Le-Parlement-européen pteLe DBI offre aux Salésiens une plate-forme pour un dialogue aux plus hauts niveaux des institutions européennes, là où l'on discute les thèmes transnationaux et où sont formulées les lignes d'action politique, en faveur des jeunes. La mission confiée au DBI concrétise la réflexion du Recteur Majeur exprimée dans le message de l'Étrenne 2013, quand il affirme: "Ceux qui se soucient vraiment de la dimension éducative doivent chercher à influencer à travers les instruments politiques, pour que cette dimension soit prise en considération dans tous les secteurs [où] on privilégie souvent les critères de marché".

 

 

 

 

 


Le DBI donne visibilité aux différentes initiatives des Provinces salésiennes d'Europe. Comme tout autre organisme du réseau salésien dans le monde, le DBI se propose de servir, défendre et soutenir les jeunes et de le faire avec eux. Ils s'adresse en particulier à ceux qui sont pauvres, à risque ou défavorisés, défendant leurs droits aux soins, à la protection et à une formation intégrale. En même temps, il affronte activement les thèmes de la pauvreté, de l'exclusion sociale et de la discrimination, promouvant les droits des enfants et le développement intégral de la personne humaine.


Parmi les thèmes au programme cette année, il y a des thèmes "salésiens" qui impliquent des stratégies pour la réforme de l'éducation et le soutien aux jeunes. Ainsi par exemple l'initiative Youth Guarantee pour l'emploi, l'éducation ou la formation pour l'intégration professionnelle des jeunes.


En qualité de membre d'un réseau de partenaires salésiens présents dans 14 États membres de l'Union Européenne, le DBI représente le travail accompli par les Salésiens dans 406 centres éducatifs, qui sont au service de 182.500 jeunes par l'éducation formelle, et un nombre importants d'autres jeunes dans d'autres structures.
le DBI entend lancer un appel à tous les Salésiens travaillant auprès des immigrés et des autres jeunes exclus ou aux marges de la société. Il les invite à aider le DBI dans son action de défense et de soutenir son rôle.

 

ANS (Bruxelles)
Publié le 28 mars 2013

 

 

QU'EST-CE QUE LE BDI, DON BOSCO INTERNATIONAL

 

Don Bosco Intenational au parlement européen pteLe DBI est une plate-forme de dialogue entre les salésiens et les organisations internationales présentes en Europe. Il a été représenté à Bruxelles par le Secrétaire exécutif, MattiaTosato et par le père André Penninckx, sdb.
Don Bosco International est un instrument d'aide pour la diffusion et la transmission des bonnes pratiques, des expériences, des réflexions de la Congrégation salésienne et du monde des associations qui lui est lié.
Le DBI entend donc être un instrument d'éducation, promotion et défense des valeurs que les salésiens, en harmonie avec l'Église, s'engagent à vivre en plus de 130 nations. Dans un esprit de dialogue, il s'occupe également d'informer des décisions prises au niveau européen et international sur la Jeunesse, et communiquer à ces institutions les soucis et les solutions que les volontaires et les salésiens ont su réaliser grâce à leur expérience.
Le travail du DBI est complémentaire au travail quotidien des salésiens et des acteurs du monde des associations, selon les principes de fraternité et subsidiarité.

 

 


Mot du jour

L’engagement humanitaire est un souci pour l’homme qui conduit à en prendre soin partout où il souffre. C’est une conscience récente qui amène certains à donner de leur temps pour rendre service dans des situations d’urgence ou durables de faim, de maladie, de guerre. Don Bosco déjà avait su engager ses jeunes dans la lutte contre le choléra lorsque ce fléau avait touché la ville de Turin en juillet 1854. Disposés à vivre cette solidarité, une cinquantaine de jeunes acceptent d’aller porter secours aux malades dans les maisons et les hôpitaux. Aujourd’hui, le volontariat international permet à tous les jeunes qui le souhaitent de vivre cette solidarité. Toute éducation, pour être complète, doit ouvrir à cette dimension du service. La générosité existe, à condition de savoir l’encourager et la solliciter.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Pierre Favre, ancien chanteur des Garçons Bouchers
devenu bénévole au Secours Catholique
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Paul
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite