Lemonnier 1 355Le Lycée Professionnel de l'Institut Lemonnier est entré cette année dans un processus de réforme des rythmes scolaires. A l'origine de ce projet, des réductions de moyens et une volonté d'améliorer l'accompagnement des jeunes, en cohérence avec la vocation de nos établissements salésiens.

 

 

 

 

 

L'établissement a été confronté assez durement à une diminution des moyens horaires et humains alloués aux missions d'enseignement et d'éducation. Cette réduction nationale des effectifs et des moyens horaires a été aggravée dans l'académie de Caen : baisse démographique, politique de promotion des filières générales, forte concurrence de la formation par alternance.

 

 

"Ne pas gémir sur notre temps". Trouver des solutions !

Pour nous, le défi à relever était « simple » : ne pas nous arrêter à gémir sur ces temps difficiles, mais chercher dans l'adversité les raisons d'une remise en cause et d'un nouveau départ. En d'autres termes : faire mieux avec moins...et avoir de l'audace !!

La conséquence la plus directe de la réduction des moyens horaires, si nous n'avions pas cherché de solutions innovantes, aurait été la disparition des heures d'Accompagnement Personnalisé. Or, ces horaires sont une pierre angulaire de la réussite des jeunes que nous accueillons en Lycée professionnel.

La réflexion commencée à compter du mois de Février 2013 s'est construite en plusieurs étapes : se mettre d'accord sur les réalités du quotidien de nos élèves, et celles de notre quotidien d'enseignants, chercher ensemble les points de rupture, les points d'accroche et les lignes de progrès. Ensuite seulement réfléchir à l'organisation matérielle.
Long et riche travail, partagé d'abord par 6 enseignants, puis 12, puis 25... des heures de réunion, de débats pour aboutir à ce projet de réforme des rythmes scolaires : Réduire le temps des séances de 5 minutes, capitaliser ce temps pour le restituer aux jeunes sous une autre forme et en visant d'autres contenus.

Nous avons dégagé 2534 h : elles seront consacrées à l'accompagnement personnalisé des jeunes

Au plan technique la réduction du temps de séance nous a permis de dégager sur l'année 3032 séances supplémentaires, de 50' chacune. Ces séances sont restituées aux élèves sur le temps de midi, jugé parfois trop long, lui-même décomposé en deux créneaux mobiles. Les contenus, nous les avons simplement définis en regardant et en écoutant nos élèves : accompagnement au travail personnel, soutien scolaire, tutorat, définition et validation du projet professionnel, préparation de l'orientation, préparation à l'insertion professionnelle, suivi du décrochage scolaire.

Les retours de cette phase d'expérimentation du projet sont encourageants

Nous sommes actuellement dans la phase d'expérimentation du projet, mais les premiers retours des jeunes et de leurs familles sont plutôt encourageants. Nous allons certainement découvrir des points de blocage et des imprévus... nous les surmonterons car la communauté enseignante dans son ensemble vit désormais avec cette certitude que c'est par la qualité de l'accueil et de l'accompagnement que nous pouvons redonner aux jeunes confiance en lui et en l'école, que nous pouvons avec lui ouvrir de nouvelles perspectives... les aider à (re)donner un sens à ce qu'ils font.

 

 

Lionel Gireault,

directeur des études du Lycée Professionnel

Institut Lemonnier


Mot du jour

Confier ses peurs
Offrir ses joies
Livrer sa peine
Rien exiger
Tout partager
Etre l’unique
Pour un instant

Accueillir l’autre
Tendre la main
Communiquer
Prendre le temps
De l’écouter

Grande tendresse
Chaleur au cœur
Etre estimé
Et reconnu
Grandir ensemble

Un moment fort…
C’est l’amitié !

 

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

The power of words Prix du Public au FestiClip 2017.
Film réalisé par l'Institut Lemonnier de Caen
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Fleur
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview d'Angele
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

    • Message de Noël de la part des Salésiens d’Alep : “Il y a toujours l’espérance”

      Alep Salesien Chrismas La ville est détruite, on ne voit que des décombres... Mais le message d’espérance du Dieu qui s’est fait homme résonne, cette année, avec un écho particulier à Alep. Les Salésiens, riches de leurs deux trésors – la foi et les jeunes - ont au cœur la force de dire, dans une vidéo, avec les jeunes : « Bonne Fête de Noël » et « il y a toujours l’espérance » ! En voyant ces images, le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, ému, relance son appel pour la paix.

      Lire la suite