Journée mondiale missionnaire 180Cette année, la journée missionnaire salésienne est consacrée à l'Afrique subsaharienne. Le point central en est le catéchuménat tel qu'il est proposé et vécu en Afrique : un parcours d'apprentissage, de savoir et de témoignage. Le personnage clé de cette évangélisation est le catéchiste laïc. Il comporte l'évangélisation des jeunes dans les écoles dans la perspective de l'engagement éducatif salésien. Il est vécu comme chemin d'éducation à la foi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Une école de catéchistes en Tanzanie

 

 SALESIENS EN AFRIQUE

Depuis le lancement du «Projet Afrique» en 1978, les salésiens ont créé 139 nouvelles présences en Afrique dont 45 au moins sont des écoles à caractère professionnel, agricole et technique.

 

Il y a actuellement plus de 900 salésiens africains.

En Tanzanie, par exemple, face au petit nombre de prêtres et à la vaste étendue du territoire, les catéchistes sont appelés à être les premiers évangélisateurs dans leur famille, dans les petites communautés chrétiennes rurales, dans les paroisses, laissant au prêtre la tâche d'administrer les sacrements. Pour cela ils suivent une préparation sérieuse et exigeante de deux ans en internat au centre de formation de Makalala. Ils y suivent des cours de Bible, de morale, d'enseignement du magistère de l'Eglise, de psychologie, etc. Ils ont une insertion progressive dans la pastorale locale. Au catéchiste revient la charge d'animer la prière, le souci de la préparation aux sacrements, de guider la célébration de la Parole. Souvent aussi il administre le développement et l'économie de la communauté. Le prêtre passe de temps en temps pour donner les sacrements ; à certains endroits il ne vient qu'une fois par an.

 


Du levain à Luanda en AngolaJournée missionnaire 2013 Poster pteAffiche de la Journée missionnaire salésienne 2013

 

En Angola, à cause de la guerre et du régime communiste, les salésiens ne pouvaient travailler que dans les paroisses. En 2012, il y a eu au total 10800 catéchumènes à fréquenter les 21 centres de formation et 637 catéchistes à y travailler. Le parcours de formation dure 4 ans. Tous ceux qui doivent recevoir le sacrement de baptême et qui sont âgés de 17 ans et plus, doivent accomplir un service communautaire dans l'une des réalités sociales de leurs paroisses. Beaucoup accèdent à la formation catéchétique par le sport, l'école, l'alphabétisation, les activités de jeunes. Mais ce cheminement demande des sacrifices et de la persévérance. Dans plusieurs diocèses, on tente d'articuler l'initiation chrétienne avec l'initiation traditionnelle, très vivante .

 


Des chemins de conversion au Togo

 

Au Togo, la paroisse Notre-Dame Auxiliatrice abrite cinq communautés paroissiales, en fonction des différentes langues. C'est un quartier très populaire, et les chrétiens proviennent de la culture traditionnelle. Ils viennent surtout par l'oratoire-patronage et nos organisations. Il y a beaucoup de catéchumènes qui commencent avec une grande force intérieure, une grande ferveur, mais s'éloignent peu à peu. Ils retournent aux pratiques religieuses traditionnelles, ou cèdent aux sectes. Cependant, après une période, certains reprennent le chemin de la foi.


La route est longue mais l'avenir de l'Afrique chrétienne s'annonce prospère.

 

Jean-Pierre Monnier
28 février 2013

 

Pour aller plus loin

Les documents d'animation sont disponibles sous forme numérique sur le site mondial des salésiens sdb.org (Missioni – GMS). Vous trouverez :

  • une affiche-poster
  • une prière-petite image
  • deux DVD avec 5 brèves vidéos 
  • un fascicule didactique présentant les projet en détail
  • quelques documents de formation missionnaire

 

La journée missionnaire 2013 a pour but de contribuer à la formation des catéchistes en offrant des bourses d'études aux plus pauvres d'entre eux.

 

 

 


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite