APECR-fete-2013 1001Chaque année, l'AEPCR (Association d'éducation populaire Charonne-Réunion) organise sa grande fête de fin d'année scolaire. Cette fête réunit les familles, leurs proches et leurs voisins, les bénévoles, les salariés de l'association ainsi que des partenaires. cette année la fête a eu lieu le samedi 15 juin 2013.

 

 

 

L'AEPCR est une association de quartier (Charonne Réunion, dans le 20° arrondissement de Paris) qui accueille des enfants, des adolescents et des adultes pour leur permettre l'accès aux loisirs, à la culture, aux activités sportives, à la réussite éducative, à la formation et à l'insertion ainsi que la mobilité dans Paris et hors de la Capitale. Tout le travail mené vise à permettre à chaque personne d'entrer dans une dynamique de projet porteuse de sens et d'avenir.

 

 

 


Pour ce faire, l'association aide les enfants et les jeunes à révéler des potentialités dont ils n'ont pas toujours conscience eux-mêmes Car, c'est parce que les potentialités se révèlent que les enfants, les jeunes, voire des adultes retrouvent confiance en eux, voient s'ouvrir desperspectives d'avenir et prennent alors leur destin en main et se disent que tout est possible.

 

Toutes les occasions sont alors exploitées pour mettre en valeur toute cette richesse humaine et quant ces occasions sont festives, l'engagement, la motivation et l'envie de bien faire se décuplent sans conteste.

 

Cette année la fête a eu lieu le samedi 15 juin 2013. Les festivités ont eu lieu en trois temps , dans les locaux et sur la cour du 75/77 rue Alexandre Dumas, Paris 20° :

 


Dans un premier temps, ont été diffusés un diaporama, un film sur le partenariat avec la gaîté lyrique et un film sur les copains de la vie. Le diaporama permet de se remémorer les bons moments passés ensemble durant l'année, les complicités, les joies, les rires et les temps forts. Le film sur le partenariat avec la gaîté lyrique retrace le cheminement effectué avec les jeunes dans le cadre d'un travail sur les jeux vidéo. Permettre aux jeunes de prendre du recul par rapport aux jeux vidéo, découvrir des jeux qui n'ont pas pignon sur rue et qui mettent en exergue des valeurs universelles telles que la fraternité, la solidarité et l'entraide.
Enfin, le film sur les copains de la vie reprend le thème de la fraternité et de la joie de vivre ensemble. Le matin, au centre de loisirs, pendant que des enfants fréquentent la catéchèse, les autres enfants profitent d'un temps d'échanges et de réflexion sur des thèmes qui les touchent de près. Ce temps est suivi d'un autre moment où les enfants fabriquent, filment, créent pour agir sur le réel et faire le lien entre ce qu'on se dit et ce qu'on peut faire ensuite ensemble pour s'approprier un rôle de citoyens.

 


APECR-fete-2013 1002Dans un deuxième temps, place au spectacle vivant, les enfants, les adolescents, les jeunes et les adultes ont tous été mis à contribution.
Les enfants de 6-8 ans ont présenté un numéro d'acrobatie. Les applaudissements du public ont permis aux enfants de s'appliquer et d'exécuter de beaux mouvements. Le cirque fait tant rêver cette tranche d'âge
Des filles de 8-10 ans ont présenté une danse tamoule qui a enchanté l'assistance. Les danseuses étaient heureuses de mettre en valeur un bout de la culture de leurs parents.
Les enfants de 9-11 ans ont présenté un spectacle de danse. Ils avaient des masques sur le visage et portaient tous des tenues de danseurs. Des mouvements alertes, des enchaînements rapides et minutieux, le public n'a pas tardé à applaudir à l'unisson.
Les enfants bénéficiant de l'accompagnement à la scolarité ont présenté une pièce de théâtre portant sur Kirikou. Il était agréable de constater que pour certains enfants, les difficultés scolaires n'entamaient pas le moral des enfants qui pouvaient ainsi exprimer des potentialités insoupçonnées.

 

APECR-fete-2013 1004APECR-fete-2013 1005

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les adolescents ont présenté des danses urbaines avec une agilité du corps et une virtuosité extraordinaire. Les jeunes adultes, et principalement les filles pratiquant le double dutch, ont présenté des figures multiples et variées sportives et chorégraphiques. Cette activité à mi-chemin entre le sport et la danse se pratique à l'aide de deux cordes à sauter qui s'entrecroisent, la prouesse des sportifs est d'accomplir des figures gymniques et acrobatiques tout en sautant entre les cordes. L'AEPCR a présenté un spectacle époustouflant et avec les autres groupes, invités pour l'occasion, un spectacle final a pu enchanter les nombreux convives. Les groupes de filles invités sont venus de Gap, de Pau, d'Argenteuil et de Noisy-le-sec.
Auparavant, les adultes ont poussé la chansonnette en puisant dans le riche répertoire de la chanson française, « Prendre un enfant par la main » et « c'est un petit bonheur ».

 


APECR-fete-2013 1006Dans un troisième temps, un grand goûter a été distribué, et pendant que les parents, les voisins, les proches et les bénévoles faisaient connaissance, pour certains, discutaient, plaisantaient et riaient, les enfants rejoignaient, dans la joie et la bonne humeur, les stands installés à l'occasion pour s'adonner aux joies des jeux d'adresse et de stratégie.

Après 4 heures de spectacle et d'échanges, progressivement les lieux se sont mis à se vider. Certainement, de nombreux enfants et de jeunes ont fait de beaux rêves cette nuit-là.

 

 

Yahia ADANE,
directeur


Mot du jour

Dans la communication entre les êtres humains, la voix joue un rôle très particulier. Voix d’hommes, voix de femmes, voix d’enfants, chacune a sa tessiture et son timbre reconnaissable entre mille. Certains ont une voix chaude, vibrante, alors que d’autres ont une voix blanche, voire froide. Entre ces extrêmes, quantité de nuances… La voix est aussi un vecteur de la personnalité de celui qui parle ou qui chante, ce qui joue sur l’écoute de l’auditeur, son adhésion ou son opposition aux propos. Ce n’est pas pour rien que les chanteurs travaillent leur voix, leur façon d’émettre les sons ; ce n’est pas pour rien que les acteurs travaillent leur élocution ; ce n’est pas pour rien que les hommes politiques prennent des cours pour rendre plus convaincant leurs discours !

Qu’elle soit parlée ou chantée, la voix est un des organes essentiels de la communication entre les humains, mais aussi de la communication avec le Seigneur : « Seigneur, entends ma voix qui te supplie ». (Ps. 85)

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire retour d'Auschwitz
Antoine, aumônerie d'Amboise.
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoingne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Maud Fontenoy, marraine du 30è anniversaire de
l'association Diamond
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite