st bd lyon Le 27-28 janvier à Lyon, trois maisons Don Bosco fêtaient ensemble Saint Jean Bosco : le Valdocco, les trois paroisses confiées aux Salésiens et l'établissement scolaire les Minimes. Le thème de la fête était le cirque. Tous les jeunes se sont donc rendus à « Don Boscocircus », c'est à dire à l'établissement scolaire les Minimes.

 

Le défi était de donner de la joie à un clown triste

Les plus jeunes ont participé à un grand jeu pour retrouver un clown mystérieusement disparu pendant que les adolescents se défiaient dans un grand tournoi sportif. Les équipes rassemblaient dans l'enthousiasme des jeunes des cités et des quartiers plus aisés.

Le soir, une parade de cirque a ouvert la la veillée. Démonstrations de hip-hop, de danses modernes, de théâtre et de musique : il s'agissait de rendre la joie à un clown triste. A chaque numéro, un enfant venait tirer d'un immense cœur en tissu blanc un carré de couleur vive, signe de la joie qui grandissait dans le cœur du clown et de chacun !

Avez-vous envie de grandir ?

Dimanche, la messe de Saint Jean Bosco a démarré en fanfare avec de jeunes jongleurs. Les enfants étaient à l'honneur. Le père Petitclerc leur a même demandé de grimper debout sur les bancs de l'église pour répondre à une question : « Avez-vous envie de grandir ? » à laquelle tous répondirent par un « oui » franc. Conclusion, redevenons comme des petits enfants, ayons toujours en nous le désir de grandir !

Tenez bon !

 A midi, un repas très convivial réunissait toute la famille salésienne aux Minimes. Enfin, lundi soir, une centaine de personnes se retrouvaient pour écouter une conférence fort appréciée du Père Petitclerc sur le thème : « Comment aider notre enfant à grandir ». « Tenez bon », tel pourrait être le message à retenir : soyez présents, accompagnez-les, mettez des limites et ils grandiront en confiance.

 

db3 ptedb5 pte

db4ptedb7pte

 

db9ptedb8 pte

 

db11ptedb12pte

 

db13ptedb16 pte

db17 ptedb18 pte

db20 ptedb21 pte

db22 pte


Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite