affiche via don bosco tanzani 002 Les écoles professionnelles salésiennes de Tanzanie tentent de promouvoir les formations professionnelles des filles, y compris les formations techniques. L’ONG Via Don Bosco s’est engagée en 2016 pour briser l'image stéréotypée de la formation professionnelle et pour donner aux filles les mêmes chances que les garçons pour une éducation de qualité.

 

De nombreux obstacles sur le chemin de l'école

Les femmes en Tanzanie sont beaucoup plus nombreuses que les hommes à rester analphabètes. L’occasion d’y suivre une formation professionnelle est très faible. Les préjugés des parents pour qui il n’est pas important que leurs filles apprennent un métier, et encore moins un métier technique, sont des obstacles massifs à leur scolarisation. Faute de perspectives, elles abandonnent très tôt l’école.

 

Dans les écoles partenaires de VIA Don Bosco une action a été réalisée pour que filles et garçons méritent les mêmes chances d’entrer dans l’école et d’apprentissage d’un métier. Et inverser la tendance.

 

Une campagne de sensibilisation contre les stéréotypes : « Je suis une femme de grande valeur »

Pour encourager les filles à suivre une formation professionnelle, les écoles tanzaniennes du réseau Don Bosco ont organisé l’action “ Binti Thamani ”. Cela signifie : « Je suis une femme de grande valeur » en swahili. Ce fut une grande campagne de sensibilisation avec des affiches, une conférence de presse et un spot radio. Les médias sociaux ont également été massivement utilisés pour atteindre le plus de filles possible dans la région.

 

affiche via don bosco tanzani 003 affiche via don bosco tanzani 001

 

Développer l’estime de soi : « Chaque fille est une Binti Thamani»

Un grand événement a été le point culminant de la campagne de sensibilisation. Des bus ont permis aux filles des villages les plus reculés d'assister à l'action. Une fois arrivées, elles pouvaient écouter des conférences pour les inspirer à réaliser leurs rêves et à développer la confiance en elles dans la vie. Certaines filles, déjà en formation professionnelle, agissaient en tant qu’ambassadrices, afin de partager leurs expériences avec d’autres, pour leur faire comprendre à quel point leur formation professionnelle avait changé leur vie.

 

Tanzanie

 

Grâce au programme en Tanzanie, les trois centres de jeunes Don Bosco touchent plus de 1000 jeunes chaque année entre 15 et 28 ans. Année après année, les écoles s'attachent, avec VIA Don Bosco, à fournir une formation de qualité adaptée aux besoins du marché du travail.

 

« Je suis électricienne, diplômée au centre Don Bosco à Iringa »

« Mes études sont importantes pour moi. L'autonomie et l'engagement sont pour moi la clé du succès. Je suis électricienne, diplômée en 2012 au centre Don Bosco à Iringa. Je travaille maintenant. Je sais ce que je vaux et j’ai confiance en moi. Je suis “ Binti Thamani " », déclarait une ancienne étudiante à propos de sa formation au centre.

 

« La plupart d'entre nous entendent que le dur labeur est seulement pour les hommes. Je dis non ! Je suis plombier. J’ai fait un choix intelligent parce que je crois que les femmes peuvent travailler et apprendre les mêmes techniques et compétences. Faites valoir vos chances, chaque fille est une Binti Thamani, chaque femme est une femme précieuse », ajoutait Tuliana Juma, une étudiante en plomberie dans le centre de Dodoma.

 

Un groupe musical tanzanien bien connu, idole des filles : le “ Barnaba-Classic ” a relayé le message avec encore plus de force et a donné, grâce à sa grande notoriété, un écho très important à l'action.

 

« Chaque témoignage des filles était source d'inspiration, et a été, à tous les coups, accueilli avec des acclamations et un tonnerre d'applaudissements. Le groupe populaire Barnaba-Classic a amplifié les voix des filles de façon retentissante. »

 

Cette action fantastique a grandement contribué à briser les stéréotypes. Les filles peuvent elles aussi suivre des formations professionnelles, et s’instruire. Sachant que les femmes instruites décident elles-mêmes, le plus souvent, d'envoyer leurs enfants à l'école, c’est un grand pas en avant pour le pays.

 

 

Bram REEKMANS et Lore STASSEN
Via Don Bosco
14 juillet 2016

 

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Adrien

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite