Affiche Paroisse St Jean Bosco 355Construite entre 1934 et 1938, la paroisse Saint Jean Bosco, au coeur du 20° arrondissement, va célébrer ses 75 ans, le dimanche 8 décembre. L'engagement de proximité y est à l'honneur, au service des jeunes et des familles du quartier, pastorale et animation avec l'AEPCR (association d'éducation populaire). Retour sur le passé de la paroisse et foi en l'avenir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d'histoire


C'est en 1931 que le cardinal Verdier, alors archevêque de Paris, demande aux Salésiens de bâtir une église et de créer une paroisse au service de la population locale. La construction allait durer quatre ans, de 1934 à 1938 et la paroisse St Jean Bosco sera érigée le 20 février 1938. L'église étant bâtie sur le terrain du patronage Sainte Anne, confié aux salésiens depuis 1921, est dédiée à leur fondateur, Saint Jean Bosco, éducateur de la jeunesse populaire, canonisé en 1934. Elle est à la fois église paroissiale et sanctuaire national offert par la France à Don Bosco.

 

Une église Art déco


Saint Jean Bosco est l'église la plus richement ornée du 20° arrondissement de Paris et l'un des plus importants témoignages des recherches artistiques et architecturales de l'époque Art déco. Elle n'a pratiquement pas été retouchée et conserve une grande cohérence artistique. Elle est restée, comme le disent les amateurs d'art, « dans son jus » : architecture et mobilier ont conservé leur pureté d'origine. Le clocher, aérien, monte ses décrochements et ses claustra à 53 mètres. L'intérieur est d'une extraordinaire beauté. Les fresques, sculptures et vitraux ont été mis en œuvre par les plus grands artistes spécialisés dans l'art religieux de l'époque :Mauméjean, Serraz, Gaudin, Subes, Parvilliée. Le baptistère et les grandes orgues méritent aussi l'attention. La carillon du clocher (28 cloches), l'un des plus beaux de Paris, est classé parmi les Monuments historiques depuis 1982.

 

Un phare salésien sur les hauteurs de Paris


Si l'histoire et la spiritualité salésiennes forment le fil conducteur du décor de Saint Jean Bosco, les générations successives de Salésiens et de laïcs qui ont travaillé et travaillent encore aujourd'hui dans cette paroisse ont toujours voulu en faire un lieu accueillant et ouvert sur le quartier. La statue du fondateur accueille les fidèles sur le perron. Les jeunes ont une place privilégiée tant à la paroisse (éveil à la foi, catéchèse, aumônerie de collégiens, lycéens et étudiants, jeunes professionnels) qu'à l'AEPCR (Association d'Education Populaire Charonne Réunion), association gérée par des laïcs, qui déploie une activité de grande envergure sur tout le quartier (Centre de loisirs, soutien scolaire ; alphabétisation, animation de rue, médiation de rue, activités sportives, action en faveur des familles...). Le bénévolat y est à l'honneur, au service des jeunes et des familles du quartier.


Une œuvre, qui malgré ses 75 ans, est plus vivante que jamais ! Heureuse de fêter son anniversaire !

 

François Darvor

22 novembre 2013

 

Au programme du 8 décembre

  • 10h 30 : Eucharistie présidée par Mgr Michel AUPETIT, évêque auxiliaire de Paris, avec la participation festive et intergénérationnelle des paroissiens.
  • 15h : « 75 ans d'histoire ». L'histoire du quartier et l'histoire de la construction de l'église avec le concours du Père Jean-Pierre Monnier, conférencier, avec projection en power-point, et une Table ronde avec des témoins d'hier et d'aujourd'hui.
  • 17h : Concert donné par le Chœur des Jeunes du Conservatoire du 20° sous la direction de Rémi Aguirre Zubiri, avec Sylvain Combaluzier au piano.

Mot du jour

« L’amour est une danse dont personne ne m’a appris le pas » (Pat Conroy, Beach music). A quoi ça ressemble l’amour ? Comment fait-on ? Où est-ce que ça se trouve ? Quels sont les mots ? Qui nous dira le secret ?

Celui qui veut le mode d’emploi, la pleine conscience, restera sur sa faim. On ne maîtrise pas l’amour, c’est une chose dont il ne faut pas trop se préoccuper. Laissons venir l’amour, il trouvera son chemin, le moment venu.

Même Jésus ne nous dit pas exactement ce que nous devons faire. Pas de doctrine, sauf des formules fulgurantes : « Coupe ta main, arrache ton œil », « retire-toi », « parfume-toi », « donne » et « pardonne ». Pas de solution, mais une invitation à prendre la voie ouverte. L’amour naît de l’Esprit lors de chaque rencontre, face à chaque événement. L’amour est liberté.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Mission à Tournai
Le groupe Agape et leurs animations
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le témoignage de Margaux (de Grenoble)
Voir l'article

« Chers confrères, et chère famille salésienne »
Message du Supérieur mondial de salésiens
(ANS)

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Mineurs migrants : l’accueil dans le réseau salésien de Belgique

      mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

      Lire la suite

    • Dramane, migrant du Mali à l’Espagne

      mineurs migrants temoignage dramane 001 Qui est le jeune Dramane ? Qu’est-ce qui l’a décidé à quitter sa famille ? Son pays ? Quelle est son histoire ? Comme beaucoup d’autres, Dramane est un jeune mineur à avoir frappé à la porte d’une maison salésienne en Espagne. Il témoigne.

      Lire la suite

    • L’établissement N.D. des Minimes accueille trente migrants

      migrants n d minimes lyon 001 « Cette rencontre a été une claque pour moi et m’a fait prendre du recul » s’exclame Coline, lycéenne aux Minimes, à Lyon après la rencontre organisée par la Pastorale du lycée et la cellule « migrants » du diocèse de Lyon. Pour de nombreux lycéens, ce fut une expérience cruciale qui les aide à sortir des clichés. Témoignage de Fabienne Laumonier, animatrice en pastorale scolaire.

      Lire la suite

    • A Sury-Le-Comtal, une sanction-réparation réussie

      st andre sury sanction 001 Des élèves ont commis un acte de bizutage contre un autre élève. Comment les sanctionner ? Comment les aider à prendre conscience de leur acte ? Comment les aider à changer ? C’est la question que s’est posée l’équipe éducative du lycée Saint-André à Sury-le-Comtal en demandant aux élèves de s’engager dans un acte de réparation qui a du sens.

      Lire la suite

    • Que faire cet été 2017 ?

      que faire cet ete 2017 001 L'aventure salésienne vous intéresse ? Alors n'hésitez pas à découvrir les propositions salésiennes de l'été ! Et si des jeunes veulent devenir animateurs, prenez contact. La famille salésienne offre une large palette de propositions ouvertes à tous. Il y en a pour tous les âges, tous les goûts, à toutes les dates. Comment choisir dans ce large éventail ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Mineurs migrants non accompagnés

      nouveau dba 990 Nous ne baisserons pas les bras ! Parfois des décisions politiques sur l’accueil des migrants posent question, mais rien n’arrêtera l’élan de générosité que nous observons partout autour de nous. Dans le réseau des salésiens, il s’agit de faire ce que Don Bosco faisait en son temps : l’accueil inconditionnel.

      Lire la suite