Petitfils 2 355x248pxCe que nous savons de Jésus, nous le tenons des Evangiles, de brèves notations chez des historiens romains et de découvertes archéologiques. La connaissance de l'époque et le recours à l'exégèse historico-critique éclairent l'ensemble. Enquête sur le Jésus de l'Histoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Christian Petitfils, historien réputé, spécialiste de l'Ancien Régime, a donné une conférence très enrichissante devant une salle comble à la paroisse Saint Jean Bosco de Paris 20ème arrondissement, le jeudi 21 février. Ecrire une vie de Jésus et en parler, n'était-ce pas un challenge pour un spécialiste des 17° et 18° siècles ? On ne peut pas raconter la vie de Jésus comme celle d'un personnage de l'époque moderne !

 

 

Une démarche historique et une recherche scientifique sérieuse

S'attaquer au sujet de Jésus peut paraître une ambition énorme et ardue. Il y a tant de livres sur Jésus et souvent les polémiques à leur égard ne manquent pas. A entendre l'orateur, nous devinons son long travail de recherche – quelque 25 années – pour resituer le Jésus de l'histoire. A l'écouter on connaît mieux l'enracinement historique et religieux de Jésus, et son enracinement palestinien.

 

Couv Petifils

Les évangiles canoniques nous livrent des faits et des discours globalement fiables, mais leurs rapports à l'Histoire ne sont pas identiques, commente Jean-Christian Petitfils. Les évangiles dits synoptiques (Matthieu, Marc et Luc) ne sont pas des témoins directs. En revanche, le quatrième est celui d'un disciple de la première heure, un témoin oculaire, Jean. Ce Jean ne serait pas le fils de Zébédée, le pêcheur du lac de Tibériade, mais un disciple de Jérusalem, portant le même nom et qui faisait partie du haut sacerdoce juif. C'est à la fois le plus mystique et le plus historique, poursuit notre historien. Tout en s'appuyant sur des recherches scientifiques rigoureuses son propos reste toujours ouvert sur le mystère de la foi chrétienne.

En guise d'épilogue : la question "qui suis-je ?" se pose encore

Jean-Christian Petitfils terminera sa conférence en disant « qu'il y a là un phénomène unique, que l'historien armé de sa seule science ne peut pénétrer. De ce point de vue le Jésus de l'histoire, auquel les disciples renvoient, reste une énigme, un mystère insondable. « Pour vous qui suis-je ? » leur avait-il demandé. Près de deux mille ans plus tard, la question se pose encore. A chacun, en conscience, d'y répondre ».


Avant de se quitter, Jean-Christophe Petitfils répondit aux questions des auditeurs, tant l'attention portée à ses propos avait été grande. Il dit aussi l'intérêt qu'il portait au linceul de Turin, au suaire d'Oviedo et à la tunique d'Argenteuil, trois reliques qui constituent une source très précieuse pour éclairer le déroulement de la Passion.

 

La fascination du public, croyant ou incroyant, pour le personnage de Jésus est profonde. Sans doute témoigne-t-elle d'une quête de sens et de spiritualité dans une société largement sécularisée, où s'effondrent les connaissances de base que dispensait naguère la catéchèse traditionnelle. C'est ce que donne à penser les propos et le livre « Jésus » de Jean-Christian Petitfils, un livre - qui plus est - écrit dans une langue claire, élégante et agréable !

 

Père Job INISAN, curé
28 février 2013

 

 

 


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite