argenteuil-nvx-cure 1006Argenteuil, dimanche 22 septembre 2013, Paroisse St Jean-Marie Vianney, l'église est pleine, la chorale est prête, les jeunes sont installés sur les tapis devant l'autel, tout le monde attend le début de la célébration. Le père Daniel Ducasse, vicaire général du diocèse de Pontoise prend la parole ; il introduit la célébration qu'il préside en remettant symboliquement les clés de l'église à son nouveau curé : le père Jean-Noël Charmoille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après huit ans de service provincial, le père Jean-Noël Charmoille est arrivé à la communauté salésienne d'Argenteuil pour prendre la charge pastorale de la paroisse St Jean-Marie Vianney, où sont les salésiens depuis 1995 ! Il succède au père Daniel Federspiel qui a été appelé comme supérieur de la province France Belgique-Sud des Salésiens de Don Bosco. 

 

 

argenteuil-nvx-cure 1001Les jeunes portent les offrandes avant la prière eucharistique.Pour accueillir son nouveau curé, toute la paroisse est présente. Lors du geste paix, chaque responsable de service reçoit des mains du père Jean-Noël Charmoille la paix à distribuer à l'assemblée. Juste avant, ce sont les jeunes qui ont assuré la procession avec comme offrandes tout ce que met œuvre la paroisse : Catéchèse, scouts, Campobosco et MSJ, préparation à la confirmation... L'orchestre et la chorale se partagent l'animation des chants.

Enfin, pour accueillir aussi celui qui représente l'Église dans le secteur du Val d'argent - Les coteaux, sont présents aussi les représentants de la communauté musulmane, le Maire d'Argenteuil Monsieur Philippe Doucet et quelques conseillers, le provincial le père Daniel Federspiel. 

 

Monsieur Doucet dans son allocution rappellera la présence traditionnelle de l'Église dans sa ville, citant notamment la basilique Saint Denys qui conserve la tunique du Christ.

 

Monsieur le Maire rappellera la liberté de culte inscrite dans la constitution, en précisant qu'il souhaite "que chacun apprenne à se connaître, à se respecter, à être tolérant". Pour cela la mairie a mis en place " le conseil du vivre ensemble " qui rassemble ceux qui fréquentent les Églises, les Mosquées et les Synagogues. Il promet au père Jean-Noël de découvrir une ville passionnante. Profitant de la présence de son ancien curé, Monsieur Doucet remercie le père Daniel Federspiel pour le service qu'il a rendu à cette paroisse.

 

 

 

argenteuil-nvx-cure 1005Le père Ducasse à gauche, le père Jean-Noël à droite devant les clés de la paroisse.Quant à lui, le père Daniel Federspiel interpella l'assemblée : « Je suis un peu honteux ! j'ai perdu ici quelque chose... une partie de mon cœur. Mais si vous le trouvez, gardez le ! » dira-t-il à ses anciens paroissiens. Il appellera ensuite chacun à prier pour sa nouvelle mission de provincial.

 

Le père Jean-Noël Charmoille pour ses premières paroles s'appuie sur la phrase de St François de Sales : "Fleuris là où tu es planté". "Car je pense la faire mienne, planté par Dieu dans votre terre", expliquera-t-il. "J'espère porter des fruits avec vous et je vous remercie de m'accueillir", dira-t-il.

 

Le père Ducasse, vicaire général, dans un entretien à DBA précise : « C'est Monseigneur Thierry Jordan qui appela les Salésiens de Don Bosco ici en 1995, notamment pour une activité éducative et pastorale auprès des jeunes du Val d'argent et des Coteaux. Je suis venu souvent rencontrer le Père Daniel Federspiel et le Père Jean-Marie Petitclerc où j'ai pu constater la prise en charge par les Salésiens de la paroisse et de l'action éducative avec La Valdocco. »

 

 

Sébastien ROBERT,
26 septembre 2013.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

argenteuil-nvx-cure 1009Les représentants de la ville et de la communauté musulmaneargenteuil-nvx-cure 1002Les jeunes scouts de la paroisse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

argenteuil-nvx-cure 1003De nombreux confrères salésiens assistent à la célébration.argenteuil-nvx-cure 1004Monsieur Philippe Doucet, maire d'Argenteuil remet en cadeaux au père Jean-Noël des livres présentant la ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

argenteuil-nvx-cure 1007La chorale et au piano Benjamin qui rejoint aussi la communautéargenteuil-nvx-cure 1010Devant le vicaire général, le nouveau curé fait profession.

 

 

 

 


Mot du jour

Une note sur une feuille pour un devoir rendu. Une feuille exhibée sous les yeux de tous les autres. Une feuille tenue avec mépris entre deux doigts et puis jetée sur ma table, sous mes yeux. J’ai compris. J’ai eu « zéro ». C’est ce que je vaux. C’est ce que je suis. Un zéro. Un raté, un moins que rien. Le « zéro » n’a aucune réalité ; il n’existe même pas. En rouge, et souligné deux fois, avec un point d’exclamation juste après. Ce n’est même pas une humiliation, c’est une négation. Je suis du néant, perdu dans le néant. Alors, j’essaie de disparaître, de me fondre. J’ai envie qu’on m’oublie.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Pierre Favre, ancien chanteur des Garçons Bouchers
devenu bénévole au Secours Catholique
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Paul
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite