Haiti Trois ans après le séisme, la presse ne parle plus d'Haïti, mais la réalité n'a guère changé. Trente secondes avaient suffi pour détruire 90% des écoles, 60% des hôpitaux... pour provoquer des centaines de milliers de morts, 350.000 blessés et pour rendre orphelins plus d'un million d'enfants. À cause de ce désastre, 75% des œuvres salésiennes ont gravement été endommagé. Mais cela n'altère pas la volonté des Salésiens de se battre pour une Haïti meilleure.


Les Salésiens au cœur de la tempête


Ils sont 75 Salésiens présents depuis 1936, année où le gouvernement à fait appel à eux pour créer une école destinée à la formation professionnelle des jeunes. Leur objectif est clair : aider les jeunes à construire une société nouvelle où ils seront capable de se prendre en charge. Haïti, orgueilleuse de ses racines africaines, faite d'un peuple robuste de survivant, souffre beaucoup. Aujourd'hui, la crise économique mondiale affecte sévèrement la reconstruction d'un pays qui connait à son tour une crise endémique sur le plan politique et économique, et qui, touché par une longue sècheresse et par les effets des tempêtes Isaac et Sandy, craint aussi une crise alimentaire. Déjà les écoles salésiennes ne peuvent plus assurer la ration alimentaire aux élèves qui en bénéficiaient depuis des années. C'est dire que la tâche est encore immense.


Pour le P. Lephène, l'important est qu'Haïti ne tombe pas dans l'oubli car pour lui « Nous étions ici avant le séisme et nous resterons. » Cette volonté est bien affirmée par le P. Jacques Charles, économe de la Quasi-Province de Haïti : « Don Bosco est de cette terre et les gens d'ici sont son peuple. » Ceci explique que le Recteur Majeur, le Père Pascual Chavez, ait lancé un appel immédiat à la solidarité. Toutes les Provinces de la Congrégation ont organisé l'aide en faveur de la Quasi-Province d'Haïti au moyen des Procures et des ONG salésiennes.


Une solidarité au résultat impressionnant


Haiti Distribution daide humanitaireLe père Sylvain Ducange, supérieur de la Quasi-Province de Haïti, nous offre un compte-rendu de ce qui a été fait jusqu'à présent et confirme l'engagement salésien.

Vos dons recueillis il y a trois ans, ont contribués à ce résultat.

  • Accompagnement des réfugiés des camps de Thorland, Cité Soleil et Pétion-Ville.
  • Aide humanitaire aux personnes accueillies dans les maisons des Salésiens.
  • Campagnes de formation pour lutter contre le choléra.
  • Activités parascolaires, formatives et récréatives, pour les enfants et les jeunes frappés par le traumatisme causé par le séisme (formation des agents sociaux et activités diverses).
  • Reprise des activités scolaires et formatives (bourses d'étude, matériel didactique, salaires des professeurs).
  • Réorganisation du réseau de l'Œuvre des Petites Écoles du père Bonhen et reconstruction des écoles endommagées par le séisme.
  • Construction de salles de cours provisoires et installation de salles préfabriquées à l'École Nationale des Arts et Métiers, Fleuriot, Gressier et Cité Soleil.
  • Reconstruction des murs de certaines œuvres salésiennes.
  • Construction d'abris provisoires pour les communautés de l'ENAM et de Thorland.
  • Nouveau Centre Don Bosco à Gressier avec une école fondamentale, un collège et un internat.
  • Soutien à la promotion de la réinsertion familiale et sociale des enfants des rues au moyen de LAKAY-LAKOU à Port-au-Prince et à Cap Haïtien, par un nouveau centre d'accueil.
  • Restructuration des bâtiments endommagés par le séisme à Gressier, Thorland, Pétion-Ville, Drouillard et Cap Haïtien.
  • Construction du Centre Scolaire de Bas-Fontaine - Village des Rapatriés, du Centre polyvalent Saint-François de Sales et du Kindergarten Soleil 4, à Cité Soleil.
  • Nouveau modèle de Formation professionnelle adapté à la réalité actuelle de Haïti.
  • Lancement de la construction d'une nouvelle Maison provinciale et du Post-noviciat à Fleuriot.
  • Des échanges des centres de Cap Haïtien et Fort Liberté avec l'école agricole salésienne de la République Dominicaine.
  • Construction d'une nouvelle École d'Infirmières et d'un réfectoire avec cuisine à Fort Liberté.
  • Récupération du Centre professionnel de Gonaïves.
  • Construction d'une grande salle au service de la promotion sociale et éducative à Gressier.
  • Promotion d'activités génératrices de revenus pour les familles de la zone de Thorland et à Cité Soleil.
  • Construction du nouveau Centre d'accueil de LAKAY-LAKOU pour les enfants des rues de Cap Haïtien.
  • Reconstruction d'un bâtiment de 18 salles de cours de l'école primaire La Saline, à l'ENAM.
  • Lancement de l'école de football Don Bosco de Fort Liberté.
  • Centres de traitement et vente d'eau potable aux Cayes, à Fort Liberté et à l'ENAM.
  • Distribution d'eau avec deux camions citernes.

 

Lalphabetisation une urgenceD'après le père Sylvain Ducange : « Nous, les Fils de Don Bosco en Haïti, nous sommes convaincus que le charisme salésien contribue à la transformation de la société en créant une nouvelle mentalité afin de forger un nouvel avenir pour les jeunes qui nous sont confiés. Ainsi, nous continuons à apporter à notre pays le patrimoine pédagogique hérité de Don Bosco qui à travers d'un système éducatif efficace, continuellement mis à jour, oriente chaque jeune vers la réussite de sa vie en tant que « bon chrétien et honnête citoyen », selon la formule de Don Bosco.»

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Centre de Laikou

 

 

La dure réalité des enfants d'Haïti

 

La Procure missionnaire salésienne de Madrid a réalisé une série de documentaires pour mettre en évidence la présence salésienne à Haïti et se souvenir du troisième anniversaire du terrible tremblement de terre du 12 janvier 2010.


Le film "Les enfants d'Haïti" nous parle de Tissidor, passionné de chant et de football de Jean Cerin, responsable du centre Lakou qui accueille les enfants des rues, de Julius qui a appris à lire à l'âge de 14 ans et aujourd'hui travaille comme soudeur, de Joseph Wesner, professeur du cours d'électricité... Ce ne sont que quelques-uns des "enfants d'Haïti" qui, comme beaucoup d'autres, dès leur plus jeune âge, ont appris à survivre dans les rues, menacés et maltraités. Ils ont vu leurs amis mourir, surpris en train de voler souvent peu de chose, et leurs parents feindre de ne pas les voir quand ils demandaient l'aumône ou dormaient à l'abri précaire de cartons. Des salésiens comme le père Attilio Stra leur viennent en aide. Ce documentaire raconte leurs histoires.

 

 


Mot du jour

Dans nos activités de tous les jours, il nous arrive d’être fatigués et même découragés.

Écoutons St François de Sales nous encourager : « Hé ! Ne connais-tu pas que tu es en chemin ? Et que le chemin n’est pas fait pour s’asseoir mais pour marcher ? Il est tellement fait pour marcher que marcher s’appelle : cheminer. »

Cheminons vers la vie, cheminons vers Dieu !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Les Salésiens de Don Bosco dans un pays
en mutation : le Vietnam
Voir l'article

Jean-Marie Petitclerc, sdb : l’utilité
du système préventif (3/3)
Voir l'article

Père Fabio Attard : Comment peut-on faire
évlouer la pastorale des jeunes ?
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Whatsapp’El ? 130 jeunes au weekend MSJ de mars 2018

      msj paris 2018 03 Le Mouvement Salésien des Jeunes s’est réuni à Paris autour du thème de l’appel et de la vocation, sous le slogan 2.0 : Whatsapp’El. Et pour le coup, l’appel avait été entendu puisque 130 jeunes étaient présents durant le week-end du 16/18 mars ! Quelle joie d’être si nombreux et de compter tant de nouveaux visages ! Témoignage de Anne-Elisabeth Lesne.

      Lire la suite

    • Don Bosco dans la collection « Grande Figure de la Spiritualité Chrétienne »

      grande figure spiritualite chretienne Jean-Marie Petitclerc, Michael Lonsdale, un magnifique duo réuni dans un livre : Don Bosco, édité au sein de la collection : Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne. 40 volumes consacrés à 40 saints. La collection « Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne », dirigée par Michael Lonsdale, présente le saint patron des salésiens dans un beau livre accompagné d’un CD.

      Lire la suite

    • « Un jeune à la foi » : 24 jeunes écrivent sur leur foi. Un livre pour tous !

      Un jeune a la foi C’est à partir de la description d’un objet que 24 jeunes du MSJ (Mouvement Salésien des Jeunes) ont souhaitaient exprimer leur foi… Une foi vivante et présente dans le quotidien de chacun… Le credo se vit au détour d’une rose, d’une chemise scoute, d’un abonnement de train, d’un peignoir, d’un diamant ou encore d’une paire de skis. Une invitation à regarder ce qui nous entoure… autrement !Logo video80

      Lire la suite

    • « La refonte du site des Editions Don Bosco est une belle expérience. »

      site EDB Comme l’a voulu Don Bosco, la communication des livres et des ouvrages est un levier essentiel de développement des jeunes. Le site des Éditions Don Bosco, editions-donbosco.fr, permet ainsi de se procurer tous les livres de la bibliothèque par correspondance, de manière simple. La refonte de ce site est une belle aventure menée par plusieurs bénévoles, dont Françoise Quéval, une ancienne élève de l’école la Providence et David Viagulasamy, responsable de projet internet et digitaux.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Éduquer à l’esprit critique

      Couverture DBA 993 Assez de préjugés et d’idées toutes faites ! Attention aux gourous, aux vérités « absolues » qui s’habillent d’idéalisme. Mais qui croire dans le foisonnement de propositions et de « vérités » partielles ? Voici le nouveau numéro Don Bosco Aujourd’hui. Son thème ? Eduquer à l’esprit critique.

      Lire la suite

  • Actualités

    • Question d’éducation : « En famille, on n’arrive pas à se parler ! »

      education parler en famille 02 Si le développement de l’esprit critique est au centre de la mission éducative de l’école, il est aussi, évidemment, central… dans nos propres familles. Comment se déroulent les échanges ? Comment donner du poids à la parole de l’enfant ? Et ouvrir leur horizon ? Les parents s’expriment sur les règles qu’ils adoptent.

      Lire la suite

    • 6e Congrès de l’éducation salésienne

      6e congres education citoyen 04 Le 6e congrès de l’éducation salésienne s’est tenu à Lyon Ecully (Valpré) les 6 et 7 avril. Il a rassemblé 170 participants appartenant au Réseau Don Bosco autour du thème « Eduquer à la citoyenneté ». En 2015, le réseau don Bosco avait lancé le programme « Défi Citoyenneté ». Organisé par le service formation des Maisons Don Bosco , ce congrès, a été l’occasion d’approfondir les enjeux et de partager autour des expériences menées dans les diverses institutions.Logo video80

      Lire la suite

    • Défi Citoyenneté : grand rassemblement des lycées de l’Ouest

      defi citoyennte ouest 2018 03 "Sais-tu siffler?" "Veux-tu être mon ami?" Au Valdocco, Don Bosco avait le génie de faire de chaque jeune un protagoniste. Aujourd'hui encore, les jeunes découvrent, dans les établissements salésiens, les magnifiques ressources qu'ils portent en eux, et la beauté de les partager. C'est un peu ça l'ambition de nos écoles : ouvrir des espaces où scintillent les étoiles de la confiance en soi, brûle l'émotion de grandir, et se transmet la joie de le faire vivre aux autres. Le 11 avril 2018, deux cents jeunes de Pouillé, Saumur, Giel et l'Institut Lemonnier étaient rassemblés à Giel pour le célébrer ! Thibault, membre du Conseil Vie Lycéenne de l'Institut Lemonnier, a résumé en trois mots cette belle journée ensoleillée: s'exprimer, faire connaissance, partager.Logo video80

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Les Salésiens de Don Bosco dans un pays en mutation : le Vietnam

      vietnam ecole db dong thuan 07 Depuis ces dernières années, une dizaine de missionnaires salésiens, hommes et femmes, arrivent du Vietnam en France. Grâce aux échanges entre pays, nous connaissons de mieux en mieux ce pays en pleine évolution. Les salésiens et salésiennes de Don Bosco y sont présents, au nombre de 600. Leur travail prend de multiples formes. Toujours auprès des jeunes.Logo video80

      Lire la suite

  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le langage des jeunes change… vous comprenez quelque-chose ?

      Le langage des jeunes et ados le dico pour les parents Vous comprenez quelque chose ? Le langage des jeunes évolue et change constamment ; tout est une affaire de mode, de tendance. Si je vous parle de « tchatcheur », vous reconnaîtrez, pour la plupart, la signification : une personne qui parle beaucoup. Mais, nous pouvons les interpréter de différentes manières. Besoin d’un dictionnaire ?

      Lire la suite

    • Développer l’esprit critique dans toutes les matières

      esprit critique educateurs Avec les nouveaux moyens de communication, les jeunes ont bien du mal à prendre du recul par rapport aux informations qu'ils reçoivent dans leur entourage ou par les médias. Qu'en disent les profs ?

      Lire la suite

    • Pourquoi des cours d’Enseignement Moral et Civique ?

      esprit critique dossier lacomba 02 Suite aux attentats, l’Education Nationale a demandé aux professeurs « une grande mobilisation pour les valeurs de la République. » Comment cela se traduit concrètement ? Par la mise en place d’Enseignement Moral et Civique. Don Bosco Aujourd’hui est allé interroger, Hélène Lacombat, professeur au lycée Notre Dame des Minimes.

      Lire la suite