Passion 2 180x180Vous m'entendez sur le plateau ? Difficilement ! Car ils sont nombreux sur le plateau. Pas toujours concentrés sur le rôle au bout d'une journée de répérition. Des comédiens humains. Des amateurs volontaires et humains, comme l'étaient, Jean, Jésus, Pilate, Caïphe. C'est ainsi depuis 81 ans !

 

 

 

 

 

 

 


Un spectacle, une tradition, du travail avant tout

Le 1er dimanche de carême, chaque année, des personnes du quartier de l'Est parisien, au nombre de 70, jouent la Passion pendant 6 semaines. C'est une tradition dans le quartier. Mais surtout, un spectacle. C'est le travail d'une troupe composée de personnes qui ne veulent pas jouer « gnangnan », mais vivants : spontanés, naturels. On le sent, quand on les voit sur scène ou dans les coulisses, les comédiens ne jouent pas vraiment un rôle. 

LA PASSION EN CHIFFRES

 

Plus de 190 000 spectateurs depuis 1932
environ 10 représentations chaque année
70 personnes sur et hors scène
81 ans de tradition
681 représentations déjà données

Théâtre De Ménilmontant
15, rue du retrait - 75020 Paris
Métro : Gambetta - Bus : 26 - 61 - 64 - 96

Prochaines représentations :
les vend. 12, sam.13, dim. 14 avril
et les vend. 19, sam. 20, dim. 21 avril.

Location : 01 46 36 98 60 ou sur le site

Comment interpréter un personnage de la Passion ?

Alors comment jouer la Passion ?  Le questionnement est présent pour chacun des comédiens. La question en amène d'autres : qu'est ce que je présente de mon personnage ? Des doutes aussi : est ce que cela correspond à ce que les gens imaginent ? Et enfin : moi, comment personnellement j'habite ce rôle ? (Voir l'interview du Jésus dans une des vidéos du Jour du Seigneur réalisées sur ce spectacle)

La sincérité des questionnements de chacun des comédiens rend ce spectacle intense et beau.

 

Jean Michel Coignard met toute son énergie pour gommer tout ce qui peut ressembler à une représentation, donner le sentiment du « déjà vu ». Il veut donner la fraîcheur, la spontanéité.
C'est la ligne directrice, réussie, de ce spectacle.

Hélène Boissière
11 avril 2013

 

 

 

La Passion
d’après les quatre Évangiles
Mise en scène : Jean-Michel Coignard et Jean-Baptiste Richardet
Récitant : Michael Lonsdale
Musique : René Aubry- Création lumière : Marc Robidou
Jésus : Théophile de La Ronde - et 70 participants dont 35 comédiens

 

Dans une forme et un langage actuels, ce spectacle surprend pour mieux témoigner. On questionne. On doute. On interroge et on s’interroge sur les actes, la logique et les décisions de chacun des protagonistes. On se surprend à écouter Judas exposer sa façon de voir et de concevoir la vie et les relations d’amitié. On se laisse prendre par la vie des uns et des autres. On va même jusqu’à imaginer que, le temps de la représentation, le cours de cette histoire pourrait bien changer. C’est la preuve que l’émotion passe et qu’un peu d’audace permet d’aiguiser la curiosité et d’éveiller un champ de réflexions chez les plus réfractaires. Car ici, pas besoin d’être croyant pour jouer dans La Passion ou pour venir la voir. Athées ou fidèles, la scène et la salle sont ouvertes à tous.
Alors, il est peut-être bien là le secret de La Passion à Ménilmontant. Dans ce lien qui se tisse entre les acteurs et qui relie les spectateurs, et ce depuis déjà 81 ans. Une prouesse ? Non ! Du travail avant tout ! Mais surtout, un réel plaisir de jouer, de se rencontrer, de se retrouver et de participer à l’élaboration d’une belle aventure.

Jean-Michel COIGNARD & Jean-Baptiste RICHARDET
Metteurs en scène

 

Passion 3 355x248Passion 5 355x248

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite