thierry marx et don bosco 004 Créateur d'une école dans le 20ème arrondissement dont il est originaire, Thierry Marx considère la cuisine comme « un lien naturel et social qui peut rassembler les hommes ». C'est un homme des plateaux TV, connu du grand public. Mais ce que l'on sait moins, c'est qu'il a été au patronage salésien du quartier Ménilmontant à Paris.

 

 

Don Bosco Aujourd'hui : Faire confiance, susciter le désir, ce sont les points-clés de votre projet pédagogique ?

Thierry Marx : Oui. Aider les jeunes à bâtir un projet, à faire naitre le désir du projet. Quand il y a un projet, on n'est plus dans le comment on fait les choses, mais pourquoi on doit les faire. C'est ça qui est important, cette notion du pourquoi. Pourquoi je me mettrais à apprendre à lire et à écrire.... Quelle importance ? Mais j'ai un projet ! Et une des clés de ce projet, c'est la lecture. Du coup, tout devient facile. C'est cette énergie qui m'intéresse. C'est l'énergie du pourquoi.

 

 

C'est cette énergie que l'on devrait remettre en œuvre. Sinon les frustrations deviennent trop importantes et on n'arrive pas à passer au-dessus. Ce qui fait traverser les frustrations, c'est le projet.

 

 

D.B.A. : Vous venez d'une origine sociale très modeste. Qu'est-ce qui vous a permis de vous mettre en projet ?

T. M. : J'ai eu de la chance. J'ai rencontré des adultes, de vrais adultes, des gens qui avaient eu des trajets, de vraies vies. Des boulangers, des métallos. Ils m'ont montré des chemins que j'ai choisis, ils m'ont appris les codes.

 

Quand je suis revenu dans mes quartiers de jeunesse, je me suis rendu compte qu'on avait dilué l'adulte. Les personnes ont des emplois précaires. Il n'y a plus de possibilité d'évolution sociale. Les jeunes n'ont plus l'occasion de rencontrer des personnes qui ont des parcours bien vécus.

 

« Le jeudi, on se retrouvait tous au patronage Don Bosco »

 

Il est bien plus difficile pour les adultes aujourd'hui de montrer la voie pour des jeunes qu'auparavant. Dans mes écoles, je fais appel à des formateurs qui ont un vrai parcours de vie. Pour moi, c'est important.

Je dis aux politiques : remettons la marche économique en place et refaisons l'exemplarité des adultes, remettons l'escalier social en place, donnons une chance – égale pour tous – pour que chacun puisse avancer dans ses projets.

 

D.B.A. : Le patronage Don Bosco à Ménilmontant est un lieu que vous avez connu, fréquenté ?

thierry marx et don bosco 003 Jean-Marie Petitclerc reçoit le prix  de l'éthique des mains du lauréat 2012, Thierry Marx.T. M. : J'ai grandi dans le 20è arrondissement de Paris, au 140 rue du Ménilmontant. Le jeudi, on se retrouvait tous au patronage Don Bosco, toutes communautés confondues. C'était drôle : on apprenait le football, la musique... A cette époque-là, on ne parlait pas d'intégration. On se retrouvait avec des gens qui venaient du Maghreb et d'Afrique noire, des personnes issues des communautés juives. On se trouvait là pour partager des valeurs simples, des valeurs qui font qu'on se construit ensemble. J'ai eu beaucoup de regrets au moment de la disparition de ce patronage.

J'ai essayé de militer à un moment donné pour garder cette force vive. C'était un phare pour nous dans les années 70. C'était notre cour de récréation, on y vivait la connaissance de l'autre.

 

 

« Oui, Don Bosco est un modèle. »

 

 

D.B.A. : Lutter contre le désœuvrement des jeunes, mettre en place des conditions d'embauche acceptables... C'est un peu ce que faisait Don Bosco.

T. M. : Oui, c'est un modèle. Qu'est-ce que Don Bosco a cherché à faire ? Construire des hommes libres, les instruire. Cette formation permet d'éviter l'écueil de la frustration et d'aller suivre n'importe quel gourou venu. Il faut montrer aux jeunes qu'ils peuvent être des hommes libres et indépendants. Il y a un travail de longue haleine à faire pour remettre le travail à sa place, et surtout l'égalité. On est tous inégaux face à la vie. L'écriture de fraternité est quelque chose à quoi je tiens toujours. Ce n'est pas une écriture qui se saccade selon les époques, c'est une écriture en continu. Osons l'autre. C'est cela : Osons les autres.

L'engagement de Don Bosco, l'engagement que nous mettons en place dans les écoles, c'est l'environnement. L'environnement, ce n'est pas seulement les eaux et forêts. L'environnement, c'est l'homme. Les hommes.

 

 

Propos recueillis par Hélène BOISSIERE MABILLE
10 février 2016

 

 

Cuisine mode d'emploi
L'école de Thierry Marx

 

thierry marx et don bosco 001Située dans un quartier populaire de Paris, Ecole Mode d'emploi, est une école gratuite et exigeante, de commis de cuisine. Elle est ouverte à tous. En particulier aux personnes au parcours fragmenté. Les formations sont payées grâce aux apports de la mairie du XXè arrondissement, des mécènes, de l'État. La formation a du succès. Et pour cause : en deux mois, les stagiaires apprennent 400 recettes de cuisine. Cinq formations ont lieu par an et 95 % des stagiaires retrouvent ensuite un emploi.

 

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p
  • Famille Salésienne

    • Don Bosco en son temps : La famille des comtes de Maistre

      Chateau de Beaumesnil dr La famille de Maistre a fourni des hommes de valeur au service des rois de Piémont-Sardaigne, de l’empereur Alexandre Ier de Russie, et des Etats Pontificaux. Don Bosco était accueilli familièrement dans cette famille, qui l’a très généreusement soutenu dans ses œuvres.

      Lire la suite

    • Don Bosco à Kenitra !

      Don Bosco Kenitra 2019 08 Un mois après la visite du Pape François, le 1 Mai 2019, le Recteur Majeur Père Ángel Fernández Artime, 10è successeur de Don Bosco, a inauguré sa visite de l’Œuvre salésienne de Don Bosco à Kénitra, au Maroc. Une première visite officielle d’un Recteur Majeur au Maroc dans l’histoire de la Congrégation !

      Lire la suite

    • Les salésiens de France et Belgique-Sud en chapitre

      chapitre don bosco 2019 11 Les salésiens religieux de la Province France-Belgique Sud ont célébré leur chapitre à Lyon, du 22 au 26 avril 2019. Tous les trois ans, comme le veulent les constitutions, ils se retrouvent en assemblée constituée par les responsables de la Province et les délégués élus par les confrères. Avec les invités, ils étaient environ 70.

      Lire la suite

    • Couleurs salésiennes 2019 : Prêt ?

      don bosco couleurs salesiennes 2019 Chaque région salésienne se prépare à vivre les couleurs salésiennes. Comme l’année dernière, ce sera une beau moment de convivialité : célébration, repas partagé, animation-jeu… chaque lieu s’organise.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : un dossier sur les élections européennes

      Don Bosco Aujourd hui 998 Du 23 au 26 mai, auront lieu les élections européennes. L’heure est-elle au repli ou à la poursuite de la construction européenne ? Des personnes engagées dans le réseau Don Bosco ou au Parlement européen osent une parole. Elles révèlent les difficultés rencontrées, leurs insatisfactions, mais aussi leur désir de voir cette Europe grandir. Vers quelles valeurs l’Europe doit-elle évoluer ?

      Lire la suite

    • Echos de la visite du Recteur Majeur, le P. Angel Artime

      Echos de la visite du Recteur Majeur Du 21 au 24 février, le responsable international des salésiens de Don Bosco, le P. Angel Artime a rendu visite à la province France – Belgique Sud. Quatre jours de rencontre, de travail, d’échange, de célébration, de fête ! Tout au long de cette visite, le Recteur majeur a pu découvrir la réalité du charisme salésien. 22 personnes, de la famille salésienne et du réseau Don Bosco, partagent ce que les ont marqués de cette visite.Logo video80

      Lire la suite

  • Société

    • Ils nous parlent de l’Europe

      don bosco minimes europe En novembre dernier, 60 élèves, en 3è à l'école Notre-Dame-des-Minimes à Lyon, sont partis dans l’Est de la France pour un voyage scolaire d’une semaine intitulé : « Voyage de mémoire. De la guerre à la paix ». Ils ont découvert les lieux des deux guerres mondiales ainsi que le parlement européen de Strasbourg. Mathis, Thomas et Mathis nous parlent de leurs visions de l’Europe.

      Lire la suite

    • Construire l’Europe aux yeux des jeunes

      MSJ jeunes vote europe 01 Ils n’étaient pas encore nés lorsque la Communauté Economique Européenne a été créée en 1957. Ils ont entre 20 et 30 ans. Pablo est espagnol, Antonija croate, Anne-Florence française. Engagés dans le Mouvement Salésien des Jeunes au sein de leur pays et au niveau de l’Europe, ils nous partagent leur vision de l’Europe et ce que le « vieux continent » apporte à leur pays.

      Lire la suite

    • Les citoyens ont besoin de l’Europe

      citoyens europe don bosco 2019 02 Bogna Suda est polonaise. Elle travaille au Parlement européen depuis plus de 15 ans. Elle est conseillère dans un groupe politique et dirige une équipe de 9 personnes. Elle explique le travail du Parlement et relève les défis à venir.

      Lire la suite

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite