Corée 2 355En juin à Seul a été inauguré le centre pour les jeunes en difficulté "Rêve". Le centre a été confié aux salésiens qui, avec soixante ans d'expérience éducative dans le pays, ont gagné leur confiance. "J'espère que les jeunes de ce centre vivent l'expérience d'être aimés plus qu'ailleurs et que, grâce à cette expérience, il réalisent leurs rêves, ils croissent comme des citoyens honnêtes et des bonnes personnes.", étaient les paroles de salutation du père Stephen Nam, provincial de la Corée, à l'inauguration du Centre des jeunes "Rêve". Étaient présents environ 400 personnes entre les salésiens, les membres de la Famille salésienne, les représentants de la Mairie, les jeunes animateurs et les jeunes.

 

 

 

 

 

 

Le nouveau centre des jeunes se trouve dans le district Gangnam-gu, devenu célèbre à la suite d'un récent succès musical, une icône du développement économique rapide vécu en Corée dans les années 1970 et 1980. Les autorités municipales ont voulu ce centre pour faire face aux différentes problématiques des jeunes présents dans le quartier.

 

Un Valdocco coréen

 

Au mois de février 2012, le mairie de Seul décida de confier aux salésiens la gestion du centre naissant; cependant, le gouvernement local n'avait pas encore défini l'objectif et les modalités de réalisation. Les salésiens prirent le projet et le confièrent à trois confrères, experts dans la pastorale des jeunes, qui constituèrent une équipe de 20 laïcs qualifiés dans les différents domaines de la réalité des jeunes. Les premiers programmes sont partis au mois de septembre dernier pour les jeunes qui avaient quitté leur maison pour différentes raisons. En d'autres termes, une "Valdocco" pour une ville caractérisée par le sécularisme et la consommation.

 

Le Vice-maire de la ville de Seul, monsieur Sangbeom, intervenu à l'inauguration, a affirmé: "Nous savons très bien que pour travailler avec les jeunes il faut des gens qui les aiment et sachent partager avec eux. Ce n'est pas une question politique ou d'un bon programme ou de fonds. Nous avons besoins de maitres qui se dédient complètement aux jeunes. Pour cette raison, nous voulons remercier les salésiens qui ont accepté volontiers notre demande de se charger de la responsabilité de ce centre. Ils sont célèbres pour leur habileté dans le domaine des jeunes et ils en ont fait preuve dans la manière dont ils ont accueilli et donné vie à ce centre. Je voudrais demander au nom de tous les citoyens de Seul de devenir les amis et les maitres des jeunes vivant des situations de difficulté pour qu'ils réalisent leurs rêves et surmontent ainsi les difficultés par la force qui vient de votre accompagnement".

 

ANS

18 juillet 2013


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Adrien

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite