Affiche Paroisse St Jean Bosco 355Construite entre 1934 et 1938, la paroisse Saint Jean Bosco, au coeur du 20° arrondissement, va célébrer ses 75 ans, le dimanche 8 décembre. L'engagement de proximité y est à l'honneur, au service des jeunes et des familles du quartier, pastorale et animation avec l'AEPCR (association d'éducation populaire). Retour sur le passé de la paroisse et foi en l'avenir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d'histoire


C'est en 1931 que le cardinal Verdier, alors archevêque de Paris, demande aux Salésiens de bâtir une église et de créer une paroisse au service de la population locale. La construction allait durer quatre ans, de 1934 à 1938 et la paroisse St Jean Bosco sera érigée le 20 février 1938. L'église étant bâtie sur le terrain du patronage Sainte Anne, confié aux salésiens depuis 1921, est dédiée à leur fondateur, Saint Jean Bosco, éducateur de la jeunesse populaire, canonisé en 1934. Elle est à la fois église paroissiale et sanctuaire national offert par la France à Don Bosco.

 

Une église Art déco


Saint Jean Bosco est l'église la plus richement ornée du 20° arrondissement de Paris et l'un des plus importants témoignages des recherches artistiques et architecturales de l'époque Art déco. Elle n'a pratiquement pas été retouchée et conserve une grande cohérence artistique. Elle est restée, comme le disent les amateurs d'art, « dans son jus » : architecture et mobilier ont conservé leur pureté d'origine. Le clocher, aérien, monte ses décrochements et ses claustra à 53 mètres. L'intérieur est d'une extraordinaire beauté. Les fresques, sculptures et vitraux ont été mis en œuvre par les plus grands artistes spécialisés dans l'art religieux de l'époque :Mauméjean, Serraz, Gaudin, Subes, Parvilliée. Le baptistère et les grandes orgues méritent aussi l'attention. La carillon du clocher (28 cloches), l'un des plus beaux de Paris, est classé parmi les Monuments historiques depuis 1982.

 

Un phare salésien sur les hauteurs de Paris


Si l'histoire et la spiritualité salésiennes forment le fil conducteur du décor de Saint Jean Bosco, les générations successives de Salésiens et de laïcs qui ont travaillé et travaillent encore aujourd'hui dans cette paroisse ont toujours voulu en faire un lieu accueillant et ouvert sur le quartier. La statue du fondateur accueille les fidèles sur le perron. Les jeunes ont une place privilégiée tant à la paroisse (éveil à la foi, catéchèse, aumônerie de collégiens, lycéens et étudiants, jeunes professionnels) qu'à l'AEPCR (Association d'Education Populaire Charonne Réunion), association gérée par des laïcs, qui déploie une activité de grande envergure sur tout le quartier (Centre de loisirs, soutien scolaire ; alphabétisation, animation de rue, médiation de rue, activités sportives, action en faveur des familles...). Le bénévolat y est à l'honneur, au service des jeunes et des familles du quartier.


Une œuvre, qui malgré ses 75 ans, est plus vivante que jamais ! Heureuse de fêter son anniversaire !

 

François Darvor

22 novembre 2013

 

Au programme du 8 décembre

  • 10h 30 : Eucharistie présidée par Mgr Michel AUPETIT, évêque auxiliaire de Paris, avec la participation festive et intergénérationnelle des paroissiens.
  • 15h : « 75 ans d'histoire ». L'histoire du quartier et l'histoire de la construction de l'église avec le concours du Père Jean-Pierre Monnier, conférencier, avec projection en power-point, et une Table ronde avec des témoins d'hier et d'aujourd'hui.
  • 17h : Concert donné par le Chœur des Jeunes du Conservatoire du 20° sous la direction de Rémi Aguirre Zubiri, avec Sylvain Combaluzier au piano.

Mot du jour

Comme des billes de cristal
Des gouttes d’eau gelée
Brillent de mille feux
Sur les feuilles d’un pommier
C’est un régal !

L’enfant dans sa candeur
Voudrait les posséder
Ses yeux pétillent de joie
Tellement il les désire
Il approche ses doigts
Afin de s’en saisir
Dans le creux de sa main
Les perles tant convoitées
Fondent : voilà la fin !
L’espace d’un instant
Et tout a disparu…

La beauté n’appartient à personne
On l’aime pour elle-même
Pas seulement pour soi-même
Elle est universelle
Et s’offre gratuitement
À celui qui l’accueille

Vouloir la faire sienne
Fait fuir la merveille.

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

The power of words Prix du Public au FestiClip 2017.
Film réalisé par l'Institut Lemonnier de Caen
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Fleur
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview d'Angele
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

    • Message de Noël de la part des Salésiens d’Alep : “Il y a toujours l’espérance”

      Alep Salesien Chrismas La ville est détruite, on ne voit que des décombres... Mais le message d’espérance du Dieu qui s’est fait homme résonne, cette année, avec un écho particulier à Alep. Les Salésiens, riches de leurs deux trésors – la foi et les jeunes - ont au cœur la force de dire, dans une vidéo, avec les jeunes : « Bonne Fête de Noël » et « il y a toujours l’espérance » ! En voyant ces images, le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, ému, relance son appel pour la paix.

      Lire la suite