Parlement europeen355Don Bosco International est une petite ONG située au coeur de la bulle de l'Europe : un univers de technocrates, avec sa culture, son langage, ses rites... Le travail de Mattia pour « Don Bosco International » est de créer un espace de visibilité des salésiens au sein de cette institution.

 

 

 

 

 

Mattia Tosato, 31 ans, est ancien élève des salésiens de Vérone. Après ses études, il a fait un stage comme volontaire dans l'ONG  Salesian Missions qui représente la congrégation auprès de l'ONU à New York.

 

DBA : Comment décris-tu ton rôle et ton travail ?

M. T : Mon rôle s'appelle en anglais l' « advocacy », le plaidoyer. Comme Don Bosco allait rencontrer le ministre Cavour pour lui faire connaître les besoins des jeunes, j'essaie de « plaidoyer » auprès des instances européennes, pour faire connaitre les valeurs et les initiatives salésiennes en faveur de la jeunesse et de l'éducation. Je traduis leurs préoccupations dans un langage qui sera reconnu plus facilement par les experts européens, afin de faire connaître la vision de l'éducation selon Don Bosco et les moyens pédagogiques concrets aux personnes qui décident. Comme lui, nous devons créer un courant d'opinion.

 

DBA : Quelles sont tes activités au sein du Parlement ?

M. T : Mes activités sont variées : je peux passer une journée entière au Parlement Européen ou à la Commission pour écouter des conférences ou rencontrer des Parlementaires, leurs assistants, des fonctionnaires. D'autres jours, je participe à des réunions avec des personnes qui partagent les mêmes préoccupations, d'Allemagne, Espagne, Italie, etc. Nous travaillons ensemble sur l'éducation et la formation qui peuvent jouer un rôle dans la lutte contre la crise en Europe ; les Salésiens ont fait état de leurs longues années d'expérience du travail avec les jeunes « sortis du système ». Dans le sens inverse, j'essaie d'entrer en contact avec les salésiens qui travaillent sur la migration, l'éducation, l'inclusion sociale des jeunes, pour les informer des décisions européennes et des expériences des autres ONG.

 

« Comme Don Bosco, nous devons créer un courant d'opinion »

 

 

Matthia DBI 355DBA : Pourquoi parle-t-on de bulle européenne ?

M. T : L'Union Européenne est une vaste Agora où les pays ont décidé de renoncer à une partie de leur souveraineté pour faire face aux enjeux communs. Elle légifère dans les domaines où elle a des compétences exclusives, dans d'autres domaines, elle donne des directives et ce sont les états qui décident. C'est une bureaucratie complexe avec ses règles, ses mécanismes et son langage qu'il faut bien comprendre pour s'en servir.
Elle est aussi un espace d'échange de bonnes pratiques sur des problèmes communs. Par exemple, j'ai participé en novembre dernier, avec 6 membres de la famille salésienne venus d'Italie, d'Espagne, de Malte et de Belgique, à la troisième convention annuelle de la Plateforme contre la pauvreté et l'exclusion sociale.

 

DBA : Que peuvent faire les salésiens dans ces débats ?

M.T : Le réseau salésien porte la voix des jeunes vulnérables. Il fait connaître leurs besoins et des actions qui marchent. Il promeut une éducation attentive au développement intégral, et donc à la dimension de la spiritualité. C'est un vaste chantier et nous n'avons que des petits moyens, mais les choses avancent avec le temps. D'ailleurs, l'Europe aussi est un vaste chantier.

 

 

 

 

Jean-François Meurs, sdb

3 juillet 2014

 

 

 

 

LES SALESIENS ET L'EUROPE

 

Matthia 2 355Mathia fait du plaidoyer dans les institutions européennes

Le Recteur Majeur Pascual Chàvez et son conseil ont travaillé à un « Projet Europe » pour une présence active dans les organisations internationales. Cela s'est concrétisé dans l'ONG « Don Bosco International » et la création d'un bureau situé à Bruxelles, dans les locaux de la Province salésienne franco-belge, avec des personnes mandatées pour ce travail, le Père Angel Astorgano et Mattia Tosato.

 

Un projet de DBI parmi d'autres : 

En juin 2014, Green jobs and skills. La réunion avait pour objectif d'analyser la façon dont les politiques éducatives et de l'emploi peuvent répondre plus rapidement, plus efficacement et plus équitablement au changement de modèle économique induit par le développement de l'économie verte.

Le 9 septembre, DBI organise un carrefour sur le développement durable et la justice sociale avec la COMECE. Il invite les jeunes à exprimer aux institutions europénnes leur point de vue sur la question.

 

 

Pour aller plus loin

Le blog de DBI : donboscoint.wordpress.com

La page facebook : Don-Bosco-International

“Don Bosco International” au travail pour les jeunes d’Europe (ANS -03/07/14) 

 

 


Mot du jour

Après un très long séjour dans l’espace où il a côtoyé les étoiles, il est redescendu sur terre. Thomas Pesquet a vécu son rêve. Il revient avec dans les yeux la lumière de ceux qui ont accompli une performance hors norme. Il revient tout auréolé de la gloire des héros des temps modernes. Il revient dans notre monde de pesanteur pour vivre, comme nous, la monotonie du quotidien.

Plusieurs réflexions : - chacun poursuit son rêve et quel bonheur de pouvoir le réaliser ! – chacun peut avoir dans ses yeux la lumière qui naît du travail bien fait! – chacun peut, un jour, être un héros quand il ose affronter ses limites ! Bref, comme Thomas, chacun est appelé à vivre sa vie ordinaire d’une façon extraordinaire. Avec le Seigneur, cela devient possible !

Après un très long séjour dans l’espace où il a côtoyé les étoiles, il est redescendu sur terre. Thomas Pesquet a vécu son rêve. Il revient avec dans les yeux la lumière de ceux qui ont accompli une performance hors norme. Il revient tout auréolé de la gloire des héros des temps modernes. Il revient dans notre monde de pesanteur pour vivre, comme nous, la monotonie du quotidien.
Plusieurs réflexions : - chacun poursuit son rêve et quel bonheur de pouvoir le réaliser ! – chacun peut avoir dans ses yeux la lumière qui naît du travail bien fait! – chacun peut, un jour, être un héros quand il ose affronter ses limites ! Bref, comme Thomas, chacun est appelé à vivre sa vie ordinaire d’une façon extraordinaire. Avec le Seigneur, cela devient possible !
j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Fabienne Bouy
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Laure
Voir l'article

Sous nos peaux - Valdocco Lille
du FestiClip 2017
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

https://vimeo.com/221142294
  • Famille Salésienne

    • Don Bosco en son temps : Luigi Farini

      farini 1 Don Bosco était le « poil à gratter » de certains hommes politiques de son temps. Pourquoi ? Son respect tout dévoué au Pape, par exemple, contrastait avec les idées dans le vent. Les journaux se chargeaient d’alimenter les suspicions et accusations de « réactionnaire ».

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Rebattre les cartes de la nutrition au Sahel

      dba une 991 « Il ne suffit pas de concilier la protection de la nature et le profit financier, ou la préservation de l'environnement et le progrès. Il s'agit de redéfinir le progrès. » Dans son encyclique « Laudato Si’ », le Pape François propose les lignes de force d’une écologie intégrale et authentique. Etablissements agricoles ou horticoles, enseignants, mouvements de jeunesse, avancent dans cette direction. C’est ce chemin d’avenir que retrace le nouveau numero de Don Bosco Aujourd’hui.

      Lire la suite

    • Don Bosco en son temps : Faà di Bruno

      Faa di Bruno « Aux tout premiers temps de l’oratoire, on voyait arriver presque tous les lundis un capitaine du génie, lequel, après avoir déposé son épée, se confessait, servait la messe et communiait. Nous en étions tous édifiés » raconte le Père Jean-Baptiste Francesia.

      Lire la suite

    • Don Bosco vu par Myriam Tonus et Jean-Michel Javaux

      Myriam Tonus et Jean Michel Javeau Ils sont éducateurs, prêtres, artistes, politiques, hommes et femmes de ce temps... Don Bosco Aujourd’hui est allé à leur rencontre, leur demandant ce que représente pour eux le saint de Turin, ce qu’ils aiment en lui, ce qu’ils en retiennent et si, pour eux, son message est encore actuel.

      Lire la suite

    • Jacques-Oliver Vial : Une petite main au service de ce beau projet éducatif et spirituel

      Vial Jacques-Oliver Vial est président des camps InterJeunes. Il est dans plusieurs groupes de la famille salésienne. Homme d’engagement, il fait un parcours de militant et un parcours de foi.

      Lire la suite

    • Don Bosco en son temps : Leonardo Murialdo et Don Bosco

      leonardo murialdo Quoique très différents par leurs origines sociales et leur éducation, Saint Jean Bosco et Saint Leonardo Murialdo se sont rencontrés dans le souci de l’éducation des jeunes pauvres et abandonnés. Ils noueront une grande amitié et collaboreront jusqu’à la fin.

      Lire la suite

  • Actualités

    • Missionnaire pour la France-Belgique sud, Pierre Nguyen, salésien, est devenu prêtre...

      vietnam salesien don bosco ordination 000 Originaires du Vietnam, plus d'une centaine de Salésiens de Don Bosco, prêtres et frères, sont actuellement envoyés dans les différentes provinces du monde entier. Missionnaires, ils quittent leur pays pour participer aux missions d'éducation voulues par St Jean Bosco. Dans la province de France et Belgique Sud, ils sont quelques-uns, dont le Père Pierre Nguyen, ordonné prêtre le samedi 22 juillet 2017 à Hô-Chi-Minh-Ville.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Don Bosco en son temps : Don Rinaldi

      don bosco rinaldi 004 Filippo Rinaldi s’est laissé imprégner par Don Bosco. Il a poursuivi son œuvre en fondant, il y a 100 ans, l’Institut des Volontaires de Don Bosco », femmes consacrées, vivant dans le monde. Il fut le 3e Recteur Majeur à lui succéder à la tête des salésiens.

      Lire la suite

    • Sarah Huppermans : On m'a donné des responsabilités et fait confiance !

      sarah h « Ma mère m'emmenait à la paroisse St-François-de-Sales à Liège chez les Salésiens de Don Bosco. J'aimais participer aux célébrations qui avaient du sens pour moi. » C’est le début d’un long parcours de Sarah jusqu’à l’expérience Ephata Don Bosco !

      Lire la suite

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite

  • Société

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite

    • Amine : du Ghana à l’Allemagne et retour…

      Amine Après cinq années de voyage – où il a connu la peur et l’angoisse – Amine, 23 ans, originaire du Ghana, a réussi à gagner Stuttgart en Allemagne. Mais sa demande de régularisation n’a pu aboutir. Il y a quelques semaines, Amine a été reconduit au Ghana. Durant son passage en Europe, des salésiens de Don Bosco l’ont accueilli et accompagné. L’interview a été réalisé, alors qu’Amine se trouvait en Allemagne.

      Lire la suite

    • Les jeunes migrants deviennent acteurs avec Welcome Jeunes

      JRS Welcome Jeunes au Campobosco 001 L'idée phare du programme Welcome Jeunes est de permettre aux réfugiés de sortir du statut de bénéficiaire dans lesquels ils sont souvent placés et de devenir des acteurs. Interview de Lucile, responsable du programme, que nous avons rencontrée au Campobosco l’an dernier.

      Lire la suite

    • Du Sénégal à Turin en Italie, une migration pour une passion

      FALLOU « Le foot c’est ma passion ». Porté par sa passion, Fallou est parti à 16 ans du Sénégal. Aujourd’hui il a 22 ans, et réside à Turin. Il est passé par la communauté des salésiens de Don Bosco de Don Mauro.

      Lire la suite