Colombie SalesiensEn Colombie, au cœur d'un des quartiers les moins sûrs de Bogota, les salésiens de Don Bosco accueillent et forment les jeunes. L'ONG bruxelloise Via Don Bosco et la fondation française Saint Paul Apôtre y ont soutenu un projet remarquable, baptisé Pacto Motor.

 

 

La Colombie : un pays d'une richesse et d'une croissance économique incroyables mais affecté en même temps par une pauvreté et une inégalité sociale extrêmes ; marqué à la fois par un urbanisme révolutionnaire et innovant et par un conflit armé à l'origine d'un exode rural forcé.

 

Le centre Juan Bosco Obrero se situe au cœur de Ciudad Bolívar, l'un des quartiers populaires les plus peuplés, les plus pauvres et les moins sûrs de Bogota. Au cours des dernières décennies, Ciudad Bolívar a accueilli des familles déracinées venues du pays tout entier, fuyant la lutte armée qui oppose les différents groupements (para)militaires et révolutionnaires. Aujourd'hui, à quelque 3 000 mètres d'altitude, ce sont plus de 500 000 personnes qui vivent entassées dans d'innombrables mini-habitations en béton le long d'un lacis inextricable de ruelles.

 

Le centre professionnel : une chance pour les jeunes

C'est ici qu'il y a quinze ans, Padre Jaime – un salésien colombien qui ne manque aucune occasion de rappeler qu'il a étudié trois ans à Louvain – a concrétisé son rêve : la construction d'un centre professionnel et d'un foyer pour les fils et les filles de Ciudad Bolívar. Nombre de jeunes entrent en contact avec le centre JBO via les cours hebdomadaires de rap, de salsa, de capoeira et de break dance organisés par les associations de jeunes du centre. En même temps qu'ils s'adonnent à leur nouveau passe-temps, ils découvrent une nouvelle manière d'exprimer leurs peurs, leurs rêves et leurs désirs.
Ciudad Bolívar connaît un taux de chômage extrêmement élevé, et sur cinq jeunes entre 16 et 24 ans, un seul fréquente l'école. Bon nombre de jeunes cherchent leur salut dans des bandes armées et des pratiques commerciales illégales, un cercle vicieux qui entretient l'image négative du quartier et de ses habitants, et favorise encore davantage l'exclusion socio-économique.

 

Chaque année, au centre JBO, plus de huit-cent jeunes suivent une formation professionnelle et deviennent électriciens, charpentiers ou mécaniciens automobiles. Mais il ne leur suffit pas de suivre une formation pour accéder automatiquement au marché du travail et encore moins pour décrocher un emploi décent. Tant s'en faut. Pour accompagner les jeunes diplômés dans leur recherche d'un emploi, le centre JBO a mis sur pied, voici une dizaine d'années, une agence pour l'emploi, avec le support de VIA Don Bosco. Cette agence a rapidement enregistré des résultats remarquables.

 

Colombie  Salesiens3Chaque année plus de 800 jeunes suivent une formation professionnelleUn partenariat entre le public et le privé qui fonctionne

Au lendemain d'un grand salon pour l'emploi en 2010, Rosalba et son équipe ont fait un constat douloureux mais limpide : des dizaines d'entreprises actives dans le secteur automobile et du transport cherchent du personnel, mais les jeunes diplômés de Ciudad Bolívar sont recalés au moment de la sélection. C'est ce manque manifeste de rapprochement entre les attentes des entreprises, d'une part, et "l'offre" de jeunes chercheurs d'emploi, de l'autre, qui a réuni Rosalba et le président de la Fondation Chevrolet autour de la table. Cette rencontre a donné naissance au Pacto Motor.

L'idée centrale du Pacto Motor est que tout le monde profite d'un pacte multi-acteurs en faveur du travail décent dans un secteur déterminé. Le secteur automobile recherche du personnel technique bien formé, les fondations d'entreprises poursuivent un entreprenariat socialement responsable et les salésiens, en tant qu'éducateurs, veulent préparer les jeunes à exercer un travail décent par le biais de programmes de formation de haute qualité.

 

Un modèle exemplaire pour la Colombie

Le projet pilote a remporté un vif succès : en 2013, plus de 150 jeunes ont trouvé un travail décent grâce au Pacto Motor, soit quatre-vingt-dix-huit pour cent des diplômés. Cette année, ce ne sont pas moins de 900 jeunes victimes du conflit armé en Colombie qui ont la chance de suivre une formation gratuite et de haute qualité dans le secteur de l'automobile et du transport. Ce modèle de "Pacte pour un travail décent" a suscité un tel enthousiasme de la part du Ministère colombien de l'Emploi et du Travail que des projets pilotes ont déjà été mis sur pied dans d'autres villes et secteurs. Le secteur touristique se trouve en tête de la liste des priorités.

Pour VIA Don Bosco, Pasto Motor est également un exemple de réussite. Pour le responsable de projet : « Il est très valorisant de constater que les projets dans lesquels nous avons investi avec nos partenaires au cours des dernières années – le centre professionnel avec ses ateliers, son agence pour l'emploi et ses associations de jeunes – peuvent ainsi se développer et s'épanouir. Donner aux jeunes des chances pour l'avenir sans s'arrêter ... Voilà notre objectif ! »

 

Kaat Torfs

Responsable des projets pour la Colombie, Via Don Bosco

4 décembre 2014

 

 

 

VIA DON BOSCO LOGOVIA DON BOSO


Basé à Bruxelle, VIA Don Bosco soutient des organisations en Afrique, en Asie et en Amérique Latine. Celles-ci ont pour objectif d'améliorer les capacités professionnelles et sociales de personnes défavorisées de façon à les intégrer dans le monde du travail. A travers les projets d'éducation au développement, Via Don Bosco créé des liens entre des écoles belges et les partenaires du Sud.


Mot du jour

Patricia, enseignante au collège, nous raconte que lors d'un cours elle a reçu une règle dans le dos. Comment a-t-elle réagi ? Patricia s'est retourné et a lancé à la classe : « Il y a quelqu'un ici de très énervé ! ». Le cours a continué sereinement, la formule aura eu son effet. A la fin du cours, un adolescent fait tomber une chaise. Elle comprend que c'est lui qui a lancé la règle et lui propose de discuter un peu. Il exprime de la colère et parle des imbroglios dans lesquels il est pris au collège. Les collègues de Particia lui reprocheront de ne pas avoir été suffisamment autoritaire. Moi, sa réaction me semble au contraire, une position d'autorité. Celle d'une adulte qui ne réagit pas en miroir, qui permet à un adolescent pris dans la violence, de revenir à la parole. Une autorité prévenante pour cet adolescent et préventive pour que le conflit n'escalade pas.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Les Salésiens de Don Bosco dans un pays
en mutation : le Vietnam
Voir l'article

Jean-Marie Petitclerc, sdb : l’utilité
du système préventif (3/3)
Voir l'article

Père Fabio Attard : Comment peut-on faire
évlouer la pastorale des jeunes ?
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Whatsapp’El ? 130 jeunes au weekend MSJ de mars 2018

      msj paris 2018 03 Le Mouvement Salésien des Jeunes s’est réuni à Paris autour du thème de l’appel et de la vocation, sous le slogan 2.0 : Whatsapp’El. Et pour le coup, l’appel avait été entendu puisque 130 jeunes étaient présents durant le week-end du 16/18 mars ! Quelle joie d’être si nombreux et de compter tant de nouveaux visages ! Témoignage de Anne-Elisabeth Lesne.

      Lire la suite

    • Don Bosco dans la collection « Grande Figure de la Spiritualité Chrétienne »

      grande figure spiritualite chretienne Jean-Marie Petitclerc, Michael Lonsdale, un magnifique duo réuni dans un livre : Don Bosco, édité au sein de la collection : Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne. 40 volumes consacrés à 40 saints. La collection « Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne », dirigée par Michael Lonsdale, présente le saint patron des salésiens dans un beau livre accompagné d’un CD.

      Lire la suite

    • « Un jeune à la foi » : 24 jeunes écrivent sur leur foi. Un livre pour tous !

      Un jeune a la foi C’est à partir de la description d’un objet que 24 jeunes du MSJ (Mouvement Salésien des Jeunes) ont souhaitaient exprimer leur foi… Une foi vivante et présente dans le quotidien de chacun… Le credo se vit au détour d’une rose, d’une chemise scoute, d’un abonnement de train, d’un peignoir, d’un diamant ou encore d’une paire de skis. Une invitation à regarder ce qui nous entoure… autrement !Logo video80

      Lire la suite

    • « La refonte du site des Editions Don Bosco est une belle expérience. »

      site EDB Comme l’a voulu Don Bosco, la communication des livres et des ouvrages est un levier essentiel de développement des jeunes. Le site des Éditions Don Bosco, editions-donbosco.fr, permet ainsi de se procurer tous les livres de la bibliothèque par correspondance, de manière simple. La refonte de ce site est une belle aventure menée par plusieurs bénévoles, dont Françoise Quéval, une ancienne élève de l’école la Providence et David Viagulasamy, responsable de projet internet et digitaux.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Éduquer à l’esprit critique

      Couverture DBA 993 Assez de préjugés et d’idées toutes faites ! Attention aux gourous, aux vérités « absolues » qui s’habillent d’idéalisme. Mais qui croire dans le foisonnement de propositions et de « vérités » partielles ? Voici le nouveau numéro Don Bosco Aujourd’hui. Son thème ? Eduquer à l’esprit critique.

      Lire la suite

  • Actualités

    • Question d’éducation : « En famille, on n’arrive pas à se parler ! »

      education parler en famille 02 Si le développement de l’esprit critique est au centre de la mission éducative de l’école, il est aussi, évidemment, central… dans nos propres familles. Comment se déroulent les échanges ? Comment donner du poids à la parole de l’enfant ? Et ouvrir leur horizon ? Les parents s’expriment sur les règles qu’ils adoptent.

      Lire la suite

    • 6e Congrès de l’éducation salésienne

      6e congres education citoyen 04 Le 6e congrès de l’éducation salésienne s’est tenu à Lyon Ecully (Valpré) les 6 et 7 avril. Il a rassemblé 170 participants appartenant au Réseau Don Bosco autour du thème « Eduquer à la citoyenneté ». En 2015, le réseau don Bosco avait lancé le programme « Défi Citoyenneté ». Organisé par le service formation des Maisons Don Bosco , ce congrès, a été l’occasion d’approfondir les enjeux et de partager autour des expériences menées dans les diverses institutions.Logo video80

      Lire la suite

    • Défi Citoyenneté : grand rassemblement des lycées de l’Ouest

      defi citoyennte ouest 2018 03 "Sais-tu siffler?" "Veux-tu être mon ami?" Au Valdocco, Don Bosco avait le génie de faire de chaque jeune un protagoniste. Aujourd'hui encore, les jeunes découvrent, dans les établissements salésiens, les magnifiques ressources qu'ils portent en eux, et la beauté de les partager. C'est un peu ça l'ambition de nos écoles : ouvrir des espaces où scintillent les étoiles de la confiance en soi, brûle l'émotion de grandir, et se transmet la joie de le faire vivre aux autres. Le 11 avril 2018, deux cents jeunes de Pouillé, Saumur, Giel et l'Institut Lemonnier étaient rassemblés à Giel pour le célébrer ! Thibault, membre du Conseil Vie Lycéenne de l'Institut Lemonnier, a résumé en trois mots cette belle journée ensoleillée: s'exprimer, faire connaissance, partager.Logo video80

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Les Salésiens de Don Bosco dans un pays en mutation : le Vietnam

      vietnam ecole db dong thuan 07 Depuis ces dernières années, une dizaine de missionnaires salésiens, hommes et femmes, arrivent du Vietnam en France. Grâce aux échanges entre pays, nous connaissons de mieux en mieux ce pays en pleine évolution. Les salésiens et salésiennes de Don Bosco y sont présents, au nombre de 600. Leur travail prend de multiples formes. Toujours auprès des jeunes.Logo video80

      Lire la suite

  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le langage des jeunes change… vous comprenez quelque-chose ?

      Le langage des jeunes et ados le dico pour les parents Vous comprenez quelque chose ? Le langage des jeunes évolue et change constamment ; tout est une affaire de mode, de tendance. Si je vous parle de « tchatcheur », vous reconnaîtrez, pour la plupart, la signification : une personne qui parle beaucoup. Mais, nous pouvons les interpréter de différentes manières. Besoin d’un dictionnaire ?

      Lire la suite

    • Développer l’esprit critique dans toutes les matières

      esprit critique educateurs Avec les nouveaux moyens de communication, les jeunes ont bien du mal à prendre du recul par rapport aux informations qu'ils reçoivent dans leur entourage ou par les médias. Qu'en disent les profs ?

      Lire la suite

    • Pourquoi des cours d’Enseignement Moral et Civique ?

      esprit critique dossier lacomba 02 Suite aux attentats, l’Education Nationale a demandé aux professeurs « une grande mobilisation pour les valeurs de la République. » Comment cela se traduit concrètement ? Par la mise en place d’Enseignement Moral et Civique. Don Bosco Aujourd’hui est allé interroger, Hélène Lacombat, professeur au lycée Notre Dame des Minimes.

      Lire la suite