Volontaire Vides 1Eléonore Maecherling, ancienne élève du lycée Pastré-Grande Bastide de Marseille, est à Ivato depuis janvier. La joie d'apprendre des enfants malgaches, la vie des religieuses toutes données aux jeunes, la volonté des gens à dépasser leurs difficultés est, pour la jeune femme, une vraie leçon de vie.

 

 

Le VIDÈS : MODE D'EMPLOI

 

Les départs en volontariat sont ouverts à tous ceux qui souhaitent faire une expérience de volontariat à l'étranger et s'occuper d'enfants et de jeunes qui en ont le plus besoin. Ils vivent un temps de préparation et de formation en juillet en Belgique ou en France (Lille).

 

1 an à 3 semaines à l'étranger avec le VIDÈS

Ce volontariat allie vie de groupe, animation d'enfants, découvertes culturelles et temps de prière.

 

Pour la Belgique : Sr Bénédicte Pitti

site : www.salesiennes-donbosco.be

 

Pour la France : Sr Marie-Bé Scherperel

site : www.vides-france.com

 

Le V.I.D.È.S est un Organisme international de Volontariat Educatif, créé et organisé par les sœurs salésiennes de Don Bosco.

« A 8000 km de mes racines, je suis plus heureuse que jamais. Je donne mon amour sans condition à tant d'enfants et reçois tellement en retour. Le bonheur est une chose merveilleuse et contagieuse ! Voici maintenant deux mois que je suis ici, à Ivato. Le temps passe trop vite et les jours défilent à une vitesse folle. Je viens de me rendre compte qu’un tiers de ma mission est déjà passé. Le temps est une chose précieuse. J’aimerais pouvoir prendre la télécommande de ma vie et mettre au ralenti cette aventure. Au bout du monde, tout me parait si simple, comme une logique scientifique que personne ne pourrait contredire. Pour la première fois de ma vie, je sais qui je suis et ce que je veux réellement. Les peurs, qui me hantaient en France, ne sont plus que poussières ici. J’ai l’impression d’être forte et que tout est possible. Cette force, c’est celle de mes élèves.

 

Au Centre de Formation Professionnelle, les jeunes ont un courage et une force admirables. Ils ont du talent qui ne demande qu’à pouvoir être extériorisé. Je fais avec eux du français de conversation. Mais il ne s’agit pas uniquement d’une matière qu’on apprend à l’école. Je me rends compte que c’est beaucoup plus. Je veux faire de ce cours un tremplin pour eux. Quelque chose d’utile. Pas uniquement de l’enseignement. En Cours, je fais des ateliers écriture, débats et théâtre. Je vois la grandeur de ces jeunes à chaque fois que je lis leurs textes et à chaque fois qu’ils jouent. Je ne cesse d’être agréablement étonnée par la foi et par le courage qui les habitent.

 

Ces jeunes, ce sont des héros ! Peut-être pas sur une échelle internationale, ni même nationale, mais sur l’échelle d’une vie. Quand on sait les écouter, on peut entendre dans leur voix, voir dans leurs sourires et comprendre dans leurs actes, toute la densité de leur courage.

 

Volontaire videsCes jeunes sont des héros : Je ne cesse d’être émerveillée par la foi, le courage, la volonté qui les habitent

Madagascar est un pays pauvre, me direz-vous, mais il me semble qu’il n’existe aucune richesse comparable à la richesse intérieure. Chaque jour, je ne cesse d’apprendre. Chaque jour, je veux aller plus loin pour ces jeunes merveilleux. En France, trop de jeunes voient l’école comme une obligation. Moi-même, je voyais l’école comme une corvée. Mais la volonté, que j’ai apprise à connaitre ici, est sans égale. Plus d’une heure de marche dans les rizières pour assister à des cours, des élèves qui me demandent de corriger des travaux non demandés, et d’autres qui veulent continuer les cours de français après leurs examens. Ma mission, ce n’est pas seulement de leur enseigner le français mais de croire en eux.
Ma mission passe trop vite mais ma tête ne cesse de se remplir de souvenirs, de morale de vie et j’en suis plus qu’heureuse. J’ai beaucoup de chance et j’en suis consciente. Je viens non pas d’un milieu très aisé, mais ma famille a pu m’aider à réaliser mon rêve, à faire ce voyage. Cela n’est pas possible pour tout le monde, je le sais. Mais je pense que, même à petite échelle, nous sommes tous capable de réaliser un rêve.

 

Ma mission ne consiste pas seulement à leur enseigner le français, mais de croire en eux !

Mon rêve était de partir et de faire de l’humanitaire pour aider les autres. Ici je me rends compte que j’aurais même pu réaliser ce rêve chez moi. Sortir, offrir mon soutien à quelqu’un qui en a besoin, c’est simple et c’est ce que je fais ici. Je pense que nous sommes tous capable de nous donner nous-mêmes les moyens de grandir et de trouver la voie du bonheur. Alors je garderais toujours en mémoire ces jeunes car, comme eux, je veux sourire à la vie malgré les difficultés que je pourrais rencontrer. Je ne veux jamais cesser de voir la beauté des choses les plus simples. Ma mission ne s’arrêtera pas à la fin de mon contrat d’engagement mais elle continuera. Elle continuera tant que d’autres jeunes comme moi s’engageront comme volontaires pour voir la beauté du monde, la partager aux autres et être présent à tous les jeunes du monde. Cette mission, je suis fière du haut de mes vingt-et-un an de pouvoir y participer et je profiterai, d’autant plus, des quatre mois qui me restent à Mada. »

 

 

Propos recueillis par  Sr Marie-Bé Scherperel
VIDÈS
30 juillet 2015

 

 

Pour aller plus loin

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Ines

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite