Recteur Majeur en France 3 25 La 3è journée de la visite du Recteur Majeur sera marquée par l’assemblée provinciale où 80 salésiens de Don Bosco ont répondu présents et par la rencontre avec le Mouvement Salésien des Jeunes à la paroisse Saint-Jean-Bosco à Paris. Emmanuel Petit, salésien de Don Bosco, et Jaïdette Mambulu, du Mouvement Salésien des Jeunes, relatent ces 2 moments.

 

Recteur Majeur en France 3 06 Avant de rencontrer ces confrères, le P. Angel est allé rendre visite chez les sœurs salésiennes de Don Bosco. Un moment de fraternité où les sœurs ont pu recevoir des paroles d’encouragement de la part du Recteur majeur.

A 10h, le Père Angel s’est rendu au sanctuaire saint-Jean-Bosco. Foi, espérance et vérité ont été les trois maîtres mots de la rencontre du Recteur Majeur avec les 80 religieux salésiens de la province, qui avaient pu faire le déplacement.

Renouveler la foi dans l’Esprit Saint

Recteur Majeur en France 3 02 Dans le magnifique sanctuaire « art déco » saint-Jean-Bosco de Paris, érigé à la canonisation de notre fondateur, les voix des 80 religieux prêtres et coadjuteurs présents résonnaient dans une unité et avec une force particulières autour du Recteur Majeur. Ils étaient venus de Nice, de Landser, de Farnières, de Bruxelles, de Coat-en-Doch ou encore d’Angers,… bref, des quatre coins de la Province. Heureux et émus de se trouver ainsi réunis, ils entouraient leur « père », qui s’est adressé à eux en une sorte de « réunion de famille ». Après les nouvelles de la congrégation en guide d’apéritif, le repas eucharistique a été suivi du repas du midi. Enfin, quelques conseils et encouragements pour notre province et tous ses membres ont alimenté un riche échange l’après-midi. Le goûter partager avec les jeunes du MSJ concluait joyeusement cette belle journée.

Recteur Majeur en France 3 03 Recteur Majeur en France 3 20

Recteur Majeur en France 3 01 « Qu’est-ce qui était au menu ? », me demanderez-vous. Pendant la messe, dans son homélie, Le Recteur Majeur a invité les religieux salésiens à renouveler leur foi dans l’Esprit Saint, qui insuffle le charisme salésien au-delà du nombre de frères salésiens ou de leur état de santé. Les chants choisis étaient ceux de la « messe de l’espérance » : le Recteur Majeur a bien insisté que celle-ci ne naît qu’à travers une fidélité assumée aux trois vœux religieux, qui sont l’obéissance, la pauvreté et la chasteté. Dans cet humble, simple, quotidien et authentique attachement à ce qui fait notre identité, Dieu saura faire naître une joie et un futur bien au-delà de nos inquiétudes ou rêves humains. L’authenticité requiert néanmoins la vérité, une vérité à laquelle l’Eglise cherche parfois à échapper, mais qui pourtant seule peut « rendre libre ».

Le rêve de Dieu

Recteur Majeur en France 3 05 Puis la journée s’est poursuivie par la rencontre avec 50 jeunes du Mouvement Salésien des Jeunes. Ils sont venus de l’Oise, d’Argenteuil, de Lille, de Paris, de Liège, de Bruxelles, de Mons, de Louvain… Parmi les points évoqués celui de notre vocation. Dieu a un rêve différent pour chacun de nous. Souvent, nous nous demandons ce qu’on aime et on choisit notre chemin en fonction de ça. Mais, le Père Angel nous invite à penser le rêve que Dieu a pour nous, indépendamment de nos propres désirs. Il nous donne des conseils pour voir le rêve de Dieu pour nous : Ne pas avoir peur de ce qu’on va découvrir ; Se dire la vérité à soi-même, vivre sa propre vérité ; Rêver à ce qui nous rend profondément heureux, en parler avec Dieu avant d’en parler avec les autres, d’où l’important de prendre du temps face à face avec le Seigneur

Recteur Majeur en France 3 04 Recteur Majeur en France 3 09

Recteur Majeur en France 3 10 Pour ce qui est de la politique, le Recteur Majeur nous conseille de faire attention au populisme car il renferme souvent beaucoup de mensonges. Il nous encourage à être critique vis-à-vis des programmes et des politiciens qui sont souvent des opportunistes qui ne vivent pas la réalité des gens. Il encourage les jeunes qui sont intéressés à s’engager pour avoir la possibilité d’œuvrer dans un service public avec un regard humain et chrétien.

Une veillée haute en couleurs

Recteur Majeur en France 3 17 Après cette belle rencontre, les discussions et questions-réponses ont laissé place à une veillée haute en couleurs dans la belle église Saint Jean Bosco. Les paroissiens, les jeunes du groupe MSJ, le père Guy Gilbert et le Recteur Majeur étaient tous rassemblés pour cette veillée à la sauce salésienne. Le groupe de musiciens du MSJ ont fait un travail formidable, « ils ont mis le feu ». Certains jeunes du MSJ ont joué des scènes de la vie de Don Bosco et de Marie avec des déguisements épiques. Ils ont également préparé et présenté un spectacle de danse. Les jeunes de la paroisse et de l’AEPCR se sont aussi mobilisés pour nous faire des spectacles de « Double Dutch » (saut à la corde) et de danse .

Recteur Majeur en France 3 14 Recteur Majeur en France 3 15

Recteur Majeur en France 3 19 Recteur Majeur en France 3 16

Recteur Majeur en France 3 13 Deux syriennes, Rasha et Dima, appartenant au réseau salésien en Syrie et vivant maintenant à Paris, nous ont exposé la situation de leur pays et leur histoire. Elles nous ont appris une danse syrienne dans la journée que nous avons présenté lors de cette veillée. Un jeu fort amusant a été organisé et le Recteur Majeur a « joué le jeu ». La fin de cette veillée a été rythmé par les chants « Brûle en moi » et « Je suis dans la joie » qui ont fait danser et chanter un grand nombre à travers une file indienne enjoué qui parcourait toute l’église.

Recteur Majeur en France 3 21 Recteur Majeur en France 3 22

Recteur Majeur en France 3 23 Recteur Majeur en France 3 24

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s1 e7

À entendre nos jeunes interviewés, la famille est au cœur de tous les apprentissages. Parfois contradictoires. Apprendre « à faire confiance aux gens », « à ne faire confiance qu’à soi-même. », « à toujours me méfier », « à ne jamais dépendre de quelqu’un.

Au-delà de ces divergences, il y a un socle commun de valeurs. Les parents, ce sont eux qui apprennent la vie résume simplement Tiphaine. L’apprentissage du respect revient souvent associé à celui des valeurs. «Mes parents m’ont tout appris… Ils ont fait ce que je suis, la femme que je suis » souligne Anaïs. « Ils m’ont appris à être heureux, à être quelqu’un de bien » (Nicolas).

Question : L’apprentissage semble aller de soi au sein de la famille mais prenons-nous assez le temps de réfléchir à ce compagnonnage primordial ?

Voir le 7è épisode : Qu’as-tu appris de tes parents ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite