réfugiés 35570 millions de personnes dans le monde sont réfugiées. Et ce chiffre est destiné à croitre, car les guerres, les calamités et les discriminations obligent les gens à abandonner leurs pays. La Procure missionnaire de Madrid a répandu un communiqué pour souligner l'engagement pour les réfugiés développé par la Congrégation salésienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Mali

Le conflit au Mali a provoqué plus de 280.000 évacués internes, sans considérer les environ 120.000 réfugiés qui ont cherché un abri dans les pays voisins. Au Mali, à Bamako les missionnaires salésiens suivent les familles nécessiteuses. "Ici, ce sont les familles locales mêmes qui se chargent d'aider les autres familles provenant du nord", racontent les missionnaires salésiens.

 

La république Démocratique du Congo

Le centre Don Bosco Ngangi de Goma, dans la République Démocratique du Congo, est l'un des endroits où des centaines de personnes se réfugient chaque fois que les affrontements recommencent dans la zone. À présent, la communauté salésienne est alertée car – comme le témoignent de Goma - "bien que la trêve a été respectée jusqu'à présent, on ne sait jamais ce qui peut arriver. En ce moment, il y a quelques dizaines de réfugiés dans nos cours... Nous leur donnons de l'eau, de la nourriture et des soins médicaux".

Le Pakistan

Parmi les différentes activités en cours au Pakistan, les Fils de Don Bosco prêtent soin aux enfants réfugiés provenant de l'Afghanistan. À Quetta, les centres scolaires salésiens travaillent durement pour que les enfants afghans puissent poursuivre leur parcours de formation.

Le Kenya

Dans le camp de réfugiés de Kakuma, au Kenya, le nombre de réfugiés est en hausse. À la fin du mois de mai, environ 119.500 personnes vivaient dans ce camp – l'un des plus grands au monde – dans lequel les salésiens travaillent depuis des années et où ils s'engagent à donner une éducation à plus de 66.000 enfants internés.

La Syrie

La situation en Syrie devient chaque jour plus difficile. Le père Munir El Rai, provincial des salésiens du Moyen-Orient, explique: "Nous avons dû arrêter les activités traditionnelles il y a déjà plusieurs mois, pour pouvoir répondre aux exigences de la population". En outre, depuis le début du conflit en Syrie, les salésiens présents au Liban ont également commencé à se dédier aux réfugiés syriens, puisque à présent environ 500.000 syriens se sont réfugiés au Liban, et – d'après les données de l'UNICEF – plus de la moitié d'entre eux sont des enfants.

 

ANS

18 juillet 2013


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite