TAF 1 355Dans le cadre d'un partenariat entre le Valdocco Nice et le Secours Catholique, les adolescents du service d'accompagnement éducatif et scolaire du Valdocco Nice ont réalisé un chantier, autrement appelé TAF (Travail d'Auto-Financement), durant les derniers congés de printemps. Sur le fond, le but de ces TAF est d'aider les jeunes à sortir du désœuvrement, à leur transmettre le sens de l'effort et du travail bien fait, et à participer au financement de leurs activités de loisirs. Le principe de ces activités est donc d'offrir une gratification financière à la hauteur du temps passé et de la qualité du travail sur le chantier. Cette gratification s'effectue par une réduction sur le cout des activités dans lesquelles le jeune s'inscrit.

 

 

 

 

 


En une semaine, les jeunes ont repeint la salle du « Tremplin », lieu d'accueil de personnes en précarité géré par le Secours Catholique, à proximité de la grande Gare du Centre. Pinceaux, blouses, rouleaux, scotch et autres « polian », tous les outils étaient réunis pour que la réalisation soit réussie. En plus des membres de l'équipe éducative du Valdocco, les jeunes ont été guidé par Hassan, un bénévole du Secours Catholique, peintre de formation.

 


TAF 3 355Jeudi 16 mai dernier, une inauguration s'est tenue en présence des responsables du Secours Catholique, du Valdocco, des jeunes et de leur famille. Chacun a pu s'exprimer sur ce qui a été vécu et sur l'intérêt de ce type d'activités. Les jeunes ont été remerciés et félicités pour leur travail. Les sourires témoignaient de leur satisfaction à recevoir de tels éloges, qui pour certains, ne sont pas si fréquentes.


Voici quelques mots de l'un d'eux qui a apporté tout son dynamisme à l'œuvre !


« Un matin, nous sommes partis sur un chantier pour faire de la peinture. Nous avons repeint tous les murs d'une salle du Secours Catholique, en jaune. Il y avait sept personnes qui travaillaient avec nous. On s'est réparti en deux groupes : certains faisaient de la peinture avec des rouleaux pendant que d'autres peignaient avec des pinceaux. Avec un autre, je faisais partie des gens avec les rouleaux. C'était bien mais un peu long. Je pense que c'était fait pour nous occuper pendant les vacances. Le lavage des murs a duré trois jours et la peinture trois jours aussi. On a travaillé entre dix heures et dix-sept heures avec des pauses pour boire de l'eau. On a été bien reçu par la personne du local. Il faisait très beau ces jours-là. Une journée s'est finie avec une bataille d'eau et nous sommes rentrés tous mouillés ! »

Emmanuel BESNARD, sdb
Educateur spécialisé, Responsable Valdocco Nice

6 juin 2013

 

 

Pour aller plus loin

L'association Le Valdocco fondée à Argenteuil et présente sur Lyon est désormais présente sur Nice (voir la page Valdocco Nice et des Amis du Valdocco Nice). Association de prévention, de médiation et d'accompagnement éducatif et scolaire, elle gère trois services de prévention générale (Argenteuil Grand Lyon, et Nice), un service de prévention spécialisée (Argenteuil), deux Centres d’Accueil de Jour (Argenteuil et Tassin), un internat éducatif (Tassin), d'un Atelier Chantier d’Insertion, et d'un centre de formation : l’Institut de Formation à la Médiation du Valdocco.

Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite