Seb et HeleneSebastien ROBERT, sdb et Hélène Boissière-MabilleNous vous annoncions une surprise pour la fin du mois de janvier ! Et la voilà ! En ce jour de la Saint-François-de-Sales, vous pouvez découvrir le nouveau site de la famille salésienne qui se nomme « Don Bosco Aujourd'hui ». Dans le prolongement du bulletin salésien qui entre dans sa 134ème année, ce nouveau site veut offrir un espace d'informations et d'échanges révélateurs de la pédagogie et de la spiritualité salésiennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un nouveau nom pour le site


La revue Don Bosco Aujourd'hui continue ! Et son site Internet va dépasser le cadre du support papier. Le souffle de Don Bosco n'a pas de limite. Et nous souhaitons faire partager ce dynamisme en développant l'information par différentes rubriques : actualité, spiritualité, éducation, animation et pastorale. Suivant les articles parus dans le bulletin salésien, ceux-ci se retrouveront sur le site, soit intégralement, soit de façon différente pour offrir une autre approche du sujet présenté.

 

Un mot du jour


Dans la tradition salésienne, le mot du soir a une place importante. Maman Marguerite, la mère de Don Bosco, l'avait initié auprès des premiers jeunes hébergés au Valdocco de Turin. Le mot du soir vient ressaisir un fait de la journée pour y donner du sens. Même si nos journées passent très vite, le mot du jour veut vous donner la possibilité de venir souffler durant 30 secondes. Un message assez court pourra venir alimenter votre réflexion personnelle en fonction du sujet abordé. Ce mot du jour est écrit par un membre de la famille salésienne ou du réseau Don Bosco. . Les auteurs de ces « mots du jour » changeront chaque semaine. Un nouveau « mot du jour » sera mis en ligne chaque jour.

 

De la vidéo et de l'humour


De nouvelles vidéos apparaissent dans un bandeau noir. Suivant l'actualité, elles peuvent venir compléter un article de « une », situé au-dessus du bandeau noir. La vidéo est un outil important de communication. Lors du passage des reliques en France et en Belgique Sud, les reportages vidéo (interviews et diverses animations) ont été fort appréciés, offrant une information dynamique de l'évènement. Nous gardons un format reportage pour diffuser un message concis et percutant. Une touche d'humour , grâce à un dessin, peut lui aussi nous faire réfléchir. Et sur le côté droit, un dessin vient illustrer une actualité ou un fait éducatif.

 

Proche des nouvelles technologies


La conception du site a été réalisée par une entreprise ; celle-ci a travaillé pour une version smartphone. Elle donne accès accès à un compte twitter et Facebook.
Comme dans la revue DBA, des nouvelles des maisons apparaissent dans le fil d'infos. En bas du site, nous retrouvons un lien vers les grandes figures salésiennes, les sites de la famille ainsi que les lieux de présence du réseau en France et en Belgique francophone.

 

Une équipe étoffée
Edito-www.don-bosco.net-357Elle est composée de quatre personnes. Vincent Grodziski est le rédacteur en chef du site, Sébastien Robert, le webmaster, aidé par Hélène Boissiere-Mabille et de Jacques Rey.

 

Cette équipe se retrouvera, de façon hebdomadaire, voire plus, si l'actualité le nécessite. Elle fera le lien avec l'équipe rédactionnelle de la revue DBA. Elle travaillera sur le contenu du site par l'apport de vidéo et d'articles provenant du réseau, de la famille salésienne et des agences d'information salésiennes basées sur les cinq continents.

  • Vous souhaitez rester au courant des nouvelles du monde salésien et les partager autour de vous ? Alors abonnez-vous gratuitement à la newsletter du site.
  • Si vous souhaitez découvrir la revue papier ou la faire connaître, vous pouvez aussi vous abonner à Don Bosco Aujourd'hui .
  • Pour toutes vos remarques, suggestions, encouragements, vous pouvez nous envoyer un message dans : contact .

 

V. Grodziski, J. Rey, Sr C. Sepulchre, S. Robert et H. Boissière


Mot du jour

« Pour ne pas se faire bouffer, il faut savoir garder une distance. » Langage de dompteur utilisé parfois par les enseignants ou les éducateurs. Toute la question est de savoir quelle est la juste distance. Trop loin, on peut paraître distant, inaccessible, difficilement abordable. Trop proche, on peut paraître jouer au copain ou au démagogue. Pour l’éducateur salésien, la présence sait se faire assez proche. Il ne faut pas craindre d’aller là où sont les jeunes, quitte à parfois « se faire jeter ». Il faut connaître ce qu’ils aiment et se plaire en leur compagnie. Il n’y a pas de « juste distance » définie une fois pour toutes. Le discernement de l’éducateur saura évaluer différemment, en fonction de la situation de chaque jeune. Une proximité amicale pourra être appréciée et bénéfique pour l’un, alors qu’elle sera vécue par un autre comme une agression, en référence à une mauvaise expérience affective. L’art de l’éducateur comprend aussi celui de savoir trouver sa place par rapport à un jeune.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Pierre Favre, ancien chanteur des Garçons Bouchers
devenu bénévole au Secours Catholique
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Paul
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite