DSC 1 355Inauguré le 27 novembre dernier dans l'enceinte de l'établissement Don Bosco Landser, un décor mural, réalisé par les élèves, a fait son apparition. 180 élèves, plus de 180 panneaux et 1000 vis pour que l'ensemble tienne ! Une magnifique réalisation orchestrée par M. Heinis, professeur d'Arts Plastiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous mettrez les couleur.

Situé du côté de la chapelle de l'établissement, ce mur d'images peintes sur un support appelé le novopan présente une variété de contenus, suivant l'inspiration des jeunes. Le chef de projet, M. Heinis évoque ce travail : « Il fallait mettre en place un dispositif qui soit en phase avec le cours d'Arts Plastiques en intégrant le fait que ce projet allait s'étaler sur l'année. Rien n'a été imposé. Les élèves ont choisi eux-mêmes ce qui fait leur motivation.

 

Le thème, une phrase de Don Bosco : « J'ai fait le brouillon ; mettez-y les couleurs » et je crois qu'à travers ce mur, les couleurs sont vraiment l'expression de toute la jeunesse des élèves de Landser. »

DSC 2 355

DSC 3 355

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'en pensent les élèves ?

« Comme nous pouvons l'observer, ces tableaux sont tous très colorés avec un style propre à chaque élève, ce qui amène un souffle de renouveau tout en gardant les valeurs de la maison. Ce projet renforce l'idée de maison de Don Bosco, avec un mélange de tableaux réalisés de la 6ème à la 1ère, en ne faisant aucune distinction. »


C'est la prouesse de M. Heinis d'avoir pu organiser tout le mur en mélangeant les différentes classes. « Je souhaitais faire aussi le parallèle autour de l'œuvre de Paul Klee, qui dispose de petits carrés qui font office de sonorité. C'est ce que je voulais retrouver ici avec une répartition horizontale et une portée musicale où chaque élève retrouve sa place. » Des élèves qui n'ont pas compté leur temps. « Certains sont venus le mercredi après-midi, d'autres pendant les vacances, ajoutent M. Werner, le chef d'établissement. Nous souhaitions la participation d'un maximum d'élèves et ils ont bien répondu soutenus par des professeurs et des parents. »

 

Avec ce mur d'images, les artistes de Landser offrent ainsi à leurs camarades et aux visiteurs une belle promenade, à travers le temps, avec des clins d'œil à Picasso, Montegna, Mondrian et un jeu de couleurs.

 

Vincent Grodziski

www.donbosco-landser.net

19 décembre 2013

 

 

DSC 4 355DSC 5 355

 



Mot du jour

Et Dieu dit : « Voici le signe de l'alliance que j'établis entre moi et vous et tous les êtres vivants qui sont avec vous pour les générations à venir. Je place mon arc dans la nuée pour qu'il soit le signe de l'alliance entre moi et la terre. »

Je regarde l'arc-en-ciel et j'imagine ces rayons de lumière qui traversent les gouttes d'eau des nuages et libèrent leur couleur !

Je prends conscience du don de Dieu qui traverse les tempêtes de nos vies et transforme en lumière la grisaille qui nous emprisonne.

La lumière de Dieu est un fuseau qui sans cesse jaillit de son cœur d'amour et qui se répand sur nous.

Entrer dans son alliance, c'est ouvrir une brèche pour que cet arc lumineux vienne transformer nos vies ! Notre cœur chante alors, joyeux, comme les oiseaux pépient lorsque l'orage est enfin passé.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Lucie
Voir l'article

Campobosco 2017
le diaporama
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

https://vimeo.com/221142294
  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Société

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite

    • Amine : du Ghana à l’Allemagne et retour…

      Amine Après cinq années de voyage – où il a connu la peur et l’angoisse – Amine, 23 ans, originaire du Ghana, a réussi à gagner Stuttgart en Allemagne. Mais sa demande de régularisation n’a pu aboutir. Il y a quelques semaines, Amine a été reconduit au Ghana. Durant son passage en Europe, des salésiens de Don Bosco l’ont accueilli et accompagné. L’interview a été réalisé, alors qu’Amine se trouvait en Allemagne.

      Lire la suite

    • Les jeunes migrants deviennent acteurs avec Welcome Jeunes

      JRS Welcome Jeunes au Campobosco 001 L'idée phare du programme Welcome Jeunes est de permettre aux réfugiés de sortir du statut de bénéficiaire dans lesquels ils sont souvent placés et de devenir des acteurs. Interview de Lucile, responsable du programme, que nous avons rencontrée au Campobosco l’an dernier.

      Lire la suite