75-ans-paroisse-st-jean-bosco-paris-002La paroisse Saint Jean Bosco, ce 8 décembre 2013, a célébré les 75 ans de sa fondation. 75 ans d'histoire et d'évangélisation, de vie de partage et de convivialité au coeur du quartier.  Mgr Michel Aupetit, évêque auxiliaire de Paris, et responsable actuel des Chantiers du cardinal présidait ce 75ème anniversaire de la fondation de la paroisse. Des noces d'albâtre prometteuses d'avenir. 

 

 

 

 

 

 

 

Chacun de vous une pierre vivante

Au cours de la célébration eucharistique les jeunes de l'aumônerie évoquèrent par des flashes back historiques les origines du patro Ste Anne, l'arrestation du Père Planchatau au moment de la Commune en 1871, l'appel de Charles Ozanam aux salésiens, et les projets de construction du Père Vincent Siméoni.

75-ans-paroisse-st-jean-bosco-paris-003Un jeune joue le père Planchat, fondateur du patronnage75-ans-paroisse-st-jean-bosco-paris-004Le père Planchat a été fusillé pendant la Commune de Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

75-ans-paroisse-st-jean-bosco-paris-001L'église construite par les paroissiensPuis les paroissiens de tous âges, en foule dans l'église, jeunes et moins jeunes, se mirent à bâtir une nouvelle église, chacun apportant sa pierre. Une grande et belle église s'élevait peu à peu symbolisant à la fois tout le passé mais aussi les activités pastorales présentes dans la paroisse. Un rayon de lumière dorée la traverse de part et d'autre signifiant l'action de l'Esprit Saint dans cette église, son rayonnement et son ouverture sur le quartier.


La prière de l'assemblée montait vers le Seigneur rendant grâce pour tous les fondateurs et bienfaiteurs de l'église il y a 75 ans,  pour tous ceux et celles qui depuis 75 ans ont fréquenté cette église. 


La liturgie fut belle, priante et très joyeuse. Servants d'autel, chorale, organiste, jeunes de l'Eveil à la foi, du caté et de l'aumônerie, chrétiens habitués ou amis de passage, tous participaient au même recueillement, conscients de l'importance de cette action de grâce.

 

Une homélie de choc

Le style franc et direct de Mgr Michel Aupetit interpellait. Tout comme Jean-Baptiste, ce prophète à l'allure un peu bizarre, chevelu, barbu, vêtu de poil de chameau, proclamait dans le désert : « Convertissez-vous. Retournez votre cœur vers Dieu, ne l'empêchez pas de venir jusqu'à vous. Aplanissez son chemin, ouvrez votre cœur à l'amour », oui, disait notre évêque, convertissez-vous. Dieu est là, il est proche, il vient jusqu'à nous puisque nous ne pouvons pas aller jusqu'à lui. Le royaume de Dieu c'est notre cœur dans la mesure où nous l'ouvrons à sa présence et à l'accueil de son amour. Chacun de nous devient une pierre vivante pour bâtir l'Eglise. Pas une pierre n'est inutile...

 

 

Une convivialité toute salésienne

En sortant de l'église tous les participants recevaient un bracelet souvenir du 75ème anniversaire et se rendaient ensuite au Vin d'Honneur en salle Ste Anne. Là on pouvait admirer des murs de photos d'hier et d'aujourd'hui. Le passé a construit l'avenir. Un avenir toujours plein de promesses malgré les nombreuses difficultés de la vie. Ce Vin d'Honneur permit de nombreux échanges entre les personnes heureuses pour certaines de se retrouver et de saluer deux anciens curés, les Pères Lucien Mazéas et Pierre Gernez. Le Père Jean Minguet, nouveau doyen du Grand Charonne, nous faisait aussi l'honneur de sa présence. Les petits fours et les gâteaux qu'avaient préparés de généreux paroissiens étaient fort appréciés et agrémentaient l'apéritif. Tout se passait dans la bonne humeur, ce qui devait réjouir Don Bosco lui-même !

 

75 ans d'histoire

A 15h, la salle Ste Anne faisait à nouveau le plein pour une rétrospective historique présentée par le Père Jean-Pierre Monnier. Grâce aux images d'un power-point, on pouvait revoir la physionomie du quartier il y a cinquante ans et plus et se rendre compte des changements opérés depuis. Une plongée dans les archives retraçait également les étapes de la construction de l'église St Jean Bosco entre 1934 et 1938. Les dons de bienfaiteurs de la France entière avaient participé à cette opération, c'est pourquoi cette église paroissiale porte aussi le titre de « Sanctuaire National de Don Bosco ».

75-ans-paroisse-st-jean-bosco-paris-008De nombreux (ex-)paroissiens sont venus écouter....75-ans-paroisse-st-jean-bosco-paris-007la table ronde sur l'histoire de la paroisse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Une table ronde animée par Geneviève Hanin et Bernard Rossignol donna la parole à trois anciens du quartier, Claudette Debesson, Lucien Esquillat et Claude Constancien. Ils racontèrent le temps de leur jeunesse, les écoles de l'époque, celle de La Providence en particulier, la vie à la paroisse. On évoqua la colonie de Primel-Trégastel à Plougasnou, une journée au patro Ste Anne et les conférences St Vincent de Paul-Dominique Savio animées par André Rotini.

 

 

L'AEPCR aujourd'hui : un centre de loisir très ouvert sur le quartier

Yahia Adane, directeur de l'AEPCR ,parla de l'aujourd'hui et de ce qui se fait dans le quartier en faveur des jeunes et des adultes, en particulier les plus défavorisés. Des actions innovantes ont récemment vu le jour en matière d'animation et de médiation de rues. Les animations du mercredi sur la Place de la Réunion sont peut-être uniques à Paris. Parents et enfants sont de plus en plus nombreux à participer aux Ateliers proposés par les animateurs de l'AEPCR et même à bénéficier du « Café-Bosco » installé près de la fontaine, en plein milieu de la place !


Pour finir en beauté, à 17 heures, les jeunes du Conservatoire du 20° allaient gratifier le public encore nombreux d'un Concert intitulé « So British ». Un trio de trompettistes fut lui aussi très apprécié. Des œuvres de Purcell, Britten et Rutter étaient au programme. Le 20° arrondissement est une vraie pépinière de jeunes talents. Ils ont été très applaudis.

75-ans-paroisse-st-jean-bosco-paris-00675-ans-paroisse-st-jean-bosco-paris-005

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce fut une belle fête que ce 75e anniversaire. Une fête porteuse d'avenir pour la paroisse Saint Jean Bosco.


Père Job INISAN, curé

Saint Jean Bosco, Paris

19 décembre 2013

 

 


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite