Inauguration-Valdocco-Nice 1003Vendredi 1er février, plus d'une trentaine de personnes ont participé à la présentation officielle du Valdocco de Nice !
En effet, depuis janvier 2012, un secteur prévention a ouvert ses portes sur les quartiers Est de Nice, afin d'accompagner et de soutenir les adolescents en difficulté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inauguration-Valdocco-Nice 1002Emmanuel Besnard, sdb, présente le Valdocco NiceCette ouverture fait suite au travail de recherche-action conjointement menée par l'IFMV (Institut de Formation à la Médiation du Valdocco) et le Lycée Professionnel Don Bosco sur la thématique de l'accompagnement des jeunes en situation de décrochage scolaire. En effet, au cours de cette étude, il est apparu opportun d'expérimenter un « tiers-lieu » pour quelques jeunes, entre école et famille, et entre temps scolaire et temps de loisirs. L'objectif de ce tiers-lieu serait d'accompagner ces jeunes d'une manière un peu différente qu'à l'intérieur de l'école. Voila pourquoi un service d'accompagnement éducatif et scolaire (SAES) s'est ouvert à titre expérimental de février à juin 2012.

 

Suite à ces premiers pas, en septembre dernier, l'équipe du Valdocco Nice a pris sa vitesse de croisière autour de trois axes de travail : l'animation des projets socio-éducatifs de la classe SLAM (classe relais) du lycée Professionnel Don Bosco, l'animation du SAES accueillant des collégiens du quartier repérés en grandes difficultés par leurs établissements scolaires, et enfin l'animation d'ateliers et sorties périscolaires durant des congés scolaires.

 


En présence de Michel Vantalon (Président de l'association) et de Jean Marie Petitclerc (Directeur Général), la présentation de vendredi dernier a été l'occasion de parler des réalisations de ces projets et d'écouter quelques témoignages de jeunes participants. Les auditeurs présents ont pu également repérer les visages des personnes s'engageant au quotidien dans ces projets, qu'il s'agisse des permanents de l'équipe ou des différents bénévoles.

 

 

Inauguration-Valdocco-Nice- 1002Présentation du Serious Game « Tactique Pro »L'autre temps fort de la rencontre fut la présentation du Serious Game « Tactique Pro ». Fruit du partenariat entre la société niçoise IDECA et le Valdocco. Ce « jeu vidéo sérieux » a pour ambition d'accrocher des jeunes en difficultés d'insertion afin de les aider à travailler sur leur comportement professionnel : stratégies pour trouver un stage, préparation d'entretiens d'embauche, gestion des conflits, maîtrise des émotions, adaptation des codes de langage, etc... Le jeu est rendu vivant par huit personnages principaux et plusieurs quêtes à parcourir. Le joueur entre dans la partie en aidant un des personnages principaux de son choix à avancer dans sa recherche d'emploi ou de formation. Ainsi, ce jeu se donne pour objectif de devenir un réel outil au service de l'insertion des jeunes en difficulté comme de leurs accompagnateurs. Pour réussir, des formations à l'utilisation de ce jeu se mettront en place d'ici quelques semaines un peu partout en France.

Pour conclure, Jean Marie Petitclerc redisait avec force cette intuition de Jean Bosco : « Sans confiance, il n'y a pas d'éducation possible ». Et le père Enger de compléter : « Sans confiance, pas de société possible » ! Les deux ont clôturé la soirée en souhaitant une longue route au Valdocco de Nice.

  

 

 

Inauguration-Valdocco-Nice 1005Michel Vantalon (Président de l'association) et
Jean-Marie Petitclerc (Directeur général)


Mot du jour

2018, une Année aux multiples défis… dont un nous interpelle plus fortement : le défi de l’éducation. Une société qui n’a pas comme premier souci l’éducation des jeunes est une société qui va à sa perte.

Ecoutons Don Bosco parler aux jeunes ! Il nous ouvre des portes... Parfois nous parlons beaucoup de Don Bosco, mais ne vaudrait-il pas mieux parler un peu moins de lui et parler beaucoup plus comme lui ?

Regardons Laura Vicuňa, jeune argentine, élève des Sœurs Salésiennes, que nous fêtons aujourd’hui comme Bienheureuse. Sa vie toute simple, donnée par amour, est le fruit de l’éducation reçue.

Avec les jeunes d’aujourd’hui que certains sociologues qualifient de « sans père, ni maître », essayons d’entrer dans un dialogue du cœur à cœur qui ouvre un chemin de confiance et d’amitié, qui propose une formation intégrale et un chemin de joie et d’intériorité spirituelle.
L’éducation n’est-elle pas avant tout « une affaire de cœur » ?

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « certains jeunes vivent mal Noël »

      rue de NoëlBientôt Noël, les rues et les maisons s’illuminent ! Il est temps de réfléchir à la fête, avec amis, famille, belle-famille… L’effervescence est au rendez-vous ! Pourtant, c’est l’une des périodes les plus difficiles pour les jeunes en institution. Voici le témoignage de Jean-Marie Petitclerc, qui durant 30 ans a dirigé des institutions sociales salésiennes.

      Lire la suite

    • Culture des jeunes : le rêve de devenir Youtubeurs

      YouTubeurs L’univers de Youtube est d’une grande richesse (musique, films…), mais les jeunes sont passionnés par ce que l’on appelle les youtubeurs. Vous connaissez ?

      Lire la suite

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite