DB-Lille-Ganshoren1-355« Cela s’organisait depuis longtemps, aussi l’excitation était à son comble quand le jour J est arrivé : le mercredi 5 février, deux camionnettes remplies de filles entre 6 et 13 ans, de Mathilde leur éducatrice et de Sr Jeannine, Sr Laure et Sr Bénédicte ont quitté l’internat Don Bosco de Ganshoren en début d’après-midi pour rejoindre, une heure et demie plus tard, les enfants du centre de loisirs de l’association Jean Bosco de Lille.

 

DB-Lille-Ganshoren2-355« Les jeunes de Lille avaient préparé un succulent goûter en attendant leur arrivée. Les cocktails ont particulièrement épaté les belges ! Jeux de connaissance avec Kévin, du service civique, et Sr Amélie… d’abord dehors et puis dans la salle Michel Magon. Le groupe des belges a chanté la Brabançonne, ensuite la Marseillaise et présenté une danse... Le groupe des français a appris le waki waki aux belges ! " A leur tour, elles l’apprendront à tout l’internat ! ", raconte Mathilde qui est en fait… la sœur de Damien Decroocq, le responsable de la pastorale des jeunes du diocèse de Lille !

 

« Entre temps Sr Anne et Sr Valentine avaient rejoint toute l’équipe et Sr Odile a fait visiter la maison à Sr Bénédicte et Sr Laure qui ne l’avaient jamais vue. Après le mot du soir de Sr Amélie et des « au revoir » chaleureux, les Belges ont encore visité la cathédrale Notre-Dame de la Treille et dansé et savouré des cornets de pâte dans la salle paroissiale « en-dessous de chez Damien » !... Comme l’a écrit Mathilde le soir même dans un mail: " Merci pour votre accueil . Nous avons passé un moment génial. Les petites étaient ravies. Seulement deux ont dormi au retour ... Elles papotaient et chantaient sans arrêt jusqu'à l'internat ... il n'a fallu que 3 minutes avant qu'elles se couchent et s'endorment. Nous vous accueillerons avec grand plaisir ici à Bruxelles quand vous le désirez ! " »

 

 

Sœur Bénédicte Pitti,
Salésienne de Don Bosco,
13 février 2014


Mot du jour

Au début d’une aventure, chacun bénéficie de la «  chance du débutant ».

Un signe bienveillant du destin, de la Providence, nous indique que nous sommes sur la bonne voie, nous conforte dans notre décision de relever le défi.

Viens ensuite l’épreuve de l’initié, ce chemin de patience où se mesurent les volontés, les déterminations.

Là se distinguent deux catégories de personnes : celles qui persévèrent et celles qui baissent les bras.

Puis se dessine l’assaut du conquérant, l’ultime épreuve, où seul le plus fort, le plus déterminé, atteint son but. Mais certains ont fourni tant d’efforts et ont tant omis de se ménager qu’ils cèdent parfois malheureusement tout près du but

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi