Giel-USA001Pour la quatrième édition, 13 élèves de terminale du lycée Giel Don Bosco s'envoleront pour un séjour linguistique et culturel de 12 jours à Los Angeles au mois de mars prochain.

 

 

 

 

Les organisateurs Annie Szubert , professeur d'anglais et Alain Pouliquen, professeur d'économie, piloteront ce projet sur lequel certains jeunes très motivés travaillent depuis la classe de seconde. Nicolas, élève de terminale bac pro, a financé 75% de son séjour grâce à des actions ponctuelles de vente de chocolats ou de fleurs. En effet, l'organisation et le financement de ce séjour requiert beaucoup d'investissement ainsi qu'une excellente connaissance du terrain : « rien ne peut être laissé au hasard lorsque l'on emmène des élèves si loin » précisent les organisateurs.

 


Sur place les élèves occuperont une maison louée pour eux au bord du Pacifique et devront s'organiser pour les achats, la cuisine, ou toutes les tâches ménagères. Cet aspect de la vie quotidienne favorise une grande autonomie.
Le voyage de l'année dernière avait permis de tisser des liens avec l'école Don Bosco Technical Institute et renforcer les partenariats existants avec les entreprises locales.
A noter que deux élèves de terminale maintenance moto avaient pu effectuer un stage de 8 semaines à Los Angeles, l'un deux doit prochainement s'installer à Santa Monica.
Cette recherche de l'Eldorado sera une grande première pour ces élèves dont la plupart n'ont jamais quitté l'hexagone. Certains redoutent les 12 heures d'avion mais sont assurés que la récompense sera au bout : pour preuve un programme de visites bien chargé : une concession Harley Davidson, une prestigieuse collection privée de voitures, le barrage Hoover Dam sur le Colorado, Hollywood, Beverly Hills, les studios de cinéma et même une nuit à Las Vegas.


Un carnet de voyage réalisé par les participants et disponible en ligne permettra de fixer ces moments inoubliables.
Les voyages précédents avaient permis aux jeunes de prendre conscience que la quantité de « clichés » concernant les américains étaient très éloignés de la vérité.


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p
  • Société

    • Cultures jeunes : Sportifs engagés !

      pixabay Pexels Chaque année, ça recommence. Quoi donc ? Mais Roland Garros, bien sûr. En tant que sportifs, passionnés de tennis, nous souhaitons vivre ce temps d’immenses rencontres autour de nos champions, de nos idoles.

      Lire la suite

    • Ils nous parlent de l’Europe

      don bosco minimes europe En novembre dernier, 60 élèves, en 3è à l'école Notre-Dame-des-Minimes à Lyon, sont partis dans l’Est de la France pour un voyage scolaire d’une semaine intitulé : « Voyage de mémoire. De la guerre à la paix ». Ils ont découvert les lieux des deux guerres mondiales ainsi que le parlement européen de Strasbourg. Mathis, Thomas et Mathis nous parlent de leurs visions de l’Europe.

      Lire la suite

    • Construire l’Europe aux yeux des jeunes

      MSJ jeunes vote europe 01 Ils n’étaient pas encore nés lorsque la Communauté Economique Européenne a été créée en 1957. Ils ont entre 20 et 30 ans. Pablo est espagnol, Antonija croate, Anne-Florence française. Engagés dans le Mouvement Salésien des Jeunes au sein de leur pays et au niveau de l’Europe, ils nous partagent leur vision de l’Europe et ce que le « vieux continent » apporte à leur pays.

      Lire la suite

    • Les citoyens ont besoin de l’Europe

      citoyens europe don bosco 2019 02 Bogna Suda est polonaise. Elle travaille au Parlement européen depuis plus de 15 ans. Elle est conseillère dans un groupe politique et dirige une équipe de 9 personnes. Elle explique le travail du Parlement et relève les défis à venir.

      Lire la suite