Parlement europeen355Don Bosco International est une petite ONG située au coeur de la bulle de l'Europe : un univers de technocrates, avec sa culture, son langage, ses rites... Le travail de Mattia pour « Don Bosco International » est de créer un espace de visibilité des salésiens au sein de cette institution.

 

 

 

 

 

Mattia Tosato, 31 ans, est ancien élève des salésiens de Vérone. Après ses études, il a fait un stage comme volontaire dans l'ONG  Salesian Missions qui représente la congrégation auprès de l'ONU à New York.

 

DBA : Comment décris-tu ton rôle et ton travail ?

M. T : Mon rôle s'appelle en anglais l' « advocacy », le plaidoyer. Comme Don Bosco allait rencontrer le ministre Cavour pour lui faire connaître les besoins des jeunes, j'essaie de « plaidoyer » auprès des instances européennes, pour faire connaitre les valeurs et les initiatives salésiennes en faveur de la jeunesse et de l'éducation. Je traduis leurs préoccupations dans un langage qui sera reconnu plus facilement par les experts européens, afin de faire connaître la vision de l'éducation selon Don Bosco et les moyens pédagogiques concrets aux personnes qui décident. Comme lui, nous devons créer un courant d'opinion.

 

DBA : Quelles sont tes activités au sein du Parlement ?

M. T : Mes activités sont variées : je peux passer une journée entière au Parlement Européen ou à la Commission pour écouter des conférences ou rencontrer des Parlementaires, leurs assistants, des fonctionnaires. D'autres jours, je participe à des réunions avec des personnes qui partagent les mêmes préoccupations, d'Allemagne, Espagne, Italie, etc. Nous travaillons ensemble sur l'éducation et la formation qui peuvent jouer un rôle dans la lutte contre la crise en Europe ; les Salésiens ont fait état de leurs longues années d'expérience du travail avec les jeunes « sortis du système ». Dans le sens inverse, j'essaie d'entrer en contact avec les salésiens qui travaillent sur la migration, l'éducation, l'inclusion sociale des jeunes, pour les informer des décisions européennes et des expériences des autres ONG.

 

« Comme Don Bosco, nous devons créer un courant d'opinion »

 

 

Matthia DBI 355DBA : Pourquoi parle-t-on de bulle européenne ?

M. T : L'Union Européenne est une vaste Agora où les pays ont décidé de renoncer à une partie de leur souveraineté pour faire face aux enjeux communs. Elle légifère dans les domaines où elle a des compétences exclusives, dans d'autres domaines, elle donne des directives et ce sont les états qui décident. C'est une bureaucratie complexe avec ses règles, ses mécanismes et son langage qu'il faut bien comprendre pour s'en servir.
Elle est aussi un espace d'échange de bonnes pratiques sur des problèmes communs. Par exemple, j'ai participé en novembre dernier, avec 6 membres de la famille salésienne venus d'Italie, d'Espagne, de Malte et de Belgique, à la troisième convention annuelle de la Plateforme contre la pauvreté et l'exclusion sociale.

 

DBA : Que peuvent faire les salésiens dans ces débats ?

M.T : Le réseau salésien porte la voix des jeunes vulnérables. Il fait connaître leurs besoins et des actions qui marchent. Il promeut une éducation attentive au développement intégral, et donc à la dimension de la spiritualité. C'est un vaste chantier et nous n'avons que des petits moyens, mais les choses avancent avec le temps. D'ailleurs, l'Europe aussi est un vaste chantier.

 

 

 

 

Jean-François Meurs, sdb

3 juillet 2014

 

 

 

 

LES SALESIENS ET L'EUROPE

 

Matthia 2 355Mathia fait du plaidoyer dans les institutions européennes

Le Recteur Majeur Pascual Chàvez et son conseil ont travaillé à un « Projet Europe » pour une présence active dans les organisations internationales. Cela s'est concrétisé dans l'ONG « Don Bosco International » et la création d'un bureau situé à Bruxelles, dans les locaux de la Province salésienne franco-belge, avec des personnes mandatées pour ce travail, le Père Angel Astorgano et Mattia Tosato.

 

Un projet de DBI parmi d'autres : 

En juin 2014, Green jobs and skills. La réunion avait pour objectif d'analyser la façon dont les politiques éducatives et de l'emploi peuvent répondre plus rapidement, plus efficacement et plus équitablement au changement de modèle économique induit par le développement de l'économie verte.

Le 9 septembre, DBI organise un carrefour sur le développement durable et la justice sociale avec la COMECE. Il invite les jeunes à exprimer aux institutions europénnes leur point de vue sur la question.

 

 

Pour aller plus loin

Le blog de DBI : donboscoint.wordpress.com

La page facebook : Don-Bosco-International

“Don Bosco International” au travail pour les jeunes d’Europe (ANS -03/07/14) 

 

 


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite