Ass ESTIC 355 okAprès plusieurs années de réflexions et de longs mois de discussions, les deux établissements d'enseignement secondaire catholiques bragards ne font désormais plus qu'un, en cette rentrée scolaire 2013. Sous l'égide de l'Estic : la maison salésienne de Saint-Dizier accueille les collégiens issus de l'Assomption, ainsi que les lycéens de la filière ST2S. La fusion a demandé une grande réorganisation humaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les adultes, enseignants et membres des personnel, du nouvel ensemble ont travaillé lors des deux journées de pré -rentrée dans un climat serein et positif afin de préparer l'année pour les 1300 élèves qui fréquenteront le collège, le LEGT et les lycées professionnels tertiaire et industriel ... sur trois sites géographiques, dans un premier temps, en attendant le déroulement des travaux destinés à restructurer l'établissement.

De nombreuses personnalités présentes pour soutenir le projet

Monseigneur Gueneley a honoré les équipes de sa présence. Le Père Alain Beylot (délégué à la Tutelle), Monsieur Hervé Dory (directeur diocésain) ainsi que Sœur Marie-Pierre, supérieure de la communauté locale des sœurs de l'Assomption (qui gardent la tutelle de l'école maternelle et primaire), ont manifesté leur engagement et leur soutien.

Cette rentrée a demandé des efforts de la part de tous les membres de la communauté éducative. La réalisation de ce projet de longue haleine est une étape importante pour tous.

 

Catherine Philippe
2 septembre 2013

 

 

 

 

Ass ESTIC MMe Philippe 355 2Monseigneur Gueneley évêque de Langres et Madame Catherine Philippe chef d'établissement

assembléeESTIC 355200 participants (professeurs et personnels) à la journée de pre-rentrée du 2 septembre 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mot du jour

« En amour, écrit la romancière Zeruya Shalev, on cherche la plénitude, on croit qu’on aura atteint le comble de l’amour quand on ne sentira plus aucun vide. Quel paradoxe que ce besoin d’être plein… d’autant plus que nous sommes justement attirés par celui qui va nous affamer et non par celui qui va nous rassasier… »

Le véritable amour est celui qui donne faim. Plus on aime quelqu’un, plus on a faim de lui offrir de l’amour, et plus on a faim d’offrir de l’amour à d’autres. Voilà pourquoi l’amour entre époux est sacrement : il nous donne de faire l’expérience spirituelle de l’amour de Dieu. Aimer Dieu, c’est creuser sa faim, tandis que Dieu nous aime en creusant davantage notre faim.

Donne-nous, Père, notre faim quotidienne. « Seigneur, j’ai faim mais augmente en moi la faim ! »

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le projet
Voir l'article

Mission à Tournai : Interview du directeur

Voir l'article

Campobosco : une invitation execptionnalle,
un film réalisé par les jeunes...
campobosco.fr

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...