Marseille témoignage photo 355Sophie est intervenue, invitée par le responsable de la pastorale, Raphael Janiec, au lycée de Marseille, pour parler de son expérience de volontariat aux Philippines devant des jeunes de BTS - a priori peu ouverts aux questions d'engagement. Les élèves sont sortis impressionnés. En témoigne Jean–Nicolas : « C'est le genre de témoignage qui donne envie d'agir pareil, d'aider son prochain? C'est formidable. Tout était positif dans cette rencontre».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Je suis partie 9 mois aux Philippines après avoir passé mon bac S (la voie banale après la S était médecine ou prépa...), mais j'avais vraiment envie de voyager, de découvrir le monde, un autre pays que le mien. Ensuite je voulais faire ça pour Dieu. Puis j'avais un grand désir de « faire de l'humanitaire », de changer le monde, de participer à réparer les injustices de cette Terre, de « sauver des enfants »...

« Moi qui voulais changer le monde,
je me suis retrouvée à nettoyer des toilettes...»

 

Moi qui voulais changer le monde, sauver des enfants, je me suis retrouvée à nettoyer des toilettes... vous imaginez ! J'y suis restée 5 mois. Au début, je me sentais hyper inutile, je m'imaginais au centre social, je me disais que j'aurais pu faire des choses tellement plus intéressantes et utiles ! Puis, quand j'ai compris que j'allais y rester un petit moment, je me suis mise à essayer de vivre chaque instant de façon pleine, de ne pas être à deux endroits en même temps, de donner dans l'instant tout mon cœur, toute mon énergie, toute ma pensée pour mon travail. C'est comme ça que j'ai compris petit-à-petit que je n'étais pas moins utile là qu'au centre social. Que ce n'était pas ce que je faisais qui comptait mais la façon dont je le faisais. Si je balaye une pièce avec toute mon attention pour le prochain visiteur qui sera content de trouver une pièce propre, je serai aussi utile qu'au centre social.

 

« J'ai eu droit à une grosse leçon d'humilité »


Puis j'ai finalement travaillé au centre social Bukas Palad, à Tagaytay et à Manille. Là, ça a été une expérience très importante : ce n'était pas du tout comme je m'y attendais. J'ai eu droit à une grosse leçon d'humilité. J'avais encore l'idée de l'humanitaire à l'occidentale : moi, je suis blanc, riche, cultivé, et je viens te donner à toi, philippin qui n'a rien, tout. ils n'avaient rien de moins que moi. Je n'avais rien à leur donner. Mon travail a donc consisté à me mettre au service, à faire des petites tâches nécessaires, à être attentive aux petites choses que je pouvais donner. Mais honnêtement, le centre n'aurait pas été moins opérationnel sans moi ! Donc je dessinais Dora et Diego pour afficher dans la classe des enfants, je leur lisais une petite histoire en anglais, je les aidais à écrire, à compter...

 


Aujourd'hui, je dis haut et fort que cette expérience m'a apporté énormément : humainement, elle m'a faite grandir en autonomie, en maturité. Elle m'a permis d'avancer dans la recherche de moi-même, qui je suis, qui est Dieu dans ma vie : je ne vous cache pas que j'ai trouvé là-bas beaucoup de réponses. Puis elle m'a ouvert l'esprit : rien que le fait de savoir qu'il existe une autre réalité ailleurs, qu'il n'y a pas que la France ou l'Europe, que des gens peuvent penser et vivre différemment que nous, ça change la vision du monde ! »

 

 

TEMOIGNAGES de JEUNES

Alexandre : « J’ai trouvé son témoignage très intéressant, plein de découverte et ça me donne une autre perception de la vie. Le temps du volontariat, c’est une bonne façon d’aider les autres personnes. »

Sylvain : « J’ai trouvé ça intéressant, très intéressant car elle a su nous faire découvrir de nouvelles cultures et une autre façon de vivre ».

Bastien : «  Son expérience était très intéressante, ça lui a permis de voir plein de monde, de voir une nouvelle culture mais je pense que le retour en France était beaucoup plus dur que le départ ».

Jérémy : « Son volontariat est une très bonne démarche, très positif et je suis content qu’elle ait partagé avec nous son aventure ».

Alexandre : « J’ai trouvé ça démarche très courageuse. »

Lucas : « En allant à la rencontre, je ne savais pas à quoi m’attendre mais c’était une belle rencontre, sa démarche était très intéressante et je suis content qu’elle l’ait partagé avec nous. Le volontariat, c’est quelque chose de magnifique et extrêmement précieux, j’en sais quelque chose, je suis scout. Je voudrais lui dire toute simplement de continuer et continuer, ça donne envie aux autres d’apporter leur aide aux autres. »

Guillaume : « Il faudrait plus de personnes comme elle sinon c’était très bien. Je savais qu’il y avait des pauvres et des miséreux mais pas dans une telle situation. Cela m’a aidé pour mon futur.

 

 

 Raphaël Janiec

Animateur en pastorale

Lycée Don Bosco de Marseille

16 janvier 2014

 

Pour aller plus loin

Vous souhaitez recevoir un témoignage dans votre établissement ? N'hésitez pas à contacter le V.I.D.E.S. Soeur Marie-Bé Sherperel, responsable de l'accompagnement des jeunes volontaires vous mettra en lien avec un jeune de votre région. Contact. Vidès France : www.vides-france.com
 

 

 

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Quentin

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite