Successeur Don Bosco en France 04 Le 10e successeur de Don Bosco, le Père Angel Fernandez Artime, viendra en France et en Belgique, du 21 au 24 février 2019. Le Père Daniel Federspiel, provincial, explique les enjeux de sa venue.

 

Successeur Don Bosco en France 02 « Les visites du Recteur Majeur font partie de la mission du successeur de Don Bosco et lui permettent de prendre toute la mesure du charisme de notre Famille Salésienne à travers le monde. Mais n’oublions pas qu’il y a plus de 90 Province Salésiennes dans le monde… et que la vie de tout homme doit rester à taille humaine ! Le père Angel n’aura donc pas la possibilité de voir toutes les œuvres salésiennes ou de rencontrer chacun. Cependant, il est de notre mission de lui donner le ton de notre vie apostolique en lui faisant rencontrer les acteurs et les destinataires des divers réseaux du charisme de Don Bosco sur notre territoire !

C’est un peu comme si Don Bosco lui-même venait en personne pour voir, écouter et nous encourager, nous tous, sur les terres de Saint François de Sales dont il admirait et le zèle apostolique et la douceur évangélique !

Quels salésiens pour les jeunes d’aujourd’hui ?

Le Recteur Majeur en France et en Belgique 

Sur Don Bosco Aujourd'hui seront communiqués les détails des rencontres 

  • à Lyon, le 21 février 2019,
  • en Ile-de-France, les 22 et 23 février 2019,
  • à Liège, le 24 février 2019.

Dans quelques mois, notre Congrégation ouvrira son 28e Chapitre Général et le thème en sera : « Quels salésiens pour les jeunes d’aujourd’hui ? » La visite des Provinces du monde permettra au recteur Majeur de constater déjà comment cette question capitulaire trouve un écho dans nos réalisations en faveur des jeunes.

Nous nous réjouissons de cette heureuse visite et dès à présent nous accueillons dans la joie et l’enthousiasme notre Père Angel, disciple de Don Bosco. »

 

Daniel Federspiel,
Provincial des salésiens de Don Bosco
de France, Belgique-sud et Maroc

Successeur Don Bosco en France 01 Successeur Don Bosco en France 05


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p
  • Société

    • Cultures jeunes : Sportifs engagés !

      pixabay Pexels Chaque année, ça recommence. Quoi donc ? Mais Roland Garros, bien sûr. En tant que sportifs, passionnés de tennis, nous souhaitons vivre ce temps d’immenses rencontres autour de nos champions, de nos idoles.

      Lire la suite

    • Ils nous parlent de l’Europe

      don bosco minimes europe En novembre dernier, 60 élèves, en 3è à l'école Notre-Dame-des-Minimes à Lyon, sont partis dans l’Est de la France pour un voyage scolaire d’une semaine intitulé : « Voyage de mémoire. De la guerre à la paix ». Ils ont découvert les lieux des deux guerres mondiales ainsi que le parlement européen de Strasbourg. Mathis, Thomas et Mathis nous parlent de leurs visions de l’Europe.

      Lire la suite

    • Construire l’Europe aux yeux des jeunes

      MSJ jeunes vote europe 01 Ils n’étaient pas encore nés lorsque la Communauté Economique Européenne a été créée en 1957. Ils ont entre 20 et 30 ans. Pablo est espagnol, Antonija croate, Anne-Florence française. Engagés dans le Mouvement Salésien des Jeunes au sein de leur pays et au niveau de l’Europe, ils nous partagent leur vision de l’Europe et ce que le « vieux continent » apporte à leur pays.

      Lire la suite

    • Les citoyens ont besoin de l’Europe

      citoyens europe don bosco 2019 02 Bogna Suda est polonaise. Elle travaille au Parlement européen depuis plus de 15 ans. Elle est conseillère dans un groupe politique et dirige une équipe de 9 personnes. Elle explique le travail du Parlement et relève les défis à venir.

      Lire la suite