Inauguration-Valdocco-Nice 1003Vendredi 1er février, plus d'une trentaine de personnes ont participé à la présentation officielle du Valdocco de Nice !
En effet, depuis janvier 2012, un secteur prévention a ouvert ses portes sur les quartiers Est de Nice, afin d'accompagner et de soutenir les adolescents en difficulté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inauguration-Valdocco-Nice 1002Emmanuel Besnard, sdb, présente le Valdocco NiceCette ouverture fait suite au travail de recherche-action conjointement menée par l'IFMV (Institut de Formation à la Médiation du Valdocco) et le Lycée Professionnel Don Bosco sur la thématique de l'accompagnement des jeunes en situation de décrochage scolaire. En effet, au cours de cette étude, il est apparu opportun d'expérimenter un « tiers-lieu » pour quelques jeunes, entre école et famille, et entre temps scolaire et temps de loisirs. L'objectif de ce tiers-lieu serait d'accompagner ces jeunes d'une manière un peu différente qu'à l'intérieur de l'école. Voila pourquoi un service d'accompagnement éducatif et scolaire (SAES) s'est ouvert à titre expérimental de février à juin 2012.

 

Suite à ces premiers pas, en septembre dernier, l'équipe du Valdocco Nice a pris sa vitesse de croisière autour de trois axes de travail : l'animation des projets socio-éducatifs de la classe SLAM (classe relais) du lycée Professionnel Don Bosco, l'animation du SAES accueillant des collégiens du quartier repérés en grandes difficultés par leurs établissements scolaires, et enfin l'animation d'ateliers et sorties périscolaires durant des congés scolaires.

 


En présence de Michel Vantalon (Président de l'association) et de Jean Marie Petitclerc (Directeur Général), la présentation de vendredi dernier a été l'occasion de parler des réalisations de ces projets et d'écouter quelques témoignages de jeunes participants. Les auditeurs présents ont pu également repérer les visages des personnes s'engageant au quotidien dans ces projets, qu'il s'agisse des permanents de l'équipe ou des différents bénévoles.

 

 

Inauguration-Valdocco-Nice- 1002Présentation du Serious Game « Tactique Pro »L'autre temps fort de la rencontre fut la présentation du Serious Game « Tactique Pro ». Fruit du partenariat entre la société niçoise IDECA et le Valdocco. Ce « jeu vidéo sérieux » a pour ambition d'accrocher des jeunes en difficultés d'insertion afin de les aider à travailler sur leur comportement professionnel : stratégies pour trouver un stage, préparation d'entretiens d'embauche, gestion des conflits, maîtrise des émotions, adaptation des codes de langage, etc... Le jeu est rendu vivant par huit personnages principaux et plusieurs quêtes à parcourir. Le joueur entre dans la partie en aidant un des personnages principaux de son choix à avancer dans sa recherche d'emploi ou de formation. Ainsi, ce jeu se donne pour objectif de devenir un réel outil au service de l'insertion des jeunes en difficulté comme de leurs accompagnateurs. Pour réussir, des formations à l'utilisation de ce jeu se mettront en place d'ici quelques semaines un peu partout en France.

Pour conclure, Jean Marie Petitclerc redisait avec force cette intuition de Jean Bosco : « Sans confiance, il n'y a pas d'éducation possible ». Et le père Enger de compléter : « Sans confiance, pas de société possible » ! Les deux ont clôturé la soirée en souhaitant une longue route au Valdocco de Nice.

  

 

 

Inauguration-Valdocco-Nice 1005Michel Vantalon (Président de l'association) et
Jean-Marie Petitclerc (Directeur général)


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s2 e4

À la question : « Ce que je ne pourrais pas pardonner ? » la réponse fait quasiment l’unanimité : « la trahison ! ». Que ce soit en amitié ou en amour, c’est ce qui est pour les jeunes le plus difficilement pardonnable. « Quand tu me trahis, tu me plantes un couteau dans le dos. » nous dit Michelle

Maëva exprime bien que derrière cette immense déception de la trahison il y a la perte d’une importante valeur : la confiance. « Il n’y a pas de relation sans confiance. Une fois qu’elle est trahie, elle est très difficile à redonner. » Don Bosco a mis la confiance au cœur de son système éducatif. C’est dire son importance et la nécessité de la préserver dans la relation avec les jeunes.

Question : Les jeunes semblent nous dire que l’impardonnable est définitif. Cela pose pour nous la question de l’éducation au pardon et de sa dimension chrétienne. Voir le premier témoignage du film « Human » de Yann Arthus-Bertrand.

Voir le 4è épisode de la saison 2 : L’impardonnable ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite