Bocage Accueil paralysés de France 355Elaborer un menu "table d'hôte", faire de vente auprès de personnes handicapées, réaliser un showroom paysager. Quel point commun ? C'est l'originalité de la semaine professionnelle organisée par le lycée Costa de Beauregard pour les filières service à la personne et horticulture. Pour une première, ce fut un succès.

 

La première semaine professionnelle a été organisée pour les élèves des filières Services aux Personnes et aux Territoires, Horticulture et Paysage du lycée Costa de Beauregard : les étudiants de la 4è à la licence ont participé à des ateliers pratiques, des conférences, des témoignages, des activités en lien avec leur futur métier. De belles découvertes !

 

Savoir accueillir les handicapés dans les meilleures conditions

Dans le cadre des filières Services à la Personne, les élèves ont travaillé avec un chef cuisinier à l’élaboration d’un menu « Table d’hôte », à sa confection et son service en salle. Ils se sont également mis en situation de vendeurs avec les paralysés de France et ont ainsi pu se rendre compte de tout ce qu’il fallait anticiper pour les recevoir dans les meilleures conditions. Dans d'autres ateliers ils ont participé à la création d’une vitrine pour un magasin, à une conférence sur le langage des signes, à une mise en situation de handicap avec des simulateurs de vieillesse…

 

Horticulture : des visites sur terre et sur ordinateurs

De nombreuses visites d’exploitation ont enrichi leur connaissance du métier de maraîcher et d’horticulteur. Les futurs paysagistes ont travaillé avec des maçons à la réalisation d’un showroom pour valoriser une gamme de matériaux en pierre naturelle ; ils ont également réalisé une zone humide, visite des éménagements urbains des berges et suivi une initiation aux logiciels d’infographie.

 

Se tester aux entretiens d'embauche : simulation !

Tous les élèves de terminale se sont mis en situation d’entretien d’embauche lors d’un après-midi « job dating ». De nombreux professionnels se sont prêtés à l’exercice et ont prodigué de précieux conseils sur la conduite à avoir lors de tels entretiens.

 

Les jeunes ont apprécié ces moments d’échanges et de découverte : Jordan témoigne que les maçons « ont un très bon coup de truelle », Mégane a été marquée par le simulateur de Parkinson qui « empêche de boire et manger et rend la vie difficile », Baptiste a apprécié « les conseils des pros sur ce qu’il faut éviter de dire en entretien d’embauche ».

 

 

Lycée Costa de Beauregard,
Fondation du Bocage, Chambéry
24 avril 2014

 

 

Bocage Aménagement showroom 355Aménagement showroom Bocage cours de cuisine 355Cours de cuisineBossabeaménagement vitrine magasin 355Aménagement d'une vitrine


Mot du jour

« En amour, écrit la romancière Zeruya Shalev, on cherche la plénitude, on croit qu’on aura atteint le comble de l’amour quand on ne sentira plus aucun vide. Quel paradoxe que ce besoin d’être plein… d’autant plus que nous sommes justement attirés par celui qui va nous affamer et non par celui qui va nous rassasier… »

Le véritable amour est celui qui donne faim. Plus on aime quelqu’un, plus on a faim de lui offrir de l’amour, et plus on a faim d’offrir de l’amour à d’autres. Voilà pourquoi l’amour entre époux est sacrement : il nous donne de faire l’expérience spirituelle de l’amour de Dieu. Aimer Dieu, c’est creuser sa faim, tandis que Dieu nous aime en creusant davantage notre faim.

Donne-nous, Père, notre faim quotidienne. « Seigneur, j’ai faim mais augmente en moi la faim ! »

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le projet
Voir l'article

Mission à Tournai : Interview du directeur

Voir l'article

Campobosco : une invitation execptionnalle,
un film réalisé par les jeunes...
campobosco.fr

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...