Guines 1355Le vendredi 4 avril 2014, tôt le matin, les petits parisiens, les enfants Lillois et Boulonnais arrivent à l’établissement scolaire Jean Bosco de Guînes. Au total, ils sont 126 élèves de 8-9 ans, venus des quatre écoles primaires du réseau salésien, de la région Nord de la France : Paris, Lille, Boulogne et Guines découvrir la vie et l'esprit de Don Bosco.

 

 

Les quatre écoles étaient là pour "mettre des couleurs" ! Don Bosco de Lille, la Providence de Paris, St Augustin de Boulogne et Jean Bosco de Guînes ; accompagnées de leurs chefs d’établissement, Béatrice Martin, Karine Devanlay, Annabelle Lenfant, Catherine Vanderhaeghe,  des enseignantes, d’anciennes élèves, des salésiens coopérateurs, des parents et des sœurs salésiennes, de Lille, Sr Amélie, Sr Valentine, Sr Odile et Sr Evelyne ; de Paris, Sr Jacqueline ; de Guînes, Sr Renée et Sr Dominique. Le délégué de Tutelle, Mr Régis Vandenbogaerde, la directrice de l’ESTIC à St Dizier, Mme Catherine Philippe, le chef d’établissement Jean Bosco à Guînes, Mr Vincent Grégoire et l’animatrice en pastorale du lycée, Anne-Sophie Vanhoutte, étaient également présents. La parole de Don Bosco : « Moi, j’ai fait le brouillon, vous, vous y mettrez les couleurs » est le thème de la rencontre. Une belle occasion pour les enfants de découvrir Don Bosco !

 

Guines 4 355Don Bosco et sa maman, MargueriteQu'est ce qui va guérir Don Bosco malade ?

L’animation commence par une petite mise en scène : Don Bosco est malade. Il s’allonge sur son lit. Sa maman, Marguerite, assise à ses côtés, cherche à le soulager. Elle appelle un docteur pour le soigner. Mais il a besoin de la joie et de la vie des enfants pour le guérir…

 

Une enfant dans la salle chuchote très sérieusement : « Ce n’est pas Don Bosco. Il n’avait pas de lunettes. »

 

Soeur Valentine, de l'association de quartier Jean Bosco, invite alors  tous les enfants à agir pour guérir Don Bosco. Ils vont participer aux dix ateliers proposés (sportif, mime, chant, danse, puzzles, QCM…) Toutes les huit minutes, un signal sonore indique le changement. Et après chaque jeu réalisé,  l’équipe reçoit sur sa feuille de route, une pastille de couleur.

 

Pour finir, Don Bosco retrouve petit à petit ses couleurs, grâce à ses amis, qui ont mis tous leurs talents en commun pour gagner les épreuves.

 

Les enfants découvrent Don Bosco par le jeu

Sport, temps de partage sur le texte de l’arc en ciel, chants salésiens : « Subito ! Père ! » et « Viens mélanger tes couleurs ». Chaque couleur est unique et différente, mais leur mélange donne un splendide arc en ciel, symbole d’alliance, d’unité, de solidarité.

 

Après la danse du waki- waki salésien, il faut déjà penser au retour. Chaque enfant échange un petit cadeau réalisé de ses mains en signe d’amitié et de souvenir de cette très belle journée !

 

 

 Soeur Dominique

et Bruno Delrue de Guînes

10 avril 2014

 

Guines 5 355Mr Régis Vandenbogaerde aux côtés de soeur DominiqueGuines 6 355Mme Catherine Vanderhaeghe anime un atelier

 

 

Pour aller plus loin

Etablissement scolaire de Guines
Ecole Saint Augustin de Boulogne

 

 

 

 

 

 


Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite