Passion 2 180x180Vous m'entendez sur le plateau ? Difficilement ! Car ils sont nombreux sur le plateau. Pas toujours concentrés sur le rôle au bout d'une journée de répérition. Des comédiens humains. Des amateurs volontaires et humains, comme l'étaient, Jean, Jésus, Pilate, Caïphe. C'est ainsi depuis 81 ans !

 

 

 

 

 

 

 


Un spectacle, une tradition, du travail avant tout

Le 1er dimanche de carême, chaque année, des personnes du quartier de l'Est parisien, au nombre de 70, jouent la Passion pendant 6 semaines. C'est une tradition dans le quartier. Mais surtout, un spectacle. C'est le travail d'une troupe composée de personnes qui ne veulent pas jouer « gnangnan », mais vivants : spontanés, naturels. On le sent, quand on les voit sur scène ou dans les coulisses, les comédiens ne jouent pas vraiment un rôle. 

LA PASSION EN CHIFFRES

 

Plus de 190 000 spectateurs depuis 1932
environ 10 représentations chaque année
70 personnes sur et hors scène
81 ans de tradition
681 représentations déjà données

Théâtre De Ménilmontant
15, rue du retrait - 75020 Paris
Métro : Gambetta - Bus : 26 - 61 - 64 - 96

Prochaines représentations :
les vend. 12, sam.13, dim. 14 avril
et les vend. 19, sam. 20, dim. 21 avril.

Location : 01 46 36 98 60 ou sur le site

Comment interpréter un personnage de la Passion ?

Alors comment jouer la Passion ?  Le questionnement est présent pour chacun des comédiens. La question en amène d'autres : qu'est ce que je présente de mon personnage ? Des doutes aussi : est ce que cela correspond à ce que les gens imaginent ? Et enfin : moi, comment personnellement j'habite ce rôle ? (Voir l'interview du Jésus dans une des vidéos du Jour du Seigneur réalisées sur ce spectacle)

La sincérité des questionnements de chacun des comédiens rend ce spectacle intense et beau.

 

Jean Michel Coignard met toute son énergie pour gommer tout ce qui peut ressembler à une représentation, donner le sentiment du « déjà vu ». Il veut donner la fraîcheur, la spontanéité.
C'est la ligne directrice, réussie, de ce spectacle.

Hélène Boissière
11 avril 2013

 

 

 

La Passion
d’après les quatre Évangiles
Mise en scène : Jean-Michel Coignard et Jean-Baptiste Richardet
Récitant : Michael Lonsdale
Musique : René Aubry- Création lumière : Marc Robidou
Jésus : Théophile de La Ronde - et 70 participants dont 35 comédiens

 

Dans une forme et un langage actuels, ce spectacle surprend pour mieux témoigner. On questionne. On doute. On interroge et on s’interroge sur les actes, la logique et les décisions de chacun des protagonistes. On se surprend à écouter Judas exposer sa façon de voir et de concevoir la vie et les relations d’amitié. On se laisse prendre par la vie des uns et des autres. On va même jusqu’à imaginer que, le temps de la représentation, le cours de cette histoire pourrait bien changer. C’est la preuve que l’émotion passe et qu’un peu d’audace permet d’aiguiser la curiosité et d’éveiller un champ de réflexions chez les plus réfractaires. Car ici, pas besoin d’être croyant pour jouer dans La Passion ou pour venir la voir. Athées ou fidèles, la scène et la salle sont ouvertes à tous.
Alors, il est peut-être bien là le secret de La Passion à Ménilmontant. Dans ce lien qui se tisse entre les acteurs et qui relie les spectateurs, et ce depuis déjà 81 ans. Une prouesse ? Non ! Du travail avant tout ! Mais surtout, un réel plaisir de jouer, de se rencontrer, de se retrouver et de participer à l’élaboration d’une belle aventure.

Jean-Michel COIGNARD & Jean-Baptiste RICHARDET
Metteurs en scène

 

Passion 3 355x248Passion 5 355x248

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mot du jour

En ces jours de rentrée, je rêve que les jeunes soient différents de l’année passée : « ah s’ils pouvaient courir pour rejoindre les cours,... pour rejoindre mon cours !!! » … Et je ne me lasse pas de leur exprimer : « arrêter de traîner les pieds ! » … J’oublie que le jeune rêve aussi que je sois différent de l’année passée : « ah si les adultes pouvaient prendre le temps de traverser la cour ». Très attaché à l’importance pour l’adulte de s’approcher des jeunes, de participer à leurs conversations, de s’intéresser à leurs passions, d’écouter leurs interrogations, Don Bosco lui-même a pleuré amèrement en constatant que ses éducateurs avaient tout simplement zappé cette posture éducative essentielle. Oser un bonjour. Tendre une main. Lâcher un sourire. Accueillir une question. Proposer un dialogue. Prendre le temps de traverser la cour de récré, ce lieu qui n’a pour seule frontière que le Ciel … et le cœur du jeune… Tout à l’heure, quand mon collègue m’invitera à me réfugier derrière un café dans la salle des profs, je lui répondrai simplement : « j’peux pas, j’ai cour ! ».

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite

    • Don Bosco et l’abbé Rosmini

      Antonio Rosmini et Don Bosco Don Bosco a vécu entouré de saints et d’hommes de grande qualité. Parmi eux l’abbé Rosmini, brillant intellectuel de son siècle, et curieusement peu connu hors d’Italie. Don Bosco et lui se rejoignaient dans le but assigné à l’éducation : le salut des âmes, par la morale et la religion catholique.

      Lire la suite