DSC 1 355Inauguré le 27 novembre dernier dans l'enceinte de l'établissement Don Bosco Landser, un décor mural, réalisé par les élèves, a fait son apparition. 180 élèves, plus de 180 panneaux et 1000 vis pour que l'ensemble tienne ! Une magnifique réalisation orchestrée par M. Heinis, professeur d'Arts Plastiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous mettrez les couleur.

Situé du côté de la chapelle de l'établissement, ce mur d'images peintes sur un support appelé le novopan présente une variété de contenus, suivant l'inspiration des jeunes. Le chef de projet, M. Heinis évoque ce travail : « Il fallait mettre en place un dispositif qui soit en phase avec le cours d'Arts Plastiques en intégrant le fait que ce projet allait s'étaler sur l'année. Rien n'a été imposé. Les élèves ont choisi eux-mêmes ce qui fait leur motivation.

 

Le thème, une phrase de Don Bosco : « J'ai fait le brouillon ; mettez-y les couleurs » et je crois qu'à travers ce mur, les couleurs sont vraiment l'expression de toute la jeunesse des élèves de Landser. »

DSC 2 355

DSC 3 355

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'en pensent les élèves ?

« Comme nous pouvons l'observer, ces tableaux sont tous très colorés avec un style propre à chaque élève, ce qui amène un souffle de renouveau tout en gardant les valeurs de la maison. Ce projet renforce l'idée de maison de Don Bosco, avec un mélange de tableaux réalisés de la 6ème à la 1ère, en ne faisant aucune distinction. »


C'est la prouesse de M. Heinis d'avoir pu organiser tout le mur en mélangeant les différentes classes. « Je souhaitais faire aussi le parallèle autour de l'œuvre de Paul Klee, qui dispose de petits carrés qui font office de sonorité. C'est ce que je voulais retrouver ici avec une répartition horizontale et une portée musicale où chaque élève retrouve sa place. » Des élèves qui n'ont pas compté leur temps. « Certains sont venus le mercredi après-midi, d'autres pendant les vacances, ajoutent M. Werner, le chef d'établissement. Nous souhaitions la participation d'un maximum d'élèves et ils ont bien répondu soutenus par des professeurs et des parents. »

 

Avec ce mur d'images, les artistes de Landser offrent ainsi à leurs camarades et aux visiteurs une belle promenade, à travers le temps, avec des clins d'œil à Picasso, Montegna, Mondrian et un jeu de couleurs.

 

Vincent Grodziski

www.donbosco-landser.net

19 décembre 2013

 

 

DSC 4 355DSC 5 355

 



Mot du jour

Louez-le (Dieu) avec harpe et cithare ; Louez-le avec cordes et flûte ; Louez-le avec des cymbales sonores… Ps.150

Les instruments de musique ont été utilisés, dès les origines, pour soutenir la voix humaine ou pour rythmer les pas de danse. David dansait avec sa harpe devant l’arche d’Alliance. L’apparition des divers instruments est à mettre en parallèle avec l’évolution des technologies, jusqu’à nos jours où la musique de synthèse est omniprésente dans nos cités. Pourquoi une si grande diversité d’instruments ? Pour rompre la monotonie et pour enrichir la palette des sons. Car chaque instrument a son caractère, sa personnalité. C’est ce qui a inspiré Hector Berlioz pour l’écriture de son Traité d’Instrumentation et d’Orchestration, paru en 1844. On y découvre non seulement les caractéristiques des sons émis par chacun, mais aussi le rôle qu’il peut jouer dans l’expression des sentiments et des émotions. Pour que la vie soit belle, chacun de nous est invité à jouer sa partition.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire retour d'Auschwitz
Antoine, aumônerie d'Amboise.
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoingne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Maud Fontenoy, marraine du 30è anniversaire de
l'association Diamond
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite