Papi1 180x180Qui est le nouveau provincial ? Entré dans la congrégation à l'âge de 21 ans, le père Daniel Federspiel, 53 ans, est devenu officiellement le 27 août le nouveau provincial des salésiens de Don Bosco de France-Belgique, pour un mandat de 6 ans. Un prêtre au double visage : curé de paroisse à Argenteuil et... clown-magicien surnommé Papi. C'est lui qui succède au père Joseph Enger.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«J'ai appris la nouvelle le 23 janvier mais l'entrée en fonction fut programmée le 27 août. C'est un temps exceptionnellement long, mais c'est une chance inouïe, glisse-t-il. J'ai pu purifier mon cœur, avoir le temps de prier, de me convertir encore davantage. Et je suis très attentif à la figure du pape François, qui incarne une sensibilité ecclésiale et théologique que je partage totalement».

 

Une expérience d'humilité

 

Né à Mulhouse en 1960, le père Daniel est un véritable fils de Don Bosco. D'ailleurs, joli symbole, il a appris sa nomination un soir... alors qu'il était au milieu des jeunes : «C'était le recteur majeur au téléphone, j'ai dû sortir de la salle, il y avait trop de bruit ! » La veille, le père Pascual Chavez avait passé un premier coup de fil, depuis Rome : «Daniel, avec le conseil, nous devons prendre une décision. Si jamais c'était toi, est-ce que tu accepterais ?» «C'est une expérience d'humilité que de répondre oui à une telle question», explique le père Daniel. C'est d'abord reconnaître « que les frères ont pensé à vous, des frères souvent très expérimentés». «Puis, on se dit : 'Si c'est ça, il faut relever le défi, ne pas accepter du bout des lèvres.C'est le Seigneur qui va conduire !»

 

La vie religieuse ne fonctionne pas avec des plans


Le successeur du père Joseph Enger connaît très bien la province salésienne et «ses» frères : natif d'Alsace, il a beaucoup voyagé depuis son entrée dans la congrégation. Il fut notamment responsable de communauté à Ressins (Loire), puis maître des novices à Lyon, entre 2005 et 2009, période durant laquelle «j'ai essayé d'harmoniser une vie religieuse avec une vie d'aujourd'hui».

 

« Les Salésiens ont besoin de quelqu'un
qui parle d'une manière claire et libre »


«Je suis membre du conseil provincial, ajoute le jeune quinqua. J'ai une vision assez large de la province. Et une trentaine d'années de vie religieuse tout de même...» S'attendait-il à ce nouveau service, alors ? «Non, la vie religieuse ne fonctionne pas avec des plans... Je n'ai pas de programme ! La vie religieuse fonctionne à l'écoute de l'Esprit saint et l'Esprit agit souvent de manière inattendue.»

 

A l'horizon 2015

 

Sa première mission est de « visiter les frères dans les lieux de communautés, pour écouter ce qui se vit. Une mission qu'il compte accomplir avec les membres du nouveau conseil provincial (les frères Alain Beylot, Jean-Noël Charmoille, Vincent Grodziski, Rudy Hainaux, Jean-Marie Petitclerc, Olivier Robin et Dominik Salm).


A l'horizon, le bicentenaire de la naissance de Jean Bosco en 2015: «Ce n'est pas une commémoration de date, c'est le début d'une espérance, cette volonté de porter le Christ auprès des autres à la manière de Jean Bosco. L'occasion de poser une question à chaque frère : et toi, maintenant, que donnes-tu aux jeunes ?»


«Les Salésiens n'ont pas besoin d'un chef d'entreprise, mais de quelqu'un qui parle d'une manière suffisamment claire et libre, claire pour que chacun puisse s'y accrocher, et libre pour que chacun puisse y adhérer avec l'expression de sa personnalité propre.»

 

 


Benoit DESEURE

29 aout 2013

 

 

 CELEBRATION D'ACCUEIL
DU NOUVEAU PROVINCIAL

27 AOUT 2013
LYON

 

La passation entre le P. Joseph Enger et le Père Daniel Federspiel, nouveau provincial, a eu lieu au cours d'une célébration eucharistique présidée par Mgr Pican. Etaient également présents de nombreux confrères, dont l'ancien et le nouveau conseil du provincial, les provinciales FMA de France et de Belgique-Sud et leurs sœurs, des Salésiens Coopérateurs dont la coordinatrice nationale Hélène Buschenrieder, des Volontaires de Don Bosco, de nombreux laïcs associés dont les chefs d'établissement...

Papi2 355x248Le père Daniel, nouveau provincial et le père Joseph, ancien provincialPapi3 355x248Le père José Miguel Nunez, délégué mondial pour la région Ouest 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Père José Miguel Nunez, délégué mondial pour la région Ouest, venu pour la célébration, a transmis au Père Federspiel, « l'affection et la proximité » du Recteur Majeur, le Père Pascual Chavez. Dans son homélie, il a dit au nouveau provincial : « sois toujours un homme de Dieu pour qu´en son nom, tu puisses réconforter ceux qui hésitent, encourager ceux qui courent le risque de perdre l´espérance, soutenir les plus faibles et raviver la foi de ceux qui partagent le chemin avec toi. »

 

Téléchargez l'homélie du Père José Miguel Nunez.

 Papi4 355x248Papi5 355x248

 

 

 

 

 

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Anthony

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Jeunesse(s) d’aujourd’hui

      Une DBA 996 La jeunesse est une étape de la vie parfois un peu floue. C’est une étape de construction importante de l’adolescent vers l’adulte. C’est une étape rythmée par de nombreux mouvements et passages : changement d’école, de lycée, d’université, de mode de vie, déménagement, expérience à l’étranger, premier stage, premier travail mais aussi toutes les autres découvertes qui suivront. Qu’est-ce que la (les) jeunesse(s) ? Les jeunes du MSJ se sont attelés à la question. Le résultat ? Un dossier magnifique dans la revue Don Bosco Aujourd’hui de novembre.

      Lire la suite

    • Découverte de l’Afrique francophone de l’Ouest avec le Recteur Majeur

      Don Bosco RM en Afrique 03 En février 2018, le Recteur Majeur, le père Ángel Fernández Artime, supérieur mondial des salésiens de Don Bosco, visitait les pays de l'Afrique  Francophone Occidentale (AFO) - le Sénégal, le Mali, le Togo, la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Bénin. Occasion de vous faire découvrir, avant son arrivée en France en février 2019, cette partie du continent africain.

      Lire la suite

    • Le Recteur Majeur des Salésiens nous rend visite

      Successeur Don Bosco en France 04 Le 10e successeur de Don Bosco, le Père Angel Fernandez Artime, viendra en France et en Belgique, du 21 au 24 février 2019. Le Père Daniel Federspiel, provincial, explique les enjeux de sa venue.

      Lire la suite

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

  • Société

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Peser sur la politique de la ville »

      Animation de rue 2 Les Salésiens de Don Bosco viennent de fédérer toutes leurs oeuvres d'action sociale au sein du réseau DBAS. Don Bosco Action Sociale compte 60 établissements et est coordonné par Jean-Marie Petitclerc.  Ce spécialiste des questions d'éducation et des banlieues, fondateur du Valdocco, connait bien les différents rouages de la politique de la ville menée, en France, depuis dix ans. Sœur Joëlle Drouin l’a interrogé.

      Lire la suite