organiser des projets de vacances

La vie des jeunes des Camps Interjeunes dans la nature est un excellent support pour davantage s'attacher aux amis qu'à son petit confort. Ces jeunes vivent pleinement la vie de groupe à travers la vie quotidienne, les sorties et autres activités, les jeux et les animations qui leur sont proposés, les randonnées, la découverte d'une région, la rencontre de ses habitants…

Il s’agit de susciter une vie éducative qui fasse grandir dans les jeunes en favorisant l'autonomie et la responsabilité.

La dimension spirituelle les amène à s'interroger sur leur vocation d'hommes et de femmes. Cette dimension est vécue chaque jour et à des moments particuliers de la vie du camp. Grâce à des temps forts ou à des rencontres quotidiennes plus simples, chaque jeune est invité à entrer librement dans une démarche spirituelle.

camps interjeunes 2018 03 Les moyens mis en œuvre restent modestes : pas d'activité à gros budget, une intendance efficace mais sans superflu, la vie de camp toute simple avec un confort nettement plus réduit que celui dont nous avons l'habitude au quotidien... et qui réjouit les jeunes !

www.interjeunes.info

 

camps interjeunes 2018 01 camps interjeunes 2018 02

 

camps interjeunes 2018 05 camps interjeunes 2018 06


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Anthony

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Peser sur la politique de la ville »

      Animation de rue 2 Les Salésiens de Don Bosco viennent de fédérer toutes leurs oeuvres d'action sociale au sein du réseau DBAS. Don Bosco Action Sociale compte 60 établissements et est coordonné par Jean-Marie Petitclerc.  Ce spécialiste des questions d'éducation et des banlieues, fondateur du Valdocco, connait bien les différents rouages de la politique de la ville menée, en France, depuis dix ans. Sœur Joëlle Drouin l’a interrogé.

      Lire la suite