bruxelles benin via don bosco 01 Comment pouvons-nous faire des vrais citoyens de nos jeunes ? C'est une question sur laquelle beaucoup d'enseignants débattent. Jérôme Merckx, a travaillé pendant un an avec ses élèves –avec le soutien de Via Don Bosco - à une culture citoyenne ouverte et internationale. Ils sont actuellement au Bénin.

 

VIA DON BOSCO LOGO 

 

Le groupe, composé de 12 élèves et de 4 enseignants, Saint-Vincent de Paul (Bruxelles, Forest) était du 1er au 13 avril 2018 au Bénin.

Sur la page Facebook : Via Don Bosco et sur leur blog

 

Pouvez-vous expliquer le contenu du projet mené avec Via Don Bosco qui a mené vos élèves au Bénin ?

En 2017, nous étions 4 profs à lancer un projet de solidarité internationale au sein de l’école. L’objectif était d’aborder des questions de société autour des préjugés, stéréotypes et discriminations. À une séance d’information, on a expliqué aux élèves qu’il y aurait des ateliers thématiques et peut-être un voyage d’échange. On a ensuite sélectionné une quinzaine d’élèves.

Nous avons organisé avec l’aide de VIA Don Bosco des ateliers sur la migration et les réfugiés, sur l’éducation aux médias et sur l’égalité femme/homme. Et cela a débouché sur des vidéos pour sensibiliser les autres élèves à ces thématiques et l’organisation d’une semaine de la citoyenneté dans l’établissement.

 Éducation à la Citoyenneté Mondiale et Solidaire

 L’école de Bruxelles participe à « Move with Africa », un projet d’Éducation à la Citoyenneté Mondiale et Solidaire (ECMS) initié par La Libre avec la participation de 8 ONG belges. Chaque ONG organise avec un groupe d’élèves et d’enseignants des ateliers thématiques ainsi que des ateliers de développement de soi en vue d’un voyage d’échange interculturel dans un pays d’Afrique.

Pourquoi participer à Move with Africa ?

Le projet Move with Africa a une approche plus globale par rapport au rôle d’acteur des jeunes pour changer la société. Etre retenu pour un projet qui débouche sur un voyage interculturel a permis de garder les élèves motivés. Les ateliers des mercredis après-midi, le weekend de préparation et la récolte de fonds ont beau exiger une implication considérable, la récompense de partir au Bénin dans un centre Don Bosco à la rencontre d’autres jeunes est plus grande.

 L’expérience vous intéresse ?

 Vous souhaitez travailler avec Via Don Bosco sur un projet international, contactez www.viadonbosco.org/fr/education

Comment la collaboration avec VIA Don Bosco se passe-t-elle ?

Je dois dire que c’est assez extraordinaire ! J’adhère complètement à la pédagogie proposée où l’on se base sur la connaissance des élèves. Les ateliers de VIA Don Bosco leur laisse beaucoup de place pour s’exprimer, apprendre par le jeu et s’approprier le projet. On leur témoigne notre confiance en leur confiant des responsabilités, chose dont ils n’ont pas l’habitude. Et ceci est très formateur !

Percevez-vous déjà des changements chez les élèves ?

bruxelles benin via don bosco 02 La majorité d’entre eux ont ouvert leur esprit et sont maintenant beaucoup plus dans le questionnement que dans le jugement. Par exemple, ils ont changé leurs avis sur les immigrés, notre société et les médias jouant un rôle prépondérant dans la mise en place de ces idées préconçues. Au départ, ils avaient un rejet pour ces personnes par peur que celles-ci viennent prendre leur travail. Maintenant, ils n’ont pas non plus la naïveté de croire qu’il y a des solutions toutes faites, mais ils comprennent que le rejet n’est pas une réponse raisonnable. Le voyage leur permettra peut-être de s’intéresser davantage aux causes des inégalités économiques qui poussent des personnes à quitter leur pays dans l’espoir d’un meilleur avenir.

Faut-il spécialement partir dans un pays en voie de développement pour sensibiliser et mobiliser les élèves ?

Il y a 36 manières de faire de l’ECMS et il n’y a pas une qui soit meilleure que l’autre. L’avantage du voyage, quand celui-ci est bien encadré, est qu’il permet de combiner savoir, savoir-être et savoir-faire plus facilement. Mais pour moi, 1 an c’est trop court. À ce propos, je trouve l’initiative du projet Youth 4 Change de VIA Don Bosco fort intéressante aussi.

Qu’est ce qui vous pousse à faire de l’éducation citoyenne ?

Ça ne vient pas que de moi, ça vient des élèves ! En cours, ils posent énormément de questions de société, donc on en parle. Laisser place au débat, c’est déjà faire de l’ECMS. Bien sûr, pour que cela tienne sur la longueur, il vaut mieux s’outiller, s’informer sur le sujet, mettre un cadre et lier cela au programme.


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Adrien

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite