formation au volontariat vides 001 Comme chaque année, les futurs volontaires V.I.D.È.S se sont préparés en juillet dernier à leur future mission. Les matinées et les soirées étaient réservées à la formation. L’après-midi, avec Sr Valentine Delafon, directrice du Valdocco et son équipe, ils ont animé les activités des enfants autour du thème « Valdo’RIO ». C’est la première étape d’une aventure qu’ils continueront à Madagascar, au Mexique, aux Philippines... Sœur Marie Bé, responsable du V.I.D.È.S nous présente « ses » jeunes qu’elle accompagnera tout au long de leur projet.

 

Direction Madagascar pour Claire, Luc-Emmanuel et Emmanuel

formation au volontariat vides 005 Claire est marseillaise. Elle achèvera, en décembre prochain, son cursus de Conseillère en Economie Familiale et Sociale au lycée Pastré-Grande Bastide. Elle partira à Betafo à Madagascar. Les sœurs y animent une école maternelle et élémentaire et accueillent des jeunes filles qui se préparent à devenir religieuses salésiennes appelées «aspirantes». Elles dirigent également un centre professionnel féminin avec une remise à niveau scolaire ainsi que des cours de couture, de cuisine, d’informatique. La plupart des jeunes filles résident à l’internat d’abord puis dans les foyers.

formation au volontariat vides 009 Luc-Emmanuel est parisien. Il est spécialisé dans le Bâtiment. Il se rendra à Mahajanga à Madagascar. Les salésiens y dirigent un centre de formation professionnelle : bâtiment, mécanique, froid, soudure... et accueillent de nombreux jeunes en internat. C’est aussi une maison de formation avec une quinzaine de jeunes gens appelés «aspirants» qui s’informent et se forment à une éventuelle vie religieuse salésienne. Luc-Emmanuel donnera des cours de français et accompagnera les apprentis dans une matière qu’il connait bien: la construction. Le jeune homme a fait un service civique à Nice. Il a beaucoup apprécié l’accueil réservé, la qualité de la vie communautaire et la passion apostolique des salésiens au Valdocco Nice.

formation au volontariat vides 006 Emmanuel vient d’obtenir son diplôme de moniteur-éducateur à l’Institut Saint Laurent à Lyon. Il se rendra prochainement à Madagascar lui aussi. Il accompagnera les jeunes détenus de la prison de Diego Suarez dans le cadre de l’Association Grandir Dignement, fondée par David et Hélène Muller. En effet, en voyant le travail important réalisé par l’association auprès des jeunes du centre de détention et du quartier des mineurs de la prison de Tananarive, le gouvernement malgache a demandé à Grandir Dignement de venir à Antsiranana (en français Diégo Suarès). C’est encore le début d’une œuvre humanitaire très forte dans laquelle Emmanuel va plonger avec courage et confiance.

Cap sur les Philippines pour Carine

Carine est infirmière non loin de Besançon. Elle se rendra à Manille aux Philippines. Les sœurs ont un établissement scolaire important mais c’est surtout dans le domaine de la santé et des soins que Carine exercera ses talents.

Carine, qui est passionnée par sa profession, se rendra avec le groupe V.I.D.È.S philippins chez les Aétas, une tribu locale qui vit très pauvrement, ainsi que dans les bidonvilles afin de soigner les gens et apprendre aux adolescentes, les règles d’hygiène et de prévention. Elle sera également appelée à se rendre en mission d’urgence lorsqu’un cyclone détruit les habitations des pauvres. Elle apportera aussi son aide à l’infirmière scolaire.

formation au volontariat vides 003 formation au volontariat vides 002

 

Le Mexique pour Anne

Anne a 23 ans. Elle habite Croix et achève ses études d’infirmière. Elle a découvert le V.I.D.È.S par internet, sur le site « Christ on Lille » du diocèse de Lille. La notion de simplicité et d’un esprit de famille dans une vie en communauté, ont particulièrement attiré son attention. Anne accomplira donc sa formation par la suite, car non disponible durant ce mois de juillet, dans une communauté de la Province. Parlant couramment l’espagnol, elle se rendra au Mexique, plus précisément au Chiapas, parmi une population autochtone très pauvre.

Guillaume découvre des talents d’animateur

Jeune parisien, âgé de 17 et nouvellement promu bachelier, Guillaume était surtout là « pour voir et sentir » ce qu’était ce fameux V.I.D.È.S avec le projet de partir après quelques années d’étude ! Intéressé par toutes les propositions de formation : témoignage des bénévoles de Calais, celui d’anciens volontaires et d’une sœur missionnaire au Mali... Guillaume s’est découvert des talents d’animateur auprès des enfants du Valdocco Lille.

 formation au volontariat vides 007 formation au volontariat vides 008

 

 


Mot du jour

ʺ Adolescent, j’ai découvert que Dieu, en la personne de Jésus, nous aimait et m’aimait d’un amour fou, inimaginable, mais très concret. A partir de ce jour, ma vie a changé. Mes faiblesses ne me découragent plus, au contraire, elles sont une raison de m’appuyer entièrement sur l’Amour tout puissant et la Force de mon Père. Presque chaque jour, depuis lors, je vois dans ma vie des signes tangibles de l’Amour de Dieu. 

… Malgré mes fautes et mes faiblesses, j’expérimente cette paix et cette joie quelles que soient les difficultés et les divisions qui nous entourent. ʺ

Le roi Baudouin était ʺ un pasteur selon le cœur de Dieu ʺ. A l’heure où tout nous pousse au pessimisme stérile, à la peur du lendemain, soyons passeurs d’espoir et artisans de paix, humanisons la vie !

j offre une messe

temoignages

Défi Citoyenneté 2025

Multimédia

Formation Médiation : Pourquoi proposer
la médiation dans une école ?
Voir l'article

Père Daniel Federspiel devant les lycéens
de l’Ouest : le défi citoyenneté
Voir l'article

La journée Don Bosco au Bocage à
Chambery
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Éduquer à la fraternité par Jean-Marie Petitclerc

      eduquer a la fraternite 001 « Former d’honnêtes citoyens », tel fut l’un des objectifs majeurs de Don Bosco. Son vocable républicain surprend quand on sait qu’au XIXème siècle en Italie, Eglise et République ne faisaient pas bon ménage. Eduquer à la citoyenneté, pour Jean Bosco, c’est essentiellement promouvoir la fraternité.

      Lire la suite

    • Argenteuil, Liège, Lille, Lyon, Paris : quand les paroisses et leurs partenaires fêtent St Jean Bosco

      fete saint jean bosco 2017 argenteuil 006 Autour du 31 janvier, écoles, œuvres sociales et paroisses du réseau Don Bosco fêtent leur saint patron. C’est une belle occasion où les jeunes de ses différentes structures se retrouvent pour vivre diverses animations.  En 2017, la tradition a montré encore un visage jeune de « nos » paroisses. Grâce aux laïcs et aux partenaires, les fêtes au nord comme au sud ont exprimé la vitalité et la joie du charisme salésien ! Témoignages...

      Lire la suite

    • Chambéry : Le Bocage fait de la fête Don Bosco une journée de solidarité internationale

      chambery boccage fete don bosco 004 La réussite de la journée du 31 janvier réside dans la cohésion d’une équipe éducative et la participation des élèves dès sa conception. Plusieurs centaines de lycéens du Bocage ont bénéficié d’une sensibilisation à la dimension internationale autour d’une vingtaine d’ateliers. Hortense Destremau, animatrice en pastorale scolaire, Fabienne Dumas, enseignante en histoire-géo et Julien Cottarel, président de l’association « Les enfants de Bobo » transmettent les clés de cette réussite.

      Lire la suite

    • Les ouvriers se parlent avec les mains

      Alain Klinkenberg Parc industriel de Grâce-Hollogne à Liège. Les Ateliers du Monceau s’étalent sur 6 hectares de terrain, 20.000 m2 de bureaux et d’ateliers. Alain Klinkenberg dirige une entreprise où l’on fabrique des palettes, des ossatures en bois ou des cloisons. Les ouvriers, dont beaucoup sont jeunes, communiquent avec les mains. Il y règne une atmosphère singulière.

      Lire la suite

    • Rencontre des directeurs de communauté à Lyon autour du conseiller régional, le Père Tadeusz

      directeur sdb pere tadeusz 001 Toutes les communautés salésiennes de Don Bosco de France et de Belgique-sud étaient représentées. Les responsables de communauté, appelés directeurs, se sont retrouvés à Lyon, au Centre Jean Bosco, les 30 et 31 janviers 2017. Ce fut l'occasion de revoir le Père Tadeusz Rozmus, conseiller régional pour l’Europe Centre-Nord des salésiens de Don Bosco.

      Lire la suite

    • Lyon - Aux Minimes, les élèves construisent des ponts

      lyon les minimes 190 ans 003 Vendredi 27 Janvier, l’établissement scolaire des Minimes de Lyon était en fête : les élèves et les adultes célébraient, en même temps que la Saint Jean Bosco, leurs 190 ans de fondation. Au total : 600 lycéens et 500 collégiens ont participé à une journée sous le thème « citoyens du monde ».

      Lire la suite